Mots-clés :
 
 Inclure images des partenaires







Fonds de la famille Hart (P013)

1760-1909. - 112 cm de documents textuels. - 40 photographies : 37 épreuves, 3 daguerréotypes.

Histoire administrative - Notice biographique :

Né en Europe, Aaron Hart (vers 1724-1800) émigre en Amérique et se rend au Canada en 1760 avec l'armée britannique. Hart, un commerçant qui fournit en marchandises le commissariat de l'armée britannique, s'établit à Trois-Rivières où il s'engage dans diverses activités commerciales, dont le commerce des fourrures. Il fait également l'acquisition de vastes lopins de terre, incluant les seigneuries de Sainte-Marguerite et de Bécancour. En 1768, il épouse Dorothy Judah, avec qui il aura quatre fils, Moses, Ezekiel, Benjamin et Alexander, et quatre filles.

Tout comme son père, Ezekiel (d. 1843), est un marchand de Trois Rivières. En 1807, il est élu représentant de Trois-Rivières à l'Assemblée législative du Bas-Canada. Il ne peut cependant pas y siéger en tant que membre parce qu'étant de religion juive, il ne peut prêter le serment habituel « sur la foi d'un chrétien ». En 1808, il est réélu, mais encore une fois, il ne peut siéger pour les mêmes raisons. Bien que sélectionné comme candidat en 1809, il retire sa candidature durant la campagne électorale. Son fils, Adolphus M. Hart (1814-1879) deviendra un éminent avocat de Montréal tout comme son petit-fils Gerald Ephraim Hart (1849-1936).

(Source : Guide to Archival Resources at McGill University: Private Papers At McGill University. McGill University Archives. 1985. Vol.2, p. 171)

Portée et contenu :

Le fonds de la famille Hart porte sur les activités personnelles et commerciales des membres de la famille, les affaires juridiques et sur Gerald Ephraim Hart. Le fonds est constitué de trois séries : Papiers anciens de la famille Hart, Papiers de Gerald Ephraim Hart, Livres et brochures.

(Source : Guide to Archival Resources at McGill University: Private Papers At McGill University. McGill University Archives. 1985. Vol.2, p. 171)

Les archives photographiques comprennent des daguerréotypes de Benjamin Hart et de Gerald Ephraim Hart, ainsi que des portraits de famille, dont plusieurs des enfants d'Aaron P. Hart et de leurs descendants. Il y a également deux photographies de l'intérieur de la résidence de Mme Constance Hart à Montréal (rues Prince Arthur et Durocher), de même que trois vues des ruines du cimetièrede la famille Hart à Trois-Rivières. Il y a aussi une photographie de l'écusson de milice de la famille Hart et d'un hausse-col militaire ayant appartenu à Aaron Hart.