Utilisez la commande fichier > imprimer pour imprimer cette page.

1979.126.2
Cet artefact appartient au : © Musée du Nouveau-Brunswick
Tête biface
Avant 1843, 19e siècle
20.3 x 19.7 x 19.7 cm
1979.126.2

Clefs pour l'histoire:

Le commerce international a mené les marins du Nouveau-Brunswick vers des destinations éloignées et exotiques, comme Shanghai, Anvers et Sydney. Le baleinier de Saint John, le Margaret Rait, s'est rendu en 1843 dans l'île de Pâques, cette île lointaine du Pacifique, au cours d'un voyage qui a duré trois ans et quatre mois.

Source : circuit web 'Le vent dans les voiles' de Musée du Nouveau-Brunswick (Voir sous l'onglet Liens)

Quoi:

Cette tête peinte est faite en roseau, en écorce et en bois.

Où:

Au cours de ce voyage, le Margaret Rait s'est arrêté à Callao, au Pérou, et à Talcahuano, au Chili, pour se ravitailler avant de revenir à Saint John via le cap Horn.

Quand:

L'artefact a été donné en 1844 au Mechanics' Institute de Saint John, qui a précédé le musée du Nouveau-Brunswick.

Qui:

Il est possible que les figures de chaque côté de cette tête en écorce soient la représentation des deux visages de Rau-hiva-aringa-erua - fils de chef et guerrier légendaire -, un qui regarde devant, l'autre qui regarde derrière.

© Musée McCord Museum