Utilisez la commande fichier > imprimer pour imprimer cette page.

FILM2
Cet artefact appartient à : © Library of Congress (Washington) (Archives)
« Scène de ski, Québec »
1902, 20e siècle
Edison Manufacturing co., USA (production)
Library of Congress (Washington) (Archives)
FILM2

Clefs pour l'histoire:

Les Québécois se mettent véritablement au ski pendant le premier quart du XXe siècle.

La première mention d'une excursion de ski au Québec paraît dans le Canadian Illustrated News en 1879. Un immigrant norvégien, A. Birch, avait alors parcouru la distance Montréal-Québec sur des « raquettes norvégiennes longues de 3 mètres ». La pratique du ski demeure cependant une curiosité. En 1887, l'aide de camp du gouverneur général du Canada, Frederick Hamilton, sera la risée d'Ottawa lorsqu'il fera ses premières promenades en ski.

Quelques hardis raquetteurs s'intéressent progressivement au ski et les premiers clubs de ski sont créés - à Montréal, en 1904 ; à Québec et Toronto, en 1908 ; et à Ottawa, en 1910. À l'époque, l'intérêt pour le ski tient surtout aux compétitions de saut auxquelles participent plusieurs immigrants scandinaves.

Le ski prend vraiment son essor à partir des années 1920, après la création de l'Association canadienne de ski amateur, organisme responsable de la promotion et de la surveillance du ski amateur au Canada.

Quoi:

Les Québécois pratiquent tout d'abord le ski nordique, qui regroupe ski de fond et saut à ski. Le ski alpin, qui comprend la descente et le slalom, s'implante ensuite progressivement.

Où:

Au cours du premier quart du XXe siècle, quelques compétitions de saut à ski ont lieu sur les flancs du Mont Royal. Ces événements attirent alors d'immenses foules.

Quand:

La première station canadienne de ski a été construite en 1917, à Sainte-Marguerite, dans la région des Laurentides.

Qui:

Le Suisse Émile Cochand quitte sa patrie en 1911 pour s'installer au Canada. Il fonde alors la première école de ski à Sainte-Marguerite, au Québec.

© Musée McCord Museum