Mots-clés :
 
 Inclure images des partenaires







Fonds The Westmount Thespians (P751)

Les serveuses s'effondrent devant une dame qui fume un gros cigare, Coupure de journal, extrait du spicilège des Westmount Thespians (détail), 7 novembre 1930. Don de M. Mark W. Gallop, Fonds The Westmount Thespians P751, M2012.79.1.7 © Musée McCord

La femme au cigare

« C'est bien connu, les serveuses du Murray's sont imperturbables. Enfin, c'est ce que l'on croyait, jusqu'à ce que l'on apprenne qu'elles avaient brusquement perdu leur sang-froid légendaire il y a quelques jours. Mercredi dernier, vers sept heures trente, une jeune femme escortée par plusieurs messieurs distingués serait entrée dans le restaurant vêtue d'une robe du soir verte, d'une paire de bas en voile délicat et de pantoufles argentées. [...] Une fois à table, elle aurait refusé une à une les cigarettes qui tournaient, déclenchant ainsi la moquerie des serveuses. Soudain, celles-ci auraient été sidérées en entendant la jeune femme lancer d'une voix grave : "Ôtez-moi ça de la vue, c'est un cigare que je veux." Sur ces paroles, la demoiselle aurait croisé des jambes vigoureuses, tiré violemment sur un cigare que lui tendait l'un de ses compagnons et se serait ensuite enfoncée dans sa chaise, en coinçant ses pouces dans les emmanchures de sa robe raffinée. Frappées par la scène, deux serveuses se seraient effondrées. »


La chaîne de restaurant Murray's Lunch s'implante à Montréal dans les années 1920, où elle inaugure rapidement des enseignes au centre-ville, dans le Vieux-Montréal, à Westmount et à la ville de Mont-Royal. Bien connu pour ses gâteaux Marie-Anne à la compote de bleuets -- accompagnés de crème glacée -- et ses poudings au riz, la réputation du Murray's tenait aussi au caractère bien trempé de ses serveuses. Caractère qui semble toutefois avoir été mis à rude épreuve lorsqu'un jeune homme habillé en femme se présenta sur place un soir du mois de novembre 1930, comme l'indique cette coupure de journal.

Le garçon en question n'est autre que Douglas Vennor Hamilton, l'un des membres fondateurs du club de théâtre amateur The Westmount Thespians. Le groupe, exclusivement masculin, en est alors aux dernières répétitions précédant la première de la pièce The Dover Road, une comédie absurde en trois actes, écrite par le dramaturge britannique Alan Alexander (A.A.) Milne. Hamilton y tient le rôle d'Eustasia, une femme au coeur tendre et bien intentionnée, mais dont l'affection suffocante finit par rendre son amant Nicholas complètement désabusé. La performance de l'acteur, qui à l'évidence a su méprendre les serveuses du Murray's, et celle de ses camarades de jeu pourraient en partie expliquer le succès de la pièce qui, après avoir été interprétée à Montréal, sera représentée le 24 janvier 1931 au Château Frontenac, devant le lieutenant-gouverneur du Québec, Henry George Carroll, et son épouse.


P751 Fonds The Westmount Thespians. - 1922-2001. - 24 cm de documents textuels. - 21 documents iconographiques. - 1 dessin technique.

Histoire administrative

D'abord nommé The Putnam Club, le St. Matthias Boys' Dramatic Club est fondé en 1922. Il s'agit d'un regroupement de jeunes adolescents qui, par le biais de l'art dramatique, amasse des fonds pour des oeuvres sociales. Fait à noter : seuls les garçons y sont admis et ils interprètent à la fois les rôles masculins et féminins.

Avec le soutien du maire de Westmount, Peter William McLagan, cette troupe de théâtre amateur présente entre 1922 et 1930 environ une pièce par année, d'abord dans le Victoria Jubilee Hall jusqu'en 1924, puis dans le nouveau Victoria Hall à partir de 1925 (un incendie ayant ravagé l'ancien édifice). Bien que Westmount soit le principal lieu de diffusion du groupe, certaines représentations ont également été offertes ailleurs à Montréal, comme à Pointe-Saint-Charles et à Rosemont, et dans d'autres villes, comme Longueuil, Shawinigan et Québec. La liste des pièces produites par le club compte Beauty and the Jacobin (1923), A Scene in Bagdad (1923), The Masterpiece (1923), Getting Acquainted with Madge (1924), The Conjurer (1924), The Treasure Hunters or The Tiger Earl (1925), French Leave (1925), Adam's Apple (1926), The Bride (1927), The Cinderella Man (1928) - annulée pour cause de maladie -, Tons of Money (1929) et The Dover Road (1930). Chaque représentation était généralement suivie d'une danse, aussi organisée par la troupe.

