Mots-clés :
 
 Inclure images des partenaires







Fond James Morgan (P137)

1897-1923. - 12 cm de documents textuels.

Histoire administrative - Notice biographique :

Natif de Fifeshire, en Écosse, James Morgan (fl. 1897-1923) arrive au Canada à un jeune âge. Après ses études à la Montreal High School, il se joint à l'entreprise familiale de marchandises sèches Henry Morgan and Co., dont il deviendra un jour le président. Morgan est également très actif dans d'autres entreprises commerciales comme la Colonial Real Estate Company et la Montreal Cement Co. Il participe à des activités philanthropiques, politiques et culturelles locales, dont certaines pour le Montreal General Hospital, l'Association des citoyens de Montréal et l'Art Association of Montreal. Protecteur des arts, Morgan vient en aide financièrement à des artistes canadiens comme Ben Foster, Clarence Gagnon et George Chivignaud. Morgan a d'ailleurs accepté de financer les études en Europe de ces deux derniers artistes en échange de certaines de leurs oeuvres.

(Source : Guide to Archival Resources at McGill University: Private Papers At McGill University. McGill University Archives. 1985. Vol. 3, p. 259)

Portée et contenu :

Le fonds James Morgan porte sur le soutien qu'il a apporté aux artistes canadiens et sur sa vie privée. On y trouve de la correspondance provenant d'artistes canadiens, comme Ben Foster qui était à New York et George Chivignaud et Clarence Gagnon qui se trouvaient en Europe. La correspondance traite de leur travail artistique, d'expositions, d'études, du travail d'autres peintres canadiens et des arrangements financiers. Le fonds comprend aussi de la correspondance avec des membres de sa famille.

(Source : Guide to Archival Resources at McGill University: Private Papers At McGill University. McGill University Archives. 1985. Vol. 3, p. 259)