Utilisez la commande fichier > imprimer pour imprimer cette page.

ME937.12.1-13
© Musée McCord
Modèle de kayak avec équipement
Anonyme - Anonymous
1900-1925, 20e siècle
7 x 10.6 x 94.2 cm
Don de Miss Mabel Molson
ME937.12.1-13

Clefs pour l'histoire:

Ce modèle réduit de kayak a sans doute été fabriqué pour être vendu comme bibelot aux touristes européens, mais l'artisan a mis beaucoup de soin à reproduire la forme caractéristique du kayak utilisé par les Inuits du Nunavik. Le modèle comprend tout l'équipement nécessaire au chasseur inuk, dont une pagaie à double pale, une lance à oiseau, un harpon pour attraper les animaux plus gros comme les phoques et les bélugas, ainsi qu'un flotteur qui empêchait le gibier de couler au fond de l'eau.

Le kayak était sans doute la première pièce d'équipement importante qu'un chasseur devait se procurer, et cela n'était possible qu'au prix de grands efforts. Le chasseur devait d'abord tuer de quatre à cinq phoques barbus pour fabriquer l'enveloppe du kayak, et ramasser suffisamment de bois pour construire l'armature. Les femmes s'occupaient de préparer les peaux et de coudre l'enveloppe sur l'armature, tâches qui demandaient une journée ou plus de travail réalisé par cinq à huit femmes.

Un Inuk qui possédait un kayak pouvait chasser plus efficacement car il n'était plus limité à chasser le phoque sur le bord de la banquise. Il pouvait en outre se rendre dans les îles pour chasser le morse. Les chasseurs adroits finissaient par amasser suffisamment de peaux pour fabriquer une tente et un bateau familial appelé umiaq.

Quoi:

Voici le modèle réduit d'un kayak fait d'une enveloppe de peau recouvrant une armature en bois. Fixé au pont, l'équipement nécessaire à la chasse comprend un harpon, une lance à oiseau, un trident et un flotteur.

Où:

Ce modère réduit provient de la région de baie d'Ungava au Nunavik, dans le nord du Québec, au Canada.

Quand:

Ce modèle réduit de kayak a probablement été fabriqué entre 1900 et 1925.

Qui:

Nous ignorons l'identité de l'Inuk qui a fabriqué ce kayak, mais il s'agit sans doute d'un objet qui était destiné aux visiteurs européens, soit pour la vente ou le troc.

© Musée McCord Museum