Brièvement renommé The Westmount Boys' Dramatic Club, le groupe adopte en 1927 l'appellation The Westmount Thespians. À ce moment, les membres sont pour la plupart des étudiants de premier cycle à l'Université McGill. Ils désignent d'ailleurs Stephen Leacock (1869-1944), professeur au Département de science économique de l'Université, mais aussi célèbre humoriste, président honoraire de leur troupe de théâtre.

Le club des Westmount Thespians est extrêmement bien structuré. Les adhérents y sont nommés soit comme membres actifs ou honoraires et le demeurent à vie ou jusqu'à leur désistement volontaire. En 1931, son comité exécutif prend la décision de mettre un terme aux productions théâtrales du groupe au profit d'une nouvelle orientation. Bien que la troupe maintienne l'organisation de soirées dansantes à des fins caritatives jusqu'en 1933, elle devient davantage un cercle social où les mêmes amis se réunissent pour des parties de quilles ou de bridge, des soupers-rencontres, des pique-niques, des fins de semaine de ski, etc. À l'occasion des anniversaires de la fondation de la troupe, des rassemblements se préparent sous forme d'activités spéciales ou de voyages. L'adhésion des membres, les rencontres du comité et les collectes de fonds perdurent dans la nouvelle organisation, qui se perpétue suffisamment longtemps pour célébrer son 60e anniversaire en 1982.

Portée et contenu

Le fonds The Westmount Thespians est lié aux activités de ce club amateur, qui prennent place dans la région de Montréal principalement dans les années 1920 et 1930. Il témoigne des intérêts du groupe pour les arts dramatiques, dans un but à la fois récréatif et caritatif.

Le fonds comprend des documents constitutifs, des procès-verbaux de réunions et des listes de membres qui nous renseignent sur la structure administrative de cette troupe amateur, mais aussi sur le choix des pièces produites ainsi que sur les rapports que les adhérents entretiennent entre eux et avec leur communauté. De la correspondance témoigne par ailleurs des échanges et préoccupations des membres, concernant des questions pratiques reliées aux activités théâtrales ou sociales, mais aussi, des divergences d'opinions sur les fondements mêmes du club. Par exemple, John McNaughton reproche au comité exécutif, dans une lettre datant de juillet 1932, que les rencontres ne soient pas d'un niveau intellectuel assez élevé. Il propose plutôt des soirées où seraient discutés les enjeux politiques, économiques et sociaux présents dans l'actualité. Dans un autre billet d'octobre 1937, Wilson Becket craint quant à lui que l'admission des femmes au sein des rassemblements n'affaiblisse les liens d'amitié qui unissent les membres. L'absence de suite donnée à ces deux requêtes laisse soupçonner que la majorité du groupe s'entendait sur la nouvelle mission du club, soit la rencontre des adhérents et de leurs familles dans le cadre d'événements sociaux. Le fonds documente en plus les activités spéciales des membres ainsi que diverses célébrations, comme le montre une brochure produite lors du 25e anniversaire de la troupe en 1947. L'ensemble renferme également des pièces comptables et des états financiers qui permettent de mieux comprendre le fonctionnement budgétaire et les modes de dotation des Westmount Thespians.

On y retrouve par ailleurs des documents portant sur l'organisation de leurs spectacles tels que des billets d'entrée, des programmes, ainsi que des lettres relatives à la réservation des salles. Quelques textes de théâtre sont aussi conservés dans le fonds et montrent que le groupe avait une prédilection pour les comédies et les auteurs britanniques, comme Alan Alexander (A. A.) Milne (créateur de Winnie l'ourson). D'autres informations sur la production dramatique des Westmount Thespians sont comprises dans un impressionnant spicilège illustré, dans lequel on trouve certains documents constitutifs de la troupe, la liste initiale des membres, des billets et des programmes des pièces jouées, des listes d'équipements, des plans d'éclairage, des carnets de bal, des photographies des acteurs costumés, des coupures de presse ainsi que de la correspondance. De fausses moustaches (faites à partir de poils naturels), utilisées notamment par Montague (Monty) Willis comme déguisement lors des prestations, sont aussi préservées dans ce document.
Le fonds rassemble également un ensemble de photographies représentant les membres lors de réunions annuelles et d'un séjour à Shawinigan.

Source du titre : Basé sur le créateur du fonds.

Collation : Les documents iconographiques sont composés de 20 photographies et d'un négatif.

État de conservation : Certains documents du fonds sont fragiles et/ou déchirés.

Source immédiate d'acquisition : Le fonds ici proposé nous vient de Mark W. Gallop. Son grand-père, Montague (Monty) Willis, ainsi que le frère jumeau de ce dernier, Selwyn Willis, font partie des membres fondateurs de la troupe de théâtre The Westmount Thespians. En 1955, sa grand-mère Lorna Willis devient également la première femme nommée présidente du comité exécutif. Les archives produites par le club sont demeurées la propriété des membres jusqu'en 2000, année du décès de Doug Hamilton, dernier président du groupe. Les documents ont été remis à Mark W. Gallop, puis offerts au Musée McCord en 2012.

Langue des documents : Les documents du fonds sont en anglais.


Le fonds est divisé selon les séries et sous-séries suivantes :

  • P751/A Gestion administrative
    • P751/A1 Documents constitutifs
      • M2012.79.1.1 Rapport préliminaire de la Commission constitutionnelle. - 1927. - 1 document textuel ; 27,7 × 21,5 cm.
      • Document numérisé
      • Portée et contenu : Ce document est un rapport préliminaire de la Commission constitutionnelle qui témoigne de l'existence et du fonctionnement de la troupe de théâtre The Westmount Thespians en 1927. On y traite du processus de recrutement du groupe et des différents types de membrariat possible (actif ou honoraire). Il montre aussi les orientations et objectifs des Westmount Thespians au début du 20esiècle, telles leur contribution à des oeuvres caritatives et l'organisation d'activités sociales pour les membres.

        Source du titre : Basé sur le titre du document.

        État de conservation : Le document est déchiré et fragile à certains endroits.

        Langue du document : Le document est en anglais.

    • P751/A2 Membres du Club

    • P751/A3 Comité exécutif
      • M2012.79.1.3 Lettre de Hugh L. Trimingham aux membres du club The Westmount Thespians. - 28 décembre 1928. - 1 document textuel ; 27,9 x 21,3 cm.
      • Document numérisé
      • Portée et contenu : Ce document est une copie de lettre conservée par le comité exécutif de la troupe de théâtre The Westmount Thespians pour témoigner d'une décision prise par la troupe en 1928. Le billet original, daté du 28 décembre, a été envoyé aux membres par Hugh L. Trimingham pour les informer que la production de la pièce The Cinderella Man était annulée. On y apprend que plusieurs personnes de l'équipe d'acteurs, principalement composée d'étudiants, ont été frappées par la maladie au cours de l'automne, entraînant trop de retard pour la présentation du spectacle le 25 janvier 1929. L'auteur termine sa lettre avec confiance en affirmant que, malgré cette malheureuse interruption, le club s'attend à ce que la saison 1929-1930 soit quant à elle une réussite.

        Source du titre : Basé sur la nature du document.

        État de conservation : Le document a été plié. Il est déchiré et fragile à certains endroits.

        Langue du document : Le document est en anglais.

      • M2012.79.1.4 Lettre de John Macpherson Almond à Robert Ian Cameron Picard. - 30 avril 1930. - 1 document textuel ; 27,8 × 21,3 cm.
      • Document numérisé
      • Portée et contenu : Cette lettre, datée du 30 avril 1930, a été envoyée à Robert I. C. Picard, alors président du club The Westmount Thespians, par John Macpherson Almond, recteur de l'Église anglicane Trinity Memorial (localisée dans l'arrondissement Notre-Dame-De-Grâce de Montréal). Ce dernier y fait état de la situation précaire des troupes de théâtre amateur et rappelle la suggestion de D. M. Leggatt, du journal The Montreal Star, de réunir ces différents groupes au sein d'une même association. Almond propose ainsi d'organiser une rencontre, le 8 mai suivant au Trinity Memorial Hall, pour discuter de cette option.

        Source du titre : Basé sur la nature du document.

        Langue du document : Le document est en anglais.

      • M2012.79.1.5 Lettre de Wilson Becket à Stephen Greenlees. - 25 octobre 1937. - 1 document textuel ; 27,9 × 21,6 cm.
      • Document numérisé
      • Portée et contenu : Cette lettre, datée du 25 octobre 1937, a été envoyée à Stephen Greenlees, à ce moment secrétaire du club The Westmount Thespians, par un membre inactif du groupe, Wilson Becket. Elle témoigne des sujets de discussion abordés lors des réunions de la troupe. Dans ce document, l'auteur indique qu'il a appris « avec dégoût et mépris » que des activités des Westmount Thespians, organisées dans la dernière année, avaient été ouvertes aux femmes et amies des membres. Becket fait part de ses appréhensions à admettre la gent féminine au sein des rassemblements et craint que cela finisse par affaiblir les liens d'amitié qui unissent le groupe. Il conclut en demandant à Greenlees de soumettre son propos à l'attention des membres, « et en particulier à ceux d'entre eux qui ont été assez imprudents pour laisser leur vie entre les mains d'une femme, afin de réfléchir sérieusement à l'effet tragique d'une telle politique pour le club ».

        Source du titre : Basé sur la nature du document.

        Document d'accompagnement : Une seconde lettre, datée du 27 octobre 1937, accompagne le document et démontre que le document signé par Wilson Becket a été transmis à Stephen Greenlees par Robert I. C. Picard, alors trésorier du club The Westmount Thespians.

        Langue du document : Le document est en anglais.

  • P751/B Gestion des ressources financières
    • P751/B1 Comptabilité
    • P751/B2 États financiers

  • P751/C Production théâtrale
    • P751/C1 Programmation et droits d'entrée
    • P751/C2 Scénarios de pièces
    • P751/C3 Logistique liée aux représentations
    • P751/C4 Implication philanthropique

  • P751/D Cercle social
    • P751/D1 Activités sociales et célébrations
      • M2012.79.1.6 The Westmount Thespians. Twenty-fifth Anniversary Celebration. -1947. - 1 document textuel ; 20,8 × 16,2 cm.
      • Document numérisé
      • Portée et contenu : Ce livret-souvenir, rédigé à l'occasion du 25e anniversaire des Westmount Thespians, résume la vie des membres du groupe : de leur parcours académique, militaire et professionnel à leur mariage ainsi qu'à leurs intérêts personnels. En introduction, on y trouve une mention en mémoire de John Gardner McNaughton, journaliste pour la British United Press et camarade de jeu décédé le 21 novembre 1936 à la suite d'un accident d'escalade dans les rochers de Naye en Suisse. Le document montre également que les célébrations entourant ce 25e anniversaire ont eu lieu à l'hôtel Gray Rocks, à Saint-Jovite, du 11 au 13 octobre 1947. Un programme détaillé des activités organisées pour l'événement, incluant cocktail, souper, spectacle, danse et golf, est consigné à la fin du document.

        Source du titre : Basé sur le titre du document.

        Langue du document : Le livret est en anglais.

    • P751/D2 Relations entre les membres
    • P751/D3 Parcours personnels des membres
  • P751/E Productions graphiques
    • M2012.79.1.7 The Westmount Thespians. - 1922-1934. - 1 document textuel ; 38 x 25 cm.
    • Document numérisé
    • Portée et contenu : Ce spicilège regroupe des imprimés éphémères variés, qui témoignent des activités du club The Westmount Thespians, entre 1922 et 1934. Organisé par type de document, on y trouve des coupures de presse, des billets d'entrée, des programmes de spectacle, des listes d'équipement, des instructions pour l'éclairage des scènes, des carnets de bal, des documents constitutifs, de la correspondance, ainsi que des photographies de membres de la troupe.

      Parmi les coupures de presse conservées, on note quelques annonces de pièces, ainsi que plusieurs critiques journalistiques qui louent le jeu des comédiens et soulignent la crédibilité des performances présentées malgré le statut amateur du groupe. L'une d'elles, rédigée en 1923, indique en parlant des pièces Beauty and the Jacobin, A Scene in Bagdad et The Masterpiece : « Les garçons, tous âgés de moins de quatorze ans, avaient créé leurs propres décors et costumes, organisé leur propre orchestre, produit et monté les pièces eux-mêmes [...]. Les représentations ont été marquées par un enthousiasme et une sincérité inhabituelle et, à plusieurs reprises, des talents s'étaient révélés étrangement prometteurs. » Les billets d'entrée montrent aussi que, bien que la plupart des spectacles aient été donnés à Westmount, certaines soirées ont eu lieu ailleurs dans la région de Montréal et dans d'autres villes du Québec. C'est le cas notamment de la pièce Adam's Apple, aussi interprétée en1926 à l'église Grace de Pointe-Saint-Charles, à l'église First United de Rosemont ainsi qu'à Shawinigan. La production The Dover Road a quant à elle été jouée à l'église anglicane All Saints dans Le Plateau-Mont-Royal et au Château Frontenac à Québec en 1930 et 1931. Le spicilège contient en outre de fausses moustaches (faites à partir de poils naturels) utilisées par les comédiens pour se déguiser. Les notes manuscrites apposées près de ces postiches, « Nuances de Monty! Également Wilson B. », indiquent qu'elles ont été portées par Montague (Monty) Willis, un des membres fondateurs du club, et Wilson Becket.

      Le ou les auteurs du document ne sont pas identifiés, mais un portrait de Theodora Mary McConnell, épouse de Rodolph Ferdinand Leopold Picard et mère de Robert I. C. Picard, figure au tout début du spicilège en format pleine page. Considérant la mention qui lui est accordée, il est possible de croire qu'il ait été produit par cette dernière ou par son fils, en hommage à celle-ci.

      Source du titre : Basé sur le titre du document.

      État de conservation : Le spicilège est fragile et ses pages sont légèrement détériorées.

      Langue du document : Le document est en anglais.

  • P751/F Photographies

 

Dernière mise à jour : 31 janvier, 2019