Mots-clés :
 
 Inclure images des partenaires







Fonds Robert L. Ridley (P756)

P756 Fonds Robert L. Ridley. - 1888-1990. - 4,5 cm de documents textuels. - 951 documents iconographiques.

Notice biographique

Né en Angleterre en 1886, Robert L. Ridley se rend au Canada avant d'immigrer aux États-Unis en 1914. Il épouse en 1919 Fabiola Caisse, née au Canada en 1887, qui l'accompagne aux États-Unis. Deux enfants sont issus de cette union, soit Roberta, née en 1921 et William, né en 1925.

Ridley fait carrière dans le domaine de la traite des fourrures. En 1920, il travaille pour la Lamson and Hubbard Canadian Company Limited, succursale canadienne de la Lamson and Hubbard Company, basée à Boston et fondée en 1918. Cette compagnie est l'une des principales concurrentes de la Compagnie de la Baie d'Hudson. En 1930, Ridley aurait également occupé le poste de contrôleur des enchères des fourrures.

Portée et contenu

Ce fonds porte principalement sur les expéditions maritimes réalisées par Robert L. Ridley à la baie d'Hudson et dans le nord de l'Alberta et du Manitoba entre 1913 et 1920, alors qu'il travaillait pour la Lamson and Hubbard Canadian Company Limited. Il témoigne des difficultés rencontrées dans le cadre de l'établissement des postes de traite à Chesterfield Inlet, Baker Lake, Fort Churchill et au cap Wolstenholme. Il révèle par ailleurs les complexités liées à l'embauche de la main-d'oeuvre au sein des communautés naskapie et inuite ou à la recherche de sites n'empiétant pas sur les nombreux terrains réservés à la Compagnie de la Baie d'Hudson. Le fonds documente également d'autres expéditions maritimes effectuées par Ridley dans le cadre de ses activités reliées au commerce des fourrures, plus précisément à la Grande rivière de la Baleine, Fort McMurray, York Factory, Portage La Loche, Edmonton, Winnipeg et à la rivière Athabasca.

L'ensemble comprend un journal de bord qui décrit le quotidien de l'équipage du SS Thetis, commandé par le capitaine Smith, et le parcours d'autres navires voyageant dans l'Arctique. Ridley y mentionne aussi la précieuse aide de Donald Baxter MacMillan, un explorateur et marin embauché comme consultant par la Lamson and Hubbard Company. Le fonds renferme également des photographies documentant cette expédition, accompagnées d'une liste détaillée des clichés pris par Robert L. Ridley et d'une courte correspondance avec MacMillan datant d'octobre 1920.

On y trouve aussi un album de photos portant sur d'autres déplacements dans l'Arctique effectués par Ridley entre 1913 et 1920. Il reflète notamment la vie des Inuits de la Grande rivière de la Baleine et les activités des non-Autochtones. Le lot inclut des clichés du SS Pelican et du RMS Nascopie, ainsi que des portraits d'employés de la Compagnie de la Baie d'Hudson, notamment Stanley Dawson Ridley.

Le fonds contient un certificat relatant l'histoire du patronyme Ridley et un cahier relié reconstituant la généalogie du révérend François Gabriel Caisse, curé de Verdun à Montréal, supposément descendant d'Abraham Martin, dit « l'Écossais », et parent de Fabiola Caisse. Une lettre de condoléances, des notes et des coupures de presse complètent cet ensemble.

Source du titre : Titre basé sur le créateur du fonds.

Dates de création : Plusieurs documents sont non datés.

Source immédiate d'acquisition : Le fonds a été offert au Musée McCord en 2013 par Madame Justine Sentenne, compagne de William L. Ridley (1925-2012), fils de Robert L. Ridley.

Langue des documents : Les documents sont en anglais et en français, mais surtout en anglais.

Documents connexes : D'autres documents portant sur l'explorateur américain Donald Baxter MacMillan et documentant le voyage du SS Thetis sont conservés par la Bowdoin College Library de Brunswick, Maine, sous le nom « Donald Baxter MacMillan Collection, George J. Mitchell Department of Special Collections & Archives ».


Le fonds est divisé selon les séries suivantes :

  • P756/A Informations généalogiques
  • P756/B Voyages
  • P756/C Photographies

 

Dernière mise à jour : 19 septembre 2017