Mots-clés :
 
 Inclure images des partenaires







Fonds John Warden (P741)

Extrait d'un dessin annoté de John Warden (1939-2007) (détail), vers 1968. Don de M. Marc Warden, Fonds John Warden P741, M2009.73.1.12 © Musée McCord

1968 : Un vent de fraîcheur souffle sur la mode canadienne

« Style 703
- couleur camel
- boutons plats dorés
- boucle dorée et ceinture à œillets
- anneaux dorés »

Montréal, printemps 1968. John Warden, dont la boutique occupe la rue Crescent depuis près de deux ans, est une étoile montante de la mode canadienne. Tout semble sourire à ce jeune diplômé de la Parsons School of Design et ancien collaborateur du manufacturier montréalais Auckie Sanft.

Les années 1960 sont marquées par de profonds changements socioculturels. L'éveil et la mobilisation de la jeunesse, l'émancipation de la femme et l'avènement du street style, offrent un climat propice à l'épanouissement d'un designer inventif et audacieux comme Warden. Le look créé pour cette collection printanière, intégrant trench, mini-jupe, bottes hautes, foulard et accessoires clinquants, s'inscrit dans l'air du temps. Dans l'exécution des dessins de cette collection, on reconnaît également le style de Warden, qui caractérisera les illustrations réalisées tout au long de sa carrière. Cette carrière s'étendra sur plus de quarante ans.


P741 Fonds John Warden. - [1944?], 1957-2007. - 489 cm de documents textuels et iconographiques. - 8 objets.

Notice biographique

John Warden est né le 28 décembre 1939 à Niagara Falls, en Ontario. Il obtient son diplôme de la Parsons School of Design de New York en 1963, puis s'installe à Montréal. Il y collabore avec le manufacturier Auckie Sanft de 1964 à 1966 et produit une collection pilote pour Le Château. En 1965, le jeune designer épouse le mannequin Lise Gibeau, dont il divorcera en 1973. Les Warden ont un fils, Marc Steven.

C'est en 1966 que John Warden ouvre sa première boutique, située sur la rue Crescent. Sa griffe se définit autant par un style moderne et épuré, par une palette de couleurs jouant dans les tons de noir, beige et blanc, que par des créations avant-gardistes et colorées. Son style jeune, empreint d'audace, lui vaut rapidement la reconnaissance du public et de ses pairs, et le surnom d'« enfant terrible de la mode ». En 1968, une boutique de créations pour homme est établie sur la rue Bishop. Warden crée des collections de haute couture et de prêt-à-porter, ainsi que des accessoires et d'autres produits, qui rejoignent une vaste clientèle et de nombreuses personnalités.

En 1980, une nouvelle boutique de prêt-à-porter féminin est ouverte sur la rue Crescent, et y demeure jusqu'au départ de Warden pour les Antilles, en 1991. Désormais établi à l'île Saint-Christophe, le designer poursuit ses activités par le biais de sa collection Island to Island jusqu'en 2007.

Parallèlement aux lignes John Warden, le designer crée des collections en association avec plusieurs manufacturiers au Canada et à l'étranger. Il collabore entre autres avec Bagatelle, Baron Leather, Beverini, Bozart, Dupont, Hanna, Hudson Cloak, Molyclaire et Tanjim. Warden se montre très polyvalent, créant des uniformes notamment pour deux événements marquants tenus à Montréal, dont Expo 67 et les Jeux olympiques (1976), ainsi que pour l'Exposition internationale de Vancouver (1986). Ses créations lui valent de nombreux prix prestigieux.

John Warden décède le 29 juin 2007, quelques mois après avoir présenté sa dernière collection Island to Island.

Portée et contenu

Ce fonds témoigne de l'œuvre d'un designer canadien de premier plan dont l'impact sur l'industrie de la mode s'est fait sentir particulièrement au cours des années 1960. Le fonds porte principalement sur les activités professionnelles de John Warden, en tant que créateur, mais également en tant qu'homme d'affaires et dirigeant de plusieurs entreprises.

Les documents nous renseignent sur les lignes de vêtements créées par Warden pour ses boutiques et pour une cinquantaine de manufacturiers. Ils témoignent également de commandes spéciales réalisées pour des clientes telles que Dominique Michel, Louise Marleau et Ginette Gadoury. Plusieurs des créations ponctuelles de Warden y sont documentées, comme celles réalisées dans le cadre d'événements d'importance tenus à Montréal tels que Expo 67 et les Jeux olympiques, ou pour le compte de compagnies reconnues telles que Air Canada ou Bell Canada. Le fonds porte également sur la participation du designer à des jurys ou des associations.

Le fonds est principalement composé de dessins réalisés par Warden lors de la conception de ses différentes collections, ainsi que d'échantillons de tissu et de photographies de mode. Plusieurs documents administratifs ou promotionnels témoignent également de ses activités professionnelles. La correspondance de Warden retrace ses relations avec divers collaborateurs et représentants des médias.

Des coupures de presse couvrent la carrière du designer, alors que des cartes, un livre d'or et des plaques commémoratives témoignent de la reconnaissance dont il a joui. Le fonds contient également des documents personnels tels que de la correspondance, des dessins et aquarelles, et des actes notariés.

La série des photographies du Fonds John Warden est surtout constituée de photographies professionnelles couvrant la période de 1964 à 2007. Elles illustrent des collections saisonnières produites pour les différentes lignes John Warden ou pour des manufacturiers, ainsi que des défilés. On y trouve également des portraits de John Warden et des portfolios de mannequins. Les photographes sont identifiés au dos de certaines épreuves. À partir des années 1990, les photographies sont en majorité des instantanés en couleur illustrant des collections de la ligne Island to Island. Le lot photographique contient également des photographies personnelles.

Source du titre : Basé sur le créateur du fonds.

Collation : Les dessins sont considérés à la fois comme des documents textuels et iconographiques, ce qui explique le calcul en centimètres de leur étendue. Ils sont souvent accompagnés d'échantillons de tissu collés, agrafés ou maintenus à l'aide d'épingles de métal; certains échantillons sont simplement insérés dans