Mots-clés :
 
 Inclure images des partenaires







Fonds de la famille Bagg (P070)

Extrait du journal comptable du magasin des journaliers (détail), 1822-1823. Fonds Famille Bagg P070, P070/A4,1.18 © Musée McCord

Approvisionner le plus grand chantier du Bas-Canada

« Journaliers Dr [débiteurs] du magasin
2 gallons de rhum.........................................[à] 3/
4 ½ miches de pain....................................... " 8d
15 livres de fromage........................................" 6d
3 pintes de rhum pour les hommes à la pompe....." »

Denrées alimentaires, alcool, tabac, chandelles, vêtements, poudre à fusil, outils de toute sorte... C'est un véritable portrait de la consommation et des pratiques commerciales qui peut être brossé à partir des livres comptables du magasin des journaliers, principal fournisseur des travailleurs affectés à la construction du canal de Lachine (1821-1825).

L'ouvrage de 14 kilomètres ponctué de sept écluses, construit suivant les plus hauts standards du génie britannique, a mobilisé un chantier dont l'ampleur était alors sans précédent. Plusieurs centaines de travailleurs y ont contribué, en majorité des immigrants irlandais. Menuisiers, tailleurs de pierre, maçons, forgerons, et innombrables manoeuvres et journaliers s'affairaient 14 heures par jour au creusement de l'ouvrage et à la construction de ses écluses, dans des conditions souvent lamentables.

Les livres comptables conservés dans le fonds d'archives de la famille Bagg consignent sur une base presque quotidienne les produits et services fournis par le magasin, l'identité des débiteurs et les sommes payées. En retraçant le quotidien de ce méga chantier, ces documents apportent un éclairage rare sur l'histoire sociale et économique de Montréal.


P070 Fonds Famille Bagg. - 1749-1995. - 318,5 cm de documents textuels et autres documents.

Notices biographiques

D'origine américaine, la famille Bagg est l'une des plus vieilles familles anglophones de l'île de Montréal, et l'une des plus influentes. Les biographies de certains des membres les plus illustres sont présentées ici.

Abner BAGG (1790-1852)
Fils de Phineas Bagg (1751-1823) et de Pamela Stanley (1760-1793?), il épouse, en 1814, Mary Ann Wurtele (1795-1827). En 1831, il épouse en secondes noces Mary Ann MITTLEBERGER (1807-1896), avec qui il a quatre enfants qui atteindront l'âge adulte : Alfred, Mary Eliza, Margaret Pamela et Emily Caroline.

Abner Bagg s'installe à Laprairie, près de Montréal, avec son père et son frère Stanley vers la fin du 18e siècle. Ce marchand et propriétaire foncier possède plusieurs commerces et entreprises qu'il gère avec son frère, dont une chapellerie située à Montréal. Il est également exportateur de bois et marchand de potasse et de fourrure, et possède un chantier forestier au nord de Québec et une brasserie à Laprairie. À partir de 1821, il prend part, avec son frère, à l'entreprise de construction du canal de Lachine, à titre d'entrepreneur et de fournisseur. Victime de la crise financière, Abner Bagg est acculé à la faillite en 1827. En 1837, il est nommé trésorier du 1er Bataillon de la Milice volontaire de Montréal.

Stanley BAGG (1788-1853)
Frère d'Abner Bagg, il épouse, en 1819, Mary Ann Clark (1795-1835), avec qui il a un fils : Stanley Clark Bagg.

Cet homme d'affaires est impliqué, à partir de 1810, dans divers contrats effectués pour l'armée britannique, qui assureront sa fortune personnelle. En compagnie de son père, il gère aussi une auberge communément désignée sous le nom de « Mile End Tavern ». Dans le cadre des travaux de construction du canal de Lachine, dont il est un des principaux entrepreneurs, Stanley Bagg confie à son beau-père John Clark (1767-1827) le mandat d'approvisionner en viande les ouvriers du canal. En 1831, il est l'un des actionnaires fondateurs de la Banque de la Cité de Montréal. Il prend également part à la vie politique du Bas-Canada, comme candidat à l'élection partielle du Quartier-Ouest de Montréal, en 1832.

Stanley Clark BAGG (1820-1873)
Fils de Stanley Bagg et de Mary Ann Clark, il épouse, en 1844, Catharine MITCHESON (1822-1914), avec qui il a six enfants : Mary Ann Frances, Robert Stanley, Katherine Sophia, Amelia Josephine, Mary Heloise et Helen Frances.

