Mots-clés :
 
 Inclure images des partenaires







Fonds de la famille McGillivray (P100)

1835-1869. - 6 cm de documents textuels.

Histoire administrative - Notice biographique :

Fils de Donald McGillivray et d'Anne McTavish (soeur de Simon McTavish, magnat de la Compagnie du Nord-Ouest), Simon McGillivray (1783?-1840) était l'associé et l'héritier de son oncle fortuné. McGillivray se joint à la firme londonienne de McGillivray, Fraser and Co. en 1805, et devient, en 1813, associé dans la compagnie McTavish, McGillivray and Co. située à Montréal. Il joue un rôle important dans la fusion de la Compagnie de la Baie d'Hudson et de la Compagnie du Nord-Ouest en 1821, mais par la suite, ses affaires cessent de prospérer et son entreprise déclare faillite en 1825.

De 1830 à 1835, il travaille comme commissaire pour la United States Silver Mining Co. dont il dirige les opérations à Mexico. Il retourne à Londres en 1835 et devient l'un des propriétaires du journal Morning Chronicle. En 1837, il épouse Ann Easthope, fille de sir John Easthope, l'un des copropriétaires du journal. Sa femme et ses deux filles, Anne et Mary, lui survivront.(Source : Guide to Archival Resources at McGill University: Private Papers At McGill University. McGill University Archives. 1985. Vol.3, p. 333)

Portée et contenu :

Le fonds de la famille McGillivray porte sur la vie privée des membres de la famille. Il contient la correspondance d'Ann Easthope McGillivray, de ses filles Anne et Mary, ainsi qu'un journal personnel couvrant les années 1835-1840 ayant appartenu à sa soeur Louisa Easthope. Le fonds fournit également des renseignements au sujet de la vente de la collection d'art de Simon McGillivray par Christie en mai 1825, incluant une liste des oeuvres d'art et leur valeur.

Le fonds est divisé en deux séries : Vente aux enchères de Christie et Correspondance.

(Source : Guide to Archival Resources at McGill University: Private Papers At McGill University. McGill University Archives. 1985. Vol.3, p. 333)