Utilisez la commande fichier > imprimer pour imprimer cette page.

1998-131
Cet artefact appartient au : © Musée acadien de l'université de Moncton
Carte postale
Caraquet - en hiver
Vers 1905
Papier
3.5 x 5.5 cm
1998-131

Clefs pour l'histoire:

Le collège du Sacré-Coeur, communément appelé collège de Caraquet, est fondé par Monseigneur Joseph Théophile Allard. Celui-ci est né à Saint-Joseph de Carleton, en Gaspésie, en 1842. Après avoir étudié au Québec, il termine ses études de prêtrise au collège Saint-Joseph, à Memramcook, Nouveau-Brunswick.

Monseigneur Allard se voit confier plusieurs charges avant sa destination finale à la paroisse de Caraquet, en 1885. C'est ici qu'il veut réaliser son rêve de bâtir un établissement d'enseignement. Les démarches commencent en 1895, et un édifice est érigé en 1896, qui sert de presbytère jusqu'à l'ouverture du collège.

Avec l'aide des pères eudistes, qui prennent la charge de l'institution, le collège de Caraquet ouvre ses portes le 9 janvier 1899, avec une petite population étudiante de 19 élèves. Mais le collège est prospère, et à partir de 1901, on fait plusieurs ajouts à l'édifice.

Malheureusement, le 30 décembre 1915, le collège de Caraquet est détruit par les flammes, et les pères eudistes préfèrent entreprendre la construction d'un nouvel établissement à Bathurst.

Quoi:

La carte représente le collège du Sacré-Coeur avant l'incendie du 30 décembre 1915.

Où:

En 1900, le titre d'université fut attribué par l'Assemblée législative du Nouveau-Brunswick au collège du Sacré-Coeur.

Quand:

Le message qui figure sur la carte postale fut écrit le 7 décembre 1909.

Qui:

L'élite acadienne de l'époque, dont faisait partie Monseigneur Stanislas Joseph Doucet alors qu'il était curé à Grand-Anse, Nouveau-Brunswick, ne tarda pas à envoyer sa parenté au nouveau collège.

© Musée McCord Museum