Cap sur l'Ouest : La colonisation des Prairies au Canada
William R. Morrison, University of Northern British Columbia



Quelles sont les forces qui, en une seule génération, transforment des millions d'hectares de prairies en une des plus grandes régions productrices de denrées du monde-

À la période de la Confédération, en 1867, le territoire couvert aujourd'hui par le Manitoba, la Saskatchewan et l'Alberta est habité, depuis des millénaires, par les Premières Nations pratiquant un mode de vie traditionnel. En plus de cette population, la région comprend quelques centaines de Blancs nouvellement arrivés et environ 9 000 Métis dans la colonie de la rivière Rouge, dont le centre est situé où se trouve aujourd'hui Winnipeg. Un certain nombre de postes de la Compagnie de la Baie d'Hudson sont établis dans des endroits comme York Factory dans le Nord ou Rocky Mountain House au pied des Rocheuses. En 1921, la population du Manitoba est de 610 000 personnes, celle de la Saskatchewan atteint les 775 000 et l'Alberta, 588 000 personnes.

Non seulement la population augmente-t-elle rapidement après 1900, mais l'arrivée massive d'immigrants d'origine autre que britannique ou française modifie définitivement la composition ethnique de l'ensemble de la population canadienne. Russes, Polonais, Estoniens, Islandais et Ukrainiens (le plus grand groupe d'une même origine) viennent en nombre, de même que des groupes religieux comme les mennonites et les huttériens, originaires d'Europe, et les mormons, venus des États-Unis.

L'histoire des Prairies n'est pas seulement reliée à l'agriculture-l'histoire urbaine de cette région du pays à l'époque est aussi significative. Winnipeg, en particulier, est un important centre industriel dès 1920, et par conséquent un lieu marqué par d'intenses activités syndicales.

Les Prairies sont alors un nouveau territoire, politiquement, ethniquement et géographiquement différent des régions du pays colonisées depuis plus longtemps. Leur histoire à cette époque est à plusieurs égards l'histoire même du Canada; apprendre ce qui a fait de ces provinces ce qu'elles sont devenues permet de mieux comprendre les forces dynamiques qui ont mené à la naissance du pays moderne dans lequel nous vivons.