Mots-clés :
 
 Inclure images des partenaires







Fonds de l'Hôtel Windsor (P092)

Extrait du livre d'or de l'Hôtel Windsor (détail), 1944-1980. Don de l'Imperial Windsor Group Inc., Fonds Hôtel Windsor P092, P092/C.6 © Musée McCord

Septembre 1944. Les Alliés et leurs proches se donnent rendez-vous à l'hôtel Windsor.

« Richard Law
Ministre des Affaires étrangères britannique.
Représentant du Royaume-Uni au Conseil de l'UNRRA »

La Deuxième Guerre mondiale fait rage depuis cinq ans, lorsque les représentants de près de 50 pays membres de l'Administration des Nations Unies pour les secours et la réhabilitation (ou UNRRA) se réunissent à Montréal. Les objectifs de cette deuxième rencontre officielle sont ambitieux : les membres de l'organisation formée en 1943 doivent discuter des mesures d'aide financière et humanitaire à apporter aux pays touchés par le conflit, ainsi qu'à leurs réfugiés. Les signatures de plus d'une centaine de délégués et de représentants de la presse nationale et internationale figurent dans ce livre d'or de l'hôtel Windsor.

De son ouverture, en 1878, à sa fermeture, un siècle plus tard, le luxueux hôtel montréalais qui s'élevait fièrement en bordure du Square Dominion (Dorchester) a hébergé de nombreuses personnalités des milieux politique et culturel, et accueilli quantité d'événements d'envergure internationale.

L'hôtel Windsor a depuis été reconverti en immeuble de bureaux.


P092 Fonds Hôtel Windsor. - 1877-1980. - 50 cm de documents textuels. - 18 dessins d'architecture.

Histoire administrative

La compagnie de l'hôtel Windsor de Montréal est constituée en 1875, dans le but d'assurer la construction et l'administration d'un hôtel public. Les hommes d'affaires Andrew Allan, A. Buntin, William E. Philipps, Horatio A. Nelson, James D. Gibb, Frederick W. Kay et Mathew H. Gault en sont les fondateurs.

La construction d'un hôtel de style Second Empire s'amorce en 1875, suivant les plans de l'architecte William Boyington. L'emplacement choisi, à l'angle des rues Windsor (Peel) et Dorchester (René-Lévesque) et en bordure du Square Dominion (Dorchester), est un secteur en plein développement, vers lequel se déplace alors le centre commercial et financier de Montréal. C'est le 28 janvier 1878 qu'est inauguré le bâtiment situé au 1170, Dominion Square. Les cérémonies d'inauguration de l'hôtel atteignent leur point culminant en novembre de la même année, avec le bal de la Société Saint-André (qui deviendra un événement annuel). L'hôtel compte alors 278 chambres et emploie 150 personnes. On ne tarde pas à l'agrandir par la construction d'annexes, d'abord en 1906, puis en 1923.

Pendant plus d'un siècle, l'hôtel Windsor est l'un des plus prestigieux de Montréal et forme une composante essentielle de la vie publique et mondaine de la métropole. On y dénombre, entre autres, deux salles de bal, une salle de concert, six restaurants, et jusqu'à 750 chambres. De nombreuses personnalités issues des milieux politique, financier, sportif et culturel y séjournent, dont Winston Churchill, la princesse Elizabeth (future Elizabeth II) et le prince Phillip, John F. Kennedy, Charles de Gaulle, les auteurs Mark Twain, Robert Louis Stevenson et sir Arthur Conan Doyle, ou encore l'actrice Sarah Bernhardt. Des événements à caractère politique, mondain et ludique y sont fréquemment tenus. Un banquet sera notamment organisé en l'honneur du roi George VI et d'Elizabeth (reine mère), lors de leur tournée canadienne de 1939.

Le bâtiment est partiellement détruit en 1957, par un incendie qui n'épargne que l'annexe construite en 1906. Une nouvelle annexe de trois étages est érigée peu après, en 1959. En octobre 1981, l'hôtel ferme ses portes. Il est racheté quatre ans plus tard par le Groupe La Laurentienne, qui le transforme en immeuble de bureaux. Aujourd'hui encore, les salles de bal du Windsor accueillent divers événements spéciaux.

Portée et contenu

Le fonds Hôtel Windsor documente la gestion et les activités de ce prestigieux établissement hôtelier montréalais. Il contient des livres de procès-verbaux des réunions du syndicat tenues de 1877 à 1881, et des réunions du « House Managing Committee » tenues de 1902 à 1907. Il contient également des livres comptables couvrant les années 1894 à 1911. Ces documents témoignent de l'administration de l'hôtel, de ses finances, des conditions de travail de son personnel et de leurs salaires. On trouve aussi des registres de visiteurs et des livres d'or montrant la fréquentation de l'hôtel. Ces documents révèlent la présence de visiteurs de prestige, mais aussi la tenue d'événements politiques d'envergure internationale, tels que la rencontre de membres de l'Administration des Nations Unies pour les secours et la réhabilitation (ou UNRRA), en septembre 1944. Le fonds comprend également des listes d'invités au banquet royal qu'a accueillis l'hôtel le 18 mai 1939, et des menus.

Cet ensemble documentaire est complété par une série de plans architecturaux montrant les différents niveaux de l'hôtel. Plusieurs de ces plans sont datés de 1921 et comportent des annotations ajoutées entre 1936 et 1938, probablement dans le cadre de réaménagements du bâtiment.

Source du titre : Basé sur le contenu du fonds.

Source immédiate d'acquisition : Le fonds a été donné au Musée McCord par le Imperial Windsor Group Inc.

Langue des documents : Les documents sont en anglais.

Documents connexes :

BAnQ (Vieux-Montréal) : Fonds Télesphore-Damien Bouchard (P010); Fonds Conrad Poirier (P048); Fonds Laurette Cotnoir-Capponi (P186); Fonds Office des congrès et du tourisme du Grand Montréal (P405).

BAC : Fonds Basil Zarov (R8134-0-3-F); Fonds William Gillie Ross (R11297-0-4-E); Collection Donald Beauprie (R9560-0-5-E); Collection Laurier House (R10659-0-2-E); Collection de Canadiana Peter Winkworth (R9266-5-0-E).

Note générale : La collection Archives photographiques Notman contient de nombreuses photographies montrant l'extérieur et l'intérieur de l'hôtel Windsor.


Ce fonds est divisé selon les séries suivantes :

 

Dernière mise à jour : 30 août 2017