Utilisez la commande fichier > imprimer pour imprimer cette page.

M930.50.1.893
© Musée McCord
Gravure
Étiquette commerciale de Bowman's Indian Vegetable Pills
John Henry Walker (1831-1899)
1850-1885, 19e siècle
Encre sur papier - Gravure sur bois
3.7 x 3.7 cm
Don de Mr. David Ross McCord
M930.50.1.893

Clefs pour l'histoire:

Le mythe de l'Amérindien synonyme de force et de santé est largement utilisé pour désigner un nouveau remède. On mise aussi sur le savoir-faire ancestral des Amérindiens en matière de plantes médicinales et sur l'aura de mystère et de magie qui entoure la préparation de ces produits naturels.

À mi-chemin entre le savoir-faire et la magie, la figure du medicine man ou du sorcier qui peut guérir nombre de maladies est récupérée par le discours marchand. L'exotisme sauvage de l'illustration indique au lecteur la possibilité de retrouver un paradis perdu, la santé!

References
J. Collin, et D. Béliveau, Histoire de la pharmacie au Québec, Montréal, Musée de la pharmacie du Québec, 1994, p. 138-141.

J.K. Crellin, Home Medicine, Montréal et Kingston, McGill-Queen's University Press, 1994, p. 68-69.

Quoi:

Étiquette commerciale d'une boîte de pilules gravée par John Henry Walker. Ces pilules contiennent des extraits de végétaux.

Où:

Le fabricant de ce remède secret, M. Bowman, est installé à Montréal. Il vise probablement le marché canadien.

Quand:

Cette étiquette publicitaire date du dernier tiers du XIXe siècle. Les produits de ce genre et les images qui y sont associées seront présents dans les imprimés canadiens jusqu'au tournant du XXe siècle.

Qui:

Ce type de publicité s'adresse à un public très large. L'image de l'Amérindien dans une nature sauvage sert à promouvoir les vertus médicinales des produits naturels.

© Musée McCord Museum