Utilisez la commande fichier > imprimer pour imprimer cette page.

M966.144.4.1
© Musée McCord
Ensemble de voyage
1850-1900, 19e siècle
12.8 x 32.5 x 24.1 cm
Don de Mrs. Leslie Thompson
M966.144.4.1

Clefs pour l'histoire:

Quelles que soient les époques, les gens aisés apprécient toujours les objets recherchés et délicats, susceptibles d'augmenter leur confort en toute occasion, surtout en voyage.

Au XIXe siècle, les nécessaires de voyage atteignent un degré de raffinement exceptionnel. Ils peuvent contenir une foule d'articles variés, allant d'objets de toilette à des oreillers et à des couvre-lit, en passant par des ustensiles de cuisine, de la coutellerie ou des verres. Bref, tout un voyage extrêmement « civilisé ».

Les matériaux qui composent cet ensemble de voyage de fabrication française témoignent de la finesse de goût de son propriétaire. Le coffret lui-même est en bois de noyer, agrémenté de cuivre et de cuir. Quant aux articles qu'il contenait, ils étaient entre autres faits d'argent, de verre, d'ivoire et de porcelaine.

Quoi:

Ce nécessaire comprend 54 articles très variés allant d'ustensiles, de tasses et de bouteilles à des plats, des rasoirs, des brosses à cheveux et des brosses à dents. On pouvait même y loger un tire-bouton, une règle, une plume et une pierre à aiguiser.

Où:

Les navires à vapeur favorisent l'essor de lieux de villégiature sur les rives du Saint-Laurent et des Grands Lacs. Quant au chemin de fer, il contribue à l'expansion de lieux jusque là inexplorés

Quand:

Au XIXe siècle, les membres des classes aisées quittent de plus en plus les villes polluées l'été pour respirer l'air pur de la nature. Dans l'esprit de l'époque victorienne, la nature avait de grandes vertus.

Qui:

Au XIXe siècle, la pratique du tourisme présumait l'appartenance à une classe sociale favorisée.

© Musée McCord Museum