Utilisez la commande fichier > imprimer pour imprimer cette page.

VIEW-5025
© Musée McCord
Photographie
Children's Memorial Hospital, avenue Cedar, Montréal, QC, 1913
Wm. Notman & Son
1913, 20e siècle
Plaque sèche à la gélatine
20 x 25 cm
Achat de l'Associated Screen News Ltd.
VIEW-5025

Clefs pour l'histoire:

Le premier hôpital pour enfants du pays est fondé à Toronto en 1875 . C'est véritablement au début du 20e siècle que se développe la pédiatrie, la branche de la médecine spécialisée dans les maladies infantiles. À Montréal, on fonde dans la première décennie du siècle des hôpitaux qui se consacrent uniquement aux soins des jeunes. Ces hôpitaux s'améliorent énormément après la Deuxième Guerre mondiale, offrant aux enfants malades une expertise, de l'équipement, des médicaments et des traitements adaptés à leur condition. Les soins hospitaliers ne sont toutefois pas gratuits avant 1961. Quant aux consultations d'un médecin en clinique, elles ne le seront pas avant 1970 .

Quoi:

Le Children's Memorial Hospital, d'abord conçu pour accueillir les enfants handicapés, se transforme rapidement en un hôpital pédiatrique prodiguant l'ensemble des soins adaptés aux enfants. Son équivalent francophone à Montréal est l'hôpital Sainte-Justine.

Où:

Situé dans l'ouest de la ville, le Children's Memorial accueille une clientèle anglophone. D'abord établi temporairement rue Guy, il déménage avenue Cedar, dans l'immeuble que l'on voit sur la photo.

Quand:

Le Children's Memorial est créé en 1902, mais il ouvre officiellement ses portes le 30 janvier 1904. Son établissement de l'avenue Cedar est inauguré en 1909 et le bâtiment actuel, rue Tupper, en 1956. L'hôpital Sainte-Justine est fondé en 1907 et emménage en mai 1914 dans son immeuble de la rue Saint-Denis, où il restera jusqu'en 1957, avant de se fixer Côte-Sainte-Catherine.

Qui:

Le Dr Alexander Mackenzie Forbes est à l'origine de la fondation du Children's Memorial. Le projet de création de l'hôpital Sainte-Justine est lancé par la Dre Irma Levasseur (1878-1964), avec l'appui de Justine Lacoste-Beaubien (1877-1967), qui en sera l'âme dirigeante pendant 60 ans.

© Musée McCord Museum