Lui, la mode au masculin
Gail Cariou



Redingote, jaquette, gilet, smoking . . . Durant les années 1890, tous ces vêtements faisaient partie de la garde-robe de l'homme élégant. Seul le smoking (lancé il y a cent ans) a traversé l'épreuve du temps et est encore aujourd'hui un symbole classique de l'homme chic. De nos jours, pour certains hommes, le comble du raffinement consiste à porter du Versace ou du Parasucco alors que pour d'autres, la tenue de prédilection est une veste de motocycliste ou un chandail de hockey du Canadien. Quoi qu'il en soit, malgré l'évidence du contraire, rares sont les hommes qui osent avouer un quelconque intérêt pour la mode.

Au XVIIIe siècle, il était de bon ton pour les hommes de s'intéresser à la mode. L'homme raffiné affichait sa richesse, son bon goût et son rang social en arborant des vêtements extravagants aux couleurs éclatantes. Rehaussés de riches ornements, les manteaux et les gilets masculins rivalisaient avec les somptueuses toilettes des femmes.

Au début du XIXe siècle, la mode deviendra associée à l'univers féminin. Désormais, elle n'est plus considérée comme une préoccupation adéquate pour l'homme. En public, les hommes se disent indifférents à la mode, mais ils n'en continuent pas moins à exprimer leur pouvoir, leur condition sociale, leur richesse et leur individualité par leurs vêtements. Depuis deux cents ans, les teintes sombres et les styles austères, que l'on estime convenir aux milieux sérieux et « virils » des affaires et de la politique, dominent la garde-robe masculine. Tout intérêt trop prononcé pour la mode est perçu comme une attitude indigne des hommes. Néanmoins ceux-ci parviennent encore à s'exprimer à travers leur habillement.

À mesure qu'a évolué le concept de masculinité, la définition de ce qui constitue une tenue vestimentaire appropriée pour l'homme s'est transformée. Avec l'arrivée du XXIe siècle, le rôle de l'homme continue de changer. Comment ces changements se refléteront-ils dans ses vêtements- Quelles seront les règles de la mode masculine de demain-