Au décès de sa mère, Stanley Clark Bagg hérite d'un patrimoine foncier qui, au milieu du 19e siècle, est sans égal à Montréal. Le domaine de la famille Bagg s'étend alors de la rue Sherbrooke au sud, jusqu'à la rivière des Prairies au nord, et du boulevard Saint-Laurent à l'avenue du Parc. Lors des rébellions patriotes de 1837-1838, il participe à la bataille de Saint-Eustache et demeure par la suite lié au Parti conservateur de John A. Macdonald. Après des études à l'Université McGill, Stanley Clark Bagg devient notaire (1842) et pratique jusqu'en 1856. Trois ans plus tard, il est nommé juge de paix à Montréal.

Grand philanthrope, Stanley Clark Bagg s'implique notamment au sein de l'English Workingmen's Benefit Society. Il participe à la fondation de la Société d'archéologie et de numismatique de Montréal, dont il est président en 1866.

Robert Stanley Clark BAGG (1848-1912)
Fils de Stanley Clark Bagg et de Catharine Mitcheson, il épouse, en 1882, Clara C. SMITHERS (1861-1946), fille du président de la Banque de Montréal Charles Francis Smithers (1822-1887). Le couple a trois enfants : Evelyn St. Clair Stanley Bagg, Gwendolyn Catherine Stanley Bagg et Harold Fortesque Stanley Bagg.

Bien qu'il ait fait des études de notaire, Robert Stanley Clark Bagg est plutôt connu comme commandant de la compagnie d'infanterie du 5e bataillon de la Milice volontaire canadienne.

Amelia Josephine BAGG (1852-1943)
Fille de Stanley Clark Bagg et de Catharine Mitcheson, elle épouse Joseph Mulholland en 1890, puis John George Norton en 1902.

Evelyn St. Clair Stanley BAGG (1883-1970)
Fille de Robert Stanley Clark Bagg et de Clara C. Smithers, elle épouse Huntly Ward Davis en 1910. Le couple a une fille : Clare Ward Davis.

Harold Fortesque Stanley BAGG (1896-1944)
Fils de Robert Stanley Clark Bagg et de Clara C. Smithers, il épouse la New-Yorkaise Katherine Louise Morse (1904-1939).

Harold Fortesque Stanley Bagg oeuvre dans l'entreprise immobilière familiale après l'obtention de son diplôme du Lower Canada College. Sa santé fragile l'empêche de prendre part à l'effort de guerre canadien, malgré l'obtention d'un brevet de pilote.

John RADIGER (1809-1883)
En 1838, il épouse Eleanor Jobson (1815-1881). Il a au moins trois enfants avec cette dernière, dont Charles William (1841-1897) qui mariera Emily Caroline Stanley BAGG (1848-1920).

Avocat de formation, John Radiger occupe, à partir de 1839, le poste d'officier d'administration à la Commissariat House de St-John's (Terre-Neuve). Avec sa fille Sophia Radiger (?-1927), son fils Charles William et la femme de ce dernier, Emily Caroline Stanley Bagg, il s'installe ensuite au Manitoba et ouvre, en 1873, le commerce CW Radiger & Brother.

Portée et contenu

Le fonds retrace la vie personnelle et professionnelle de membres d'une famille influente de la scène économique, sociale et politique du Montréal des 19e et 20e siècles.

La majorité des documents du fonds porte sur les activités commerciales et financières des frères Abner et Stanley Bagg. Ces documents illustrent leurs réalisations en tant qu'entrepreneurs et détaillants, et s'avèrent une source riche d'informations sur l'histoire économique de Montréal. Les pratiques marchandes de l'époque, la diversification de la production, la spéculation foncière, l'arrivée massive d'immigrants à la recherche d'occasions d'affaires et la dépendance envers le crédit y sont notamment documentées. On retrouve des documents relatifs aux entreprises et partenariats des Bagg, soit la chapellerie, la Brasserie Laprairie, le chantier de construction du canal de Lachine et le magasin des journaliers. Le fonds contient aussi des archives liées à la Royal Artillery, ainsi qu'au commerce du bois et de la pierre. Il est constitué de livres de comptes, de grands livres comptables, d'inventaires de biens, de journaux de caisse, de brouillards (brouillons de journaux comptables), de contrats, de livres de quittance, de listes de paie, de livres de temps, d'un protocole de mesures, de livres de copies de lettres et de reçus de paiement.

Le fonds documente également certains volets de la vie personnelle et domestique des frères Abner et Stanley Bagg, de leurs épouses et de leurs descendants. Il illustre les liens unissant les divers membres de la famille, ainsi que leurs intérêts. On y trouve une abondante correspondance, des albums personnalisés, des documents juridiques, des certificats de mariage, des testaments, des titres de propriété, des listes de comptes, des registres de dépenses, ainsi que des coupures de presse. Des documents relatifs à certains membres de familles apparentées telles que les Shackell et les Radiger complètent cet ensemble textuel.

Parmi les documents iconographiques que compte le fonds, soulignons une impression reproduisant les armoiries d'Abner Bagg et 692 photographies illustrant principalement l'entourage de Samuel Shackell, Mary Elizabeth Bagg et Gwendolyn Catherine Stanley Bagg.

Source du titre : Basé sur les créateurs du fonds.

Collation : Comprend 1 objet, 694 documents iconographiques, 1 dessin d'architecture et 3 documents cartographiques.

État de conservation : Quelques documents sont fragiles, en raison notamment du papier qui est friable. La reliure de certains livres est détachée.

Source immédiate d'acquisition : Le fonds original de la famille Bagg a été enrichi par des donations distinctes effectuées entre 2002 et 2013.

Classement : Un nouveau cadre de classification a été adopté à l'hiver 2009, puis le fonds a fait l'objet d'un traitement complet en 2013.

Langue des documents : Les documents sont en anglais et en français, mais surtout en anglais.

Restrictions à la consultation : Un spicilège conservé dans la série P070/B10 a été photocopié, en raison de sa fragilité.

Groupes de documents reliés : La collection Dossiers thématiques du Musée McCord contient un dossier d'informations générales sur la famille Bagg (C069/B,46).

Note générale : La collection Archives photographiques Notman du Musée McCord rassemble différentes photographies de membres de la famille Bagg prises au Studio Notman, de la seconde moitié du 19e siècle au début du 20e siècle. Des médailles sportives remportées par Frederick Arthur Shackell (M2012.70.3-6) et des plaques d'impression identifiées au nom d'Abner Bagg (M2012.70.7-8) sont conservées dans la collection Arts décoratifs. Une montre de poche ayant appartenu à Frederick Arthur Shackell (M2012.70.9) est également conservée dans la collection Costumes et textiles.


Le fonds est divisé selon les séries, sous-séries et dossiers suivants :

  • P070/A Documents d'affaires
    • P070/A1 Chapellerie
    • P070/A2 Brasserie Laprairie. - 1821-1832. - 9,8 cm de documents textuels.
      Documents numérisés : Partie 01 - Partie 02
    • Portée et contenu : Cette sous-série témoigne des activités financières de la Brasserie Laprairie, administrée en partie par Abner Bagg. Elle contient des livres de comptes, un journal de caisse et un brouillard.

      Source du titre : Basé sur le contenu de la sous-série.

      Langue des documents : Les documents sont en anglais.

    • P070/A3 Canal de Lachine
    • P070/A4 Magasin des journaliers. - 1821-1823. - 30 cm de documents textuels.
      Documents numérisés : Partie 01 - Partie 02 - Partie 03 - Partie 04 - Partie 05 - Partie 06 - Partie 07 - Partie 08 - Partie 09 - Partie 10 - Partie 11 - Partie 12 - Partie 13 - Partie 14 - Partie 15 - Partie 16 - Partie 17 - Partie 18 - Partie 19 - Partie 20 - Partie 21 - Partie 22 - Partie 23 - Partie 24 - Partie 25 - Partie 26 - Partie 27 - Partie 28
    • Portée et contenu : Cette sous-série témoigne de l'activité financière du magasin des journaliers, un magasin d'approvisionnement pour les ouvriers travaillant sur le chantier de construction du canal de Lachine, de 1821 à 1823. Elle contient des brouillards et des livres comptables où sont consignés différents achats faits par les travailleurs, les produits offerts au magasin, ainsi que le prix des divers articles.

      Source du titre : Basé sur le contenu de la sous-série.

      Langue des documents: Les documents sont en anglais.

    • P070/A5 Autres entreprises et partenariats
      • P070/A5,1 Documents d'affaires relatifs à Abner Bagg
      • P070/A5,2 Documents d'affaires relatifs à Stanley Bagg
        • P070/A5,2.1 Beef Contract Book for Mr John Clark & Stanley Bagg. - 1819-1821. - 1 document textuel ; 31,5 x 20,5 cm.
          Document numérisés
        • Portée et contenu : Dans ce journal comptable sont consignées les transactions rattachées à l'approvisionnement en viande et en bétail de clients de Montréal et des environs, entre 1819 et 1821.

          Ce document témoigne du lien professionnel privilégié qui unissait Stanley Bagg et son beau-père, John Clark. Il constitue également une source d'information d'importance en histoire des pratiques commerciales et de la consommations.

          Source du titre : Titre officiel propre.

          Langue du document : Le document est en anglais.

      • P070/A5,3 Documents variés

    • P070/B Documents personnels
      • P070/B1 Abner Bagg
      • P070/B2 Mary Ann Mittleberger
      • P070/B3 Stanley Bagg
      • P070/B4 Sophia Bagg
      • P070/B5 Stanley Clark Bagg
      • P070/B6 Catharine Mitcheson Bagg
        • P070/B6,1 Bible
        • P070/B6,2 Bail
          • P070/B6,2.1 Lease of Farm. - 1893. - 1 document textuel ; 32,8 x 20,3 cm.
          • Document numérisé
          • Portée et contenu : Ce bail, daté de 1893, décrit les conditions du contrat par lequel Catharine Mitcheson Bagg loue à son fils Robert Stanley Clark Bagg certains terrains du domaine de la famille Bagg. Il offre également une description de chacun de ces terrains, témoignant de l'usage encore largement agricole de ce territoire.

            Source du titre : Titre officiel propre.

            Restitution d'un titre trop long : Lease of Farm by Dame Catharine Mitcheson Widow of the Late Stanley Clark Bagg, Esquire, to Robert Stanley Clark Bagg, Esqr.

            Langue du document : Le document est en anglais.

        • P070/B6,3 Avis juridiques
      • P070/B7 Amelia Josephine Bagg Mulholland
        • P070/B7,1 Grand livre
          • M2010.77.1 A. J. Mulholland. Ledger. - 1889-1927. - 1 document textuel ; 33 x 20,5 cm.
            Document numérisé
        • Portée et contenu : Ce grand livre contient des informations sur les opérations financières ayant touché des propriétés de la famille Bagg, comme la Durham House ou la Mile-End Farm. Il témoigne de la prospérité de cette famille, ainsi que du développement et de l'urbanisation de son domaine foncier, de la fin du 19e au début du 20e siècle.

          Source du titre : Titre officiel propre.

          Langue du document : Le document est en anglais.

    • P070/B8 Robert Stanley Clark Bagg
      • P070/B8,1 Scrapbook
        • P070/B8,1.1 Album personnalisé de Robert Stanley Clark Bagg. - [18-]. - 1 document textuel ; 20 x 17 cm.
          Document numérisé
        • Portée et contenu : Cet album témoigne des intérêts de Robert Stanley Clark Bagg alors qu'il était enfant. Il rassemble des images d'animaux collées sur des pages blanches, ainsi que quelques inscriptions probablement faites par un jeune enfant.

          Source du titre: Basé sur la nature du document.

          Langue du document : Le document est en anglais.

      • P070/B8,2 Publication
      • P070/B8,3 Correspondance. - [1889-1904]. - 0,7 cm de documents textuels.
      • Documents numérisés
      • Portée et contenu : Ce dossier témoigne des échanges épistolaires qu'a entretenus Robert Stanley Clark Bagg avec sa mère Catharine Mitcheson Bagg, ainsi qu'avec ses sœurs Katherine Sophia Bagg Mills et Amelia Josephine Bagg Mulholland. Il porte principalement sur l'administration du domaine familial, mais contient également des informations sur la santé et les occupations personnelles de Robert Stanley Clark Bagg.

        Source du titre : Basé sur le contenu du dossier.

        Langue du document : Le document est en anglais.

      • P070/B8,4 Actes de vente et de partage
      • P070/B8,5 Coupures de presse
    • P070/B9 Clara C. Smithers Bagg
    • P070/B10 Evelyn Stanley Bagg Davis
      • P070/B10,1 Publications
        • M986.70.4 The Ghosts of my Friends [carnet]. - 1906-1907. - 1 document textuel ; 17 x 10 cm.
          Document numérisé
        • Portée et contenu : Ce carnet d'autographes contient des signatures à l'encre dupliquées par un pliage de la page, de façon à créer des formes inusitées.

          Source du titre : Basé sur le titre du document

          Langue du document : Le document est en anglais.

      • P070/B10,2 Livres de recettes personnalisés
      • P070/B10,3 Album personnalisé
      • P070/B10,4 Liste de mariage
      • P070/B10,5 Cartes de Noël et de Saint-Valentin
    • P070/B11 Harold Fortesque Stanley Bagg
    • P070/B12 John Radiger
    • P070/B13 Emily Caroline Bagg Radiger
    • P070/B14 Mary Eliza Bagg Shackell
    • P070/B15 Frederick Arthur Shackell
    • P070/B16 Kathleen May Giroux Shackell
    • P070/B17 Autres membres des familles Bagg, Shackell et Radiger

  • P070/C Carte et plans. - [1881-1911]. - 3 documents cartographiques
    Documents numérisés
  • Portée et contenu : Cette série contient deux plans de cadastre illustrant des parcelles de terrain à vendre dans deux portions du domaine foncier de la famille Bagg localisées dans le village de Saint-Louis-du-Mile-End. Ces plans ne sont pas datés, mais les différentes annotations en situent l'utilisation entre 1895 et 1911. On y trouve également une carte d'une partie des Territoires du Nord-Ouest traversée par la ligne de chemin de fer du Canadien Pacifique, vraisemblablement produite en 1881.

    Source du titre propre : Basé sur le contenu de la série.

    Signatures et inscriptions : Plusieurs inscriptions manuscrites ont été ajoutées sur les documents.

    Langue des documents : Les documents sont en anglais.

  • P070/D Photographies