Nunavik : Miser sur le savoir de nos ancêtres [Version inuktitut]
Robyn Bryant, Institut culturel Avataq



Texte en version Inuktitut [PDF 28 ko]

Nunavik, qui signifie en inuktitut « l'endroit où nous vivons », est l'une des quatre régions inuites du Canada. Située au nord du 55e parallèle dans la province de Québec, cette région de plus de 500 000 km2 regorge de merveilles naturelles : toundra rocailleuse parsemée de rivières et de lacs, montagnes majestueuses et îles innombrables au large de la côte. Les frontières du Nunavik ont été définies en 1975 avec la signature de la Convention de la Baie James et du Nord québécois par les Nunavimmiuts (Inuits du Nunavik), les Cris, et les gouvernements du Québec et du Canada.

Les Nunavimmiuts occupent le Nunavik depuis des millénaires. Nos ancêtres sont venus d'Alaska et aujourd'hui, les Inuits habitent les régions arctiques de la Sibérie au Groenland. Les Nunavimmiuts vivaient jadis comme des nomades, comptant sur la terre et la mer pour assurer leur survie. Le premier contact avec les Européens, essentiellement des explorateurs, a eu lieu au début du 17e siècle et s'est intensifié avec l'arrivée des baleiniers, des marchands et des missionnaires dans la région. La création des postes de traite a permis aux Inuits d'échanger des fourrures contre des marchandises européennes afin de compléter le produit de leurs récoltes saisonnières. À compter du milieu des années 1950, les gouvernements du Canada et du Québec ont créé des établissements permanents comprenant des infirmeries et des écoles. Les Inuits ont graduellement délaissé leur mode de vie nomade pour s'installer dans des habitations de style moderne.

Aujourd'hui, le Nunavik compte environ 10 000 Inuits vivant dans 14 communautés le long de la côte de la baie d'Ungava, du détroit d'Hudson et de la baie d'Hudson. Les Nunavimmiuts ont adopté certaines caractéristiques de la vie sédentaire qu'ils intègrent à leur culture traditionnelle : la pêche, la chasse et la couture demeurent des éléments essentiels de la vie des Inuits, à côté des micro-ondes, des motoneiges et d'Internet. L'inuktitut demeure la langue dominante et est utilisé quotidiennement, que ce soit en affaires, à la maison, à l'école ou dans les organismes politiques.

Nous, les Inuits, maintenons un lien étroit avec nos ancêtres. Les objets du passé, comme les outils et les vêtements soigneusement fabriqués dans des os et des peaux d'animaux, témoignent de l'ingéniosité des Nunavimmiuts dans leur façon de vivre et de s'épanouir dans leur environnement. Leur volonté de survivre et leur joie de vivre sont encore bien présentes dans le Nunavik de l'ère moderne. Loin d'être assimilés dans la grande société nord-américaine, les Nunavimmiuts mettent aujourd'hui à profit le savoir accumulé par leurs ancêtres au fil des millénaires afin de continuer d'évoluer dans le monde moderne. Notre culture et notre langue demeurent les éléments-clés de notre survie.