Utilisez la commande fichier > imprimer pour imprimer cette page.

VIEW-2816
© Musée McCord
Photographie
Chasse-neige électrique, Montréal, QC, vers 1895
Wm. Notman & Son
Vers 1895, 19e siècle
Plaque sèche à la gélatine
20 x 25 cm
Achat de l'Associated Screen News Ltd.
VIEW-2816

Clefs pour l'histoire:

Les tramways munis d'un chasse-neige ou d'un balai amovible apparaissent en 1892, lors de l'électrification du réseau de tramways de Montréal.

Ces nouvelles voitures s'avèrent très efficaces pour déblayer les rails, mais il faut également épandre du sel pour déneiger complètement les voies publiques. Or, si le sel est efficace, il présente l'inconvénient de blesser les sabots des chevaux et d'abîmer les parquets des commerçants.

Cette innovation permet aux véhicules sur rails de fonctionner toute l'année alors que les voies terrestres et navigables sont impraticables l'hiver. En conséquence, le chemin de fer jouit d'un certain monopole pour les transports hivernaux.

Quoi:

Les tramways ne pouvant circuler sur des rails enneigés, des solutions sont rapidement trouvées pour maintenir les voies ferrées dégagées en toutes saisons.

Où:

Malgré l'introduction des tramways chasse-neige, le déneigement de la majorité des rues et des trottoirs de Montréal demeure sous la responsabilité des Montréalais jusqu'en 1905.

Quand:

Les « voitures balayeuses » prouvent leur efficacité dès le premier hiver suivant l'électrification du tramway (1892-1893).

Qui:

Les dirigeants de la compagnie "Montreal Street Railway" hésitent avant d'électrifier le réseau de tramway, notamment parce qu'ils craignent les dangers d'électrocution.

© Musée McCord Museum