Utilisez la commande fichier > imprimer pour imprimer cette page.

1949.21
Cet artefact appartient au : © Musée du Nouveau-Brunswick
Boîte
1800-1999, 19e siècle
29.2 x 21.5 cm
Don du Captain Ronald V. Bennett
1949.21

Clefs pour l'histoire:

La fin de 1933 et le début de 1934 constituent un point tournant pour le gouvernement de R.B. Bennett et pour le monde en général. En Europe, Hitler et Mussolini resserrent leur étau sur l'Allemagne et sur l'Italie. Sur l'autre face du globe, le Japon occupe déjà la Mandchourie et cherche à conquérir d'autres territoires d'Asie. Peut-être R.B. Bennett (1870-1947) considère-t-il cette boîte japonaise avec un certain émerveillement tandis que les événements se bousculent sur la scène internationale.

Aux États-Unis, toujours plongés dans un marasme économique, Franklin Roosevelt (1882-1945) propose un nouveau programme fascinant qui semble atténuer la morosité et le sentiment de désespoir. William Herridge, le ministre canadien à Washington, observe avec un intérêt grandissant l'effet que produit l'attitude optimiste de Roosevelt et son programme du New Deal qui préconise des dépenses gouvernementales sans précédent. En 1931, Herridge a épousé la soeur de Bennett, Mildred (1889-1938), obtenant du même coup un accès direct et personnel au premier ministre. Herridge presse son chef d'adopter des mesures radicales et de rompre avec les valeurs conservatrices traditionnelles axées sur l'initiative individuelle qui n'ont pas fonctionné.

Désespéré, Bennett l'écoute. À Noël 1934, pendant que Bennett visite son frère Ronald (1876-1961) au Nouveau-Brunswick, ses assistants apportent la touche finale à des discours qui doivent annoncer, sans consultation préalable du Cabinet ou du parti, le New Deal canadien et ainsi favoriser la réélection du premier ministre.

Quoi:

La laque japonaise est un vernis étanche créée à partir de plusieurs couches de sève traitée provenant d'un arbre indigène de la Chine et plus tard introduit au Japon. Ce type de laque a des propriétés quelque peu différentes des laques utilisées en Europe et en Amérique du Nord.

Où:

Le donateur, le capitaine de mer Ronald V. Bennett, vivait au Nouveau-Brunswick.

Quand:

Cette boîte qui ne fait pas partie du legs original de R.B. Bennett au Musée du Nouveau-Brunswick, a été donnée au musée en 1949.

Qui:

Le capitaine Ronald V. Bennett, un des frères de R.B. Bennett, a fait don de cette boîte au Musée du Nouveau-Brunswick.

© Musée McCord Museum