Mots-clés :
 
 Inclure images des partenaires







Fonds des familles Boright et Rodger (P027)

1859-1934. - 10 cm de documents textuels.

Histoire administrative - Notice biographique :

Né au Québec, Sherman N. Boright (1836-1897) était un marchand et un agriculteur des Cantons de l'Est. Il a occupé les postes de conseiller et de maire du village de Sutton pendant plusieurs mandats, a servi dans la milice locale durant le raid des Fenians et fut membre de la société agricole locale. Il a épousé Mary Olmstead (1848-1941) en 1866 et ils ont eu au moins trois enfants : George W. (d. 1934), Sherman Henry (d. 1918) et Mabel Alice. Sherman Henry Boright a obtenu son baccalauréat en génie minier de McGill en 1903. Il a travaillé comme ingénieur minier et comme directeur de mine en Italie et en Afrique.

Mabel Alice Boright a obtenu son B.A. de McGill en 1893 et a épousé le Dr David Alexander Rodger (n. 1868) en 1903. Ils ont eu un fils, William Sherman (n. 1904), qui a obtenu son B.A. (1925) et son M.D. (1929) de McGill. Dans les années 1920, Mabel Alice Boright Rodger a été présidente du Quebec Women's Institute (fondé en 1920), un organisme d'entraide rural administré par l'entremise du Collège Macdonald.

(Source : Guide to Archival Resources at McGill University: Private Papers At McGill University. McGill University Archives. 1985. Vol. 3, p. 314)

Portée et contenu :

Les papiers de la famille Boright-Rodger portent principalement sur la vie familiale, certains documents traitant des activités militaires, professionnelles et sociales des membres de la famille. Il s'agit essentiellement de la correspondance qu'ont entretenue Sherman N. Boright (1869-1895) et son épouse, Mary Olmstead (1859-1930), avec des membres de la famille et des amis. Outre des nouvelles locales et des conseils prodigués par les parents, différents sujets y sont abordés, comme la maladie, les naissances et les décès. Membre de la milice durant le raid des Fenians ayant eu lieu près de Freligsburg, Sherman N. Boright a envoyé des lettres à sa famille au sujet de ses activités en 1870. On trouve également de la correspondance adressée à des membres de la famille par Sherman Boright où il décrit ses activités comme ingénieur minier en Afrique, datant de 1903-1916, ainsi que de la correspondance envoyée par Josephine E. LeBaron à Mabel Alice Rodger au sujet de leur démission à titre de présidentes du Quebec Women's Institute, datant de 1928-1929.

(Source : Guide to Archival Resources at McGill University: Private Papers At McGill University. McGill University Archives. 1985. Vol. 3, page 314)