Utilisez la commande fichier > imprimer pour imprimer cette page.

MP-0000.583.64
© Musée McCord
Photographie
Trois fillettes avec leurs poupées, Calgary, Alb., 1893-1894
Robert Randolph Bruce
1893-1894, 19e siècle
Plaque sèche à la gélatine
12 x 20 cm
MP-0000.583.64

Clefs pour l'histoire:

L'importance accordée à la sphère domestique témoigne du rôle de la femme dans l'univers bourgeois. Maîtresse de la maison - elle voit à son décor et à sa gestion. Mère de famille - elle veille au bien-être et à l'éducation de ses enfants. C'est une lourde responsabilité : en effet, la société victorienne découvre et valorise l'enfance. Elle y voit aussi un nouveau champ de consommation. Chaque enfant bourgeois représente une infinité de besoins à combler : vêtements, jouets, littérature juvénile, bicyclettes, patins, mobilier spécialisé pour la chambre à coucher ou la nursery, etc. La crainte de la mortalité infantile suscite le recours à une panoplie de nouveaux médicaments et de produits alimentaires conçus spécifiquement pour protéger ou guérir ces jeunes consommateurs.

References
Sources imprimées



Max Foran, Calgary : Histoire illustrée, Toronto, James Lorimer and Co., 1978.



« Dis poupée, raconte-moi ton histoire », dans La vie, 2100, 1985, p. 32-36.



Louise Gagnon, L'apparition des modes enfantines au Québec, Québec, Institut québécois de recherche sur la culture, 1992.

Source : circuit web 'La consommation : une passion victorienne' de Joanne Burgess, Université du Québec à Montréal (Voir sous l'onglet Liens)

Quoi:

Cette photographie nous fait pénétrer dans le foyer d'une famille de la classe moyenne de Calgary. Trois fillettes posent fièrement avec leurs nombreuses poupées.

Où:

En 1893-1894, Calgary est une petite ville pionnière des Prairies canadiennes. Le chemin de fer du Canadien Pacifique vient à peine d'y arriver. Ses premiers habitants sont originaires de l'Ontario et du Québec, attirés par les promesses de l'Ouest.

Quand:

Les poupées existent depuis fort longtemps. Toutefois, au XIXe siècle, on voit apparaître de nouvelles poupées de fabrication industrielle - avec une tête de porcelaine, des yeux qui s'ouvrent, un corps souple en caoutchouc.

Qui:

Avec leurs belles robes et leurs tabliers blancs, leurs nombreux jouets et leur résidence confortable, ces petites filles connaissent une enfance dorée. C'est un un privilège qui n'est pas accordé à tous les enfants de l'époque victorienne.

© Musée McCord Museum