Mots-clés :
 
 Inclure images des partenaires







Fonds John Charles Alison Heriot (P038)

1829-1851. - 30 cm de documents textuels, cartographiques et iconographiques.

Histoire administrative - Notice biographique :

John Charles Alison Heriot (1861-1928) était un architecte de Montréal. Il a également été capitaine de milice au sein du 1er régiment des Prince of Wales Fusiliers et fut, pendant un certain temps, secrétaire du comité héraldique de la Société d'archéologie et de numismatique de Montréal. Heriot a développé un intérêt pour l'histoire de sa famille et a publié un article sur le major-général Frederick Heriot (1786-1843) ainsi qu'un texte sur George Heriot (1766-1844).

(Source : Guide to Archival Resources at McGill University: Private Papers At McGill University. McGill University Archives. 1985. Vol.3, p. 249)

Portée et contenu :

Le fonds John Charles Alison Heriot reflète son intérêt pour l'héraldique et la généalogie. Le fonds se compose de trois séries : Famille John Charles Alison Heriot, Héraldique et Histoire familiale.

En tant que secrétaire du comité héraldique de la Société d'archéologie et de numismatique de Montréal, il a entretenu une correspondance avec des représentants du gouvernement comme A. G. Doughty et Joseph Pope au sujet de l'héraldique. Le fonds comprend également de la correspondance sur des armoiries proposées pour le Canada ainsi qu'un document rédigé par Heriot intitulé « The Arms and Flags of Canada ». Parmi les autres documents, il y a de la correspondance provenant de membres de sa parenté au sujet de la généalogie ainsi que de la correspondance avec des généalogistes professionnels, de même que des monographies sur Frederick et George Heriot. Ces papiers contiennent aussi de la correspondance officielle de la milice.

Le fonds John Charles Alison Heriot fournit également de l'information sur l'album regroupant 250 aquarelles de Heriot appartenant à la collection du McCord.

(Source : Guide to Archival Resources at McGill University: Private Papers At McGill University. McGill University Archives. 1985. Vol.3, p. 249)