L'évolution de la Saint Jean-Baptiste

Introduction
5 suivantesConclusion
Introduction M996.10.62 M996.11.142 MP-1978.80 MP-1974.108.4.7 M987.241.2 II-52638.1 II-50014.1 II-6231.1
 
La plus récente version du plugin Flash doit être installée
Get Flash Player
Creative Commons License
Dessin
L'unité canadienne
Aislin (alias Terry Mosher)
1990, 20e siècle
Encre sur papier
22.2 x 21.3 cm
Don de Mr. Terry Mosher
M996.11.142
© Musée McCord
Description
Mots-clés :  Accord du lac Meech (35) , Caricature (19359) , Débat constitutionnel (80) , dessin (18380) , Dessin (18637) , Événements politiques au Québec ou au Canada (600) , Feuille d'érable (3) , Politique (1624) , politique (général) (2228) , Représentation symbolique (411) , Unité canadienne (2)
Sélectionner l'image (Votre sélection d'image est vide)

Commentaires des visiteurs

Ajouter un commentaire

Texte de l'auteur

anonymePublié par anonyme le 21/03/2006 04:18:32
Pourquoi représente-t'on l'emblème du Canada avec un pansement? Qui est malade et de quoi?



"L'artiste représente ici le Canada qui panse ses blessures ravivées par la crise constitutionnelle de la fin des années 1980"....


Curieusement, l'artiste qui représente ainsi un Canada divisé est anglophone.



Bien que les québécois ne se sentent pas nécessairement tous visés par la "maladie" canadienne, on sent une évolution des mentalités. Les québécois ne sont plus "pure laine" et c'est très bien ainsi. On ne parle plus de la Saint Jean-Baptiste en référant exclusivement aux "Canadiens Français" comme on le faisait au siècle dernier.... et comme en font foi les images de ce circuit.


"Selon une enquête Sondagem réalisée pour le compte du journal Le Devoir, de Télé-Québec et du journal Le Soleil, 71,8% des Québécois croient que la Saint-Jean est vraiment la fête de tous les Québécois, peu importe leur origine, leur langue ou leur orientation politique. Ce sentiment d'appartenance était l'un des souhaits les plus ardents de René Lévesque. Le même sondage révèle que pour une grande proportion de Québécois, cette fête représente en effet "un moment de fierté ", et se célèbre "en famille ou avec les amis" . Lévesque.

Le Musée McCord n'est pas responsable de l'exactitude, de la fiabilité ou de l'actualité des renseignements inclus dans la section Commentaires des visiteurs. Les contenus s'affichent dans la langue de création des commentaires, peu importe l'interface de visionnement linguistique choisi. Le Musée se réserve le droit, à son unique et entière discrétion, de supprimer un commentaire jugé abusif.


Description

David Ross McCord fit l'acquisition de plusieurs caricatures originales qui figurent parmi les plus anciennes à avoir été réalisées au Canada, c'est-à-dire dès le XVIIIe siècle. Suivant son exemple, le Musée McCord a entrepris de collectionner les dessins humoristiques des plus importants caricaturistes politiques de l'ère de la presse illustrée canadienne, tel Aislin dont il possède près de 3 000 oeuvres originales. Signant la caricature éditoriale au journal The Gazette depuis 1972, l'artiste représente ici le Canada qui panse ses blessures ravivées par la crise constitutionnelle de la fin des années 1980.