Mots-clés :
 
 Inclure images des partenaires







Fonds de la famille Sanborn (P058)

1851-1874. - 8 cm de documents textuels.

Histoire administrative - Notice biographique :

Né dans le New Hampshire, John Sewell Sanborn (1819-1877) obtient son diplôme du Dartmouth College. Il pratique le droit à Sherbrooke et en tant qu'annexionniste, il est élu à l'Assemblée législative en 1850 pour le comté de Sherbrooke. Promoteur engagé du chemin de fer, Sanborn travaille étroitement avec A.T. Galt sur le projet du Chemin de fer du Saint-Laurent et de l'Atlantique, en plus de s'occuper du Chemin de fer de Saint-François et Mégantic. En tant que libéral, Sanborn conserve son siège à Sherbrooke jusqu'à ce qu'il soit élu au Conseil législatif en 1863. En 1867, il est nommé au Sénat canadien et occupera plus tard les fonctions de juge à la Cour du banc de la reine à Montréal. Diacre de l'Église congrégationaliste de Sherbrooke, Sanborn est également actif dans diverses associations prônant la tempérances et il deviendra président de la Ligue de tempérance du Québec. En 1853, Sanborn perd sa première épouse et trois ans plus tard, il se remarie avec Nancy Judson Hasseltine (d. 1874) de Bradford (Massachusetts).

(Source : Guide to Archival Resources at McGill University: Private Papers At McGill University. McGill University Archives. 1985. Vol. 3, p. 220-221)

Portée et contenu :

Le fonds de la famille Sanborn contient de l'information sur les activités commerciales, les préoccupations d'ordre social et la carrière politique de John Sanborn, et sur Nancy Judson Hasseltine Sanborn et d'autres membres de la famille. Il comprend de la correspondance adressée à Nancy Hasseltine (Sanborn) par des amis et d'autres membres de sa famille au sujet de son mariage et de son état de santé et donnant des nouvelles de la famille (1854-1857). La correspondance échangée avec son mari porte sur des questions politiques (1856-1857, 1869). Le fonds contient également des papiers relatifs aux affaires. En tant que promoteur de la Compagnie du chemin de fer de Saint-François et Mégantic, Sanborn a reçu de la correspondance d'A.T. Galt et de Luther Holton concernant l'adoption d'un projet de loi sur le chemin de fer à l'Assemblée et le financement du chemin de fer à l'aide d'obligations (1871-1872), en plus de recevoir des devis et des factures d'entrepreneurs (1872). L'intérêt de Sanborn pour la tempérance se reflète dans la correspondance qu'il a reçue du révérend T. Gales, secrétaire de la Ligue de tempérance du Québec, sur la loi relative à la tempérance et sur la préparation des prochaines réunions (1873-1874).

(Source : Guide to Archival Resources at McGill University: Private Papers At McGill University. McGill University Archives. 1985. Vol. 3, p. 220-221)

Le fonds est divisé selon les séries suivantes :

  • P058/A : Correspondance
  • P058/B : Affaires