Mots-clés :
 
 Inclure images des partenaires







Fonds de la famille Frothingham (P034)

1830-1920. - 3 cm de documents textuels. - 43 photographies.

Histoire administrative - Notice biographique :

John Frothingham (1788-1870) est né à Portland, dans le Maine, mais il quitte les États-Unis en 1809 afin d'ouvrir une entreprise de quincaillerie à Montréal. En 1836, il s'associe avec William Workman et leur firme devient la plus importante entreprise de commerce de gros en quincaillerie et en ferronerie de l'Amérique du Nord britannique. Il fut membre fondateur et actionnaire de plusieurs sociétés et associations créées pendant la période d'expansion des années 1840, dont le Bureau de commerce de Montréal, la Compagnie du chemin à lisses du Saint-Laurent et de l'Atlantique, la Bourse de Montréal et la Compagnie canadienne de navigation à vapeur de l'intérieur. Il a contribué à la création de la City Bank of Montreal en 1831 et en fut le président de 1834 à 1849.

Portée et contenu :

Le fonds de la famille Frothingham contient des passeports britanniques émis au nom de George et Frederick Frothingham et un carnet de croquis à l'aquarelle accompagnés de limericks(1).

Une autre donation fut effectuée en 2002 (M2002.65.x). Celle-ci contient quelques images de la famille Frothingham et de sa résidence, baptisée « Piedmont », qui était située là où se trouve maintenant la résidence pour étudiants Douglas Hall de McGill, derrière les gradins du stade Molson. Les cartes de visite datent des années 1860 et les photographies de format cabinet datent du milieu des années 1870 au milieu des années 1880. Toutes, à l'exception de sept, sont des portraits réalisés par Notman. Parmi les oeuvres d'autres photographes, il y a un portrait de May (Mary Louisa) Frothingham en raquettes, pris par Alexander Henderson. Les deux instantanés de Piedmont furent probablement pris entre 1920 et 1930, avant la démolition de la maison en 1939.

Une Bible fut ajoutée à la collection grâce à une donation effectuée en 2003. Elle a appartenu à Louise Frothingham.

(Source : Guide to Archival Resources at McGill University: Private Papers At McGill University. McGill University Archives. 1985. Vol.3, p. 322)