Utilisez la commande fichier > imprimer pour imprimer cette page.

M20668
© Musée McCord
Portefeuille avec montre de poche
Bigelow, Kennard & Co
1875-1900, 19e siècle
9 x 12.6 cm
Don de Miss Jessie Johnstone
M20668

Clefs pour l'histoire:

À la fin du XIXe siècle, le train, et plus tard l'automobile, créent la nécessité de produire des articles adaptés aux déplacements plus fréquents et au rythme de vie plus rapide .

Ce modèle de portefeuille était très populaire dans les années 1890. Il présente de petits compartiments où l'on peut ranger des timbres-poste, des cartes de visite, des pièces de monnaie et des billets de banque. Il s'agit en quelque sorte de l'ancêtre de notre agenda électronique.

La petite montre intégrée au portefeuille rappelait peut-être à l'homme d'affaires du XIXe siècle que « le temps, c'est de l'argent ». Au sein d'une société de plus en plus urbanisée, les horaires prennent de l'importance et l'heure juste devient capitale pour le nouveau train transcontinental. En 1884, Sir Sanford Fleming (1827-1915), en charge des levés à effectuer dans l'Ouest pour le Canadien Pacifique, propose l'adoption d'un système universel de fuseaux horaires que les voyageurs d'aujourd'hui connaissent bien.

Quoi:

Ce portefeuille en peau de serpent est doublé de chevreau. Il est muni d'une petite montre que l'on peut retirer et porter sur une chaîne.

Où:

Ce portefeuille a été fabriqué par la Bigelow, Kennard and Co., détaillant bien connu de Boston.

Quand:

En 1871, le gouvernement du Canada commence à faire circuler du papier-monnaie de diverses dénominations, et les porte-billets remplacent bientôt les porte-monnaie.

Qui:

Ce portefeuille a peut-être été acheté par un homme d'affaires dans une élégante boutique de Boston.

© Musée McCord Museum