Utilisez la commande fichier > imprimer pour imprimer cette page.

ME987.154.1
© Musée McCord
Parka
May Haqpi
1987, 20e siècle
99 x 128 cm
Achat de Mrs. Jill Oakes
ME987.154.1

Clefs pour l'histoire:

Ce parka contemporain présente certaines caractéristiques qui diffèrent des styles traditionnels et contemporains des vêtements des Inuits du Kivalliq (Inuits du Caribou) et qui s'apparentent davantage aux styles vestimentaires de leurs voisins les Kilusiktormiut. Les Inuits, qui étaient anciennement un peuple nomade, se sont établis depuis quelques décennies dans des communautés situées sur l'ensemble du territoire arctique. La chasse et le trappage demeurent au coeur de leurs activités de subsistance, avec l'économie basée sur les salaires. Vivre et travailler dans des maisons et des bureaux chauffés a enrayé la nécessité de porter des vêtements de fourrure à l'intérieur. L'hiver, cependant, si l'on prévoit partir pour une longue expédition sur le territoire, que ce soit pour chasser ou effectuer de la recherche scientifique, ou encore si le temps se gâte, il est préférable de revêtir des vêtements de fourrure, soit en deux couches, soit avec des vêtements de tissu portés en dessous.

Bien que les étrangers aient apporté avec eux des biens inconnus des Inuits, comme du lainage feutré et des vêtements tout faits, ces marchandises n'ont entraîné aucun changement durable dans les principes traditionnels de construction des vêtements appliqués dans l'ensemble de l'Arctique. Connaissant la supériorité de leurs vêtements pour répondre à leurs exigences, les couturières n'ont retenu que les caractéristiques des vêtements étrangers pouvant être adaptées à leurs besoins. Aujourd'hui, les plus grandes influences sur le plan stylistique semblent provenir des échanges entre les groupes et les familles d'Inuits qui partagent avec d'autres leurs propres styles vestimentaires et méthodes de confection.

Quoi:

Ce qulittuq (parka d'homme) d'hiver est fait d'épaisses peaux de caribou récoltées à l'automne et cousues à la main avec du fil de tendon. Le patron est contemporain et diffère quelque peu du style traditionnel. Par exemple, il est dépourvu du long et étroit akuq (queue) et du capuchon et des manches à plusieurs empiècements. Ce qulittuq se distingue par son élégance raffinée.

Où:

Ce parka, ainsi que le pantalon et les mitaines assortis (non illustrés), provient de deux groupes d'Inuits du Kivalliq : les Pallirmiut, qui vivent autour d'Arviat (Eskimo Point), et les Qaernermiut, qui vivent à l'intérieur des terres aux alentours de Qamanittuaq (Baker Lake).

Quand:

Le parka, ainsi que le pantalon et les mitaines assortis (non illustrés), a été confectionné vers 1987.

Qui:

Le qulittuq a été fabriqué par May Haqpi de Qamanittuaq. Ce parka fait partie d'un ensemble comprenant un pantalon, confectionné par Pipitu Kurok de Kangiqliniq, et des mitaines, cousues par Ulayok Kaviok d'Arviat.

© Musée McCord Museum