Mots-clés :
 
 Inclure images des partenaires







Fonds William John Watts (P663)

1861-1866. - 4 cm de documents textuels.

Histoire administrative - Notice biographique :

Né à Drummondville le 1er mai 1846, William John Watts est le fils de Robert Nugent Watts, lieutenant-colonel, propriétaire terrien et membre de la Chambre d'assemblée de la province du Canada, et de Charlotte Sheppard. Il fait ses études au High School Department de l'Université McGill en 1861 et 1862, puis à la Military School of Instruction à Québec en 1864. Il est admis au Barreau de la province de Québec le 10 septembre 1869. Il exerce sa profession à Drummondville, puis devient homme d'affaires et propriétaire de moulins.

Watts fait le saut en politique et est élu député conservateur dans Drummond-Arthabaska à l'élection partielle du 20 février 1874. Élu comme indépendant en 1875, c'est en tant que libéral qu'il siège en 1878 et 1881. Il démissionne en décembre 1885 suite à l'affaire Louis Riel. Ne se présentant pas aux élections de 1886, il est réélu député libéral dans Drummond en 1890. Défait en 1892 par J.-P. Cooke, il est de nouveau élu en 1897 et 1900.

Watts quitte la politique lorsqu'on le nomme registrateur de Montréal-Ouest en avril 1901, poste qu'il occupe jusqu'à son décès le 4 septembre 1907 à l'âge de 61 ans. Il est inhumé à Drummondville.

Watts a épousé Mary Louisa Millar à Drummondville, le 25 janvier 1882. Cette dernière était la fille de Robert I. Millar et d'Eliza Millar, veuve de William John Playart.

(Source : http://www.assnat.qc.ca/fra/membres/notices/v-z/wattwj.htm)

Portée et contenu :

Le fonds porte principalement sur les activités de William John Watts durant ses études au High School Department de l'Université McGill, de même qu'à la Military School of Instruction à Québec. Le fonds offre aussi de l'information sur les dépenses de Watts, de même que sur ses relations avec ses parents demeurant à Drummondville.

Le fonds comprend des documents personnels, tels un journal et un brevet de confirmation datant de 1861, ainsi que des documents issus de ses années d'études à McGill, dont des cartes d'admission aux cours (de gymnastique, d'histoire naturelle...), des reçus pour ses frais de scolarité, des invitations et des programmes du « Founder's Festival », un rapport d'absence, un feuillet des résultats des examens de Noël 1864 (où Watts figure à de nombreux endroits), de même qu'un bulletin de notes. On y trouve de plus quelques documents portant sur ses études à la Military School of Instruction, dont des notes sur les armes, quelques notes sur son emploi du temps, des listes de dépenses et deux certificats, l'un de seconde et l'autre de première classe émis en 1864 et attestant des compétences militaires de Watts.

Le fonds contient aussi de la correspondance, dont surtout des lettres envoyées à William John Watts par ses parents, mais aussi d'autres signées H[ugh] Brodie, William Sheppard, de même qu'une copie d'une lettre envoyée par William à sa mère. La correspondance avec ses parents traite surtout de sujets sociaux et des activités agricoles de ces derniers.

Ces documents sont complétés par une série de reçus, certains pour des vêtements ou son logement, d'autres pour des services médicaux ou pour l'entretien de sa jument.

Enfin, le fonds contient un dossier sur le père de William John Watts, Robert Nugent Watts. Il contient quelques factures, de même qu'une lettre lui étant adressée de la part du major Charles King. Quelques documents viennent compléter le fonds, incluant une prière manuscrite, des articles de journaux, un certificat postal, une facture et une liste de noms.

Le fonds est divisé selon les séries suivantes :

  • P663/A : Documents personnels
  • P663/B : Études à McGill
  • P663/C : Études à la Military School of Instruction
  • P663/D : Correspondance
  • P663/E : Reçus
  • P663/F : Robert Nugent Watts
  • P663/G : Documents divers