M992.22.2 | Plan du parc du Mont-Royal, Montréal, QC

 
La plus récente version du plugin Flash doit être installée
Get Flash Player
Creative Commons License
Estampe
Plan du parc du Mont-Royal, Montréal, QC
Vers 1880, 19e siècle
Encre sur papier - Photolithographie
38 x 61 cm
Achat de l'Hardwood Heritage
M992.22.2
© Musée McCord
Description
Mots-clés :  Estampe (6570)
Sélectionner l'image (Votre sélection d'image est vide)

Commentaires des visiteurs

Ajouter un commentaire
Cacher les commentaires
justinbbPublié par justinbb le 2014-12-06 10:07:21
This is a page from the Hopkins atlas of 1879, http://services.banq.qc.ca/sdx/cep/document.xsp?id=0000174244 The atlas's page numbers are present in the upper corners. Why does the "Keys to History" text attribute this plan to F.L. Olmsted? His 1877 Design Map for the mountain, which is readily available, is obviously the *source* for this plan; but there is surely no reason to believe that this plan itself was actually drawn by Olmsted's office.

Le Musée McCord n'est pas responsable de l'exactitude, de la fiabilité ou de l'actualité des renseignements inclus dans la section Commentaires des visiteurs. Les contenus s'affichent dans la langue de création des commentaires, peu importe l'interface de visionnement linguistique choisi. Le Musée se réserve le droit, à son unique et entière discrétion, de supprimer un commentaire jugé abusif.


Clefs pour l'histoire

Ce plan du parc du Mont Royal, qui fut attribué à Frederick Law Olmsted (1822-1903), a été complété en 1877, un an après l'inauguration du parc. Olmsted fut chargé de l'aménagement du parc du Mont Royal. Auparavant, ce célèbre architecte de paysage américain avait notamment conçu le Central Park de New York. Au Canada, il eut une influence certaine sur l'aménagement de plusieurs grands parcs urbains.

Pour Olmsted, préoccupé par les besoins humains et par l'environnement de la ville, souvent pollué, ce type de parc avait de grandes vertus pour la santé des citadins, qui pouvaient y respirer un peu d'air pur.

Au Mont Royal, Olmsted souhaitait mettre en valeur chacune des zones de la montagne aux caractères naturels différents. Tout en conservant l'aspect authentique du site, il fit en sorte d'atténuer ses imperfections. De plus, s'inspirant de la conception britannique de l'aménagement paysager des parcs, il favorisa les immenses pelouses vertes, les pentes douces et les regroupements d'arbres, d'arbustes ou de fleurs.

  • Quoi

    En 1872, à l'aube du projet d'aménagement du parc, 16 expropriations furent effectuées autour du site. Sur ce plan, certaines des propriétés qui ne purent être expropriées sont représentées, notamment celles de David Ross McCord, John Molson et Hugh Allan.

  • Sur la montagne, le réseau de sentiers imaginé par Olmsted permettait au promeneur de découvrir différents points de vue de la ville.

  • Quand

    En 1874, pour la première fois au Québec une loi assurait la protection d'un parc, celui du Mont Royal. Un nouvel article avait été ajouté à la chartre de la ville de Montréal.

  • Qui

    Lorsque les commissaires de la ville sollicitèrent les services d'Olmsted, ce dernier avait déjà créé neuf parcs urbains américains importants, dont celui de New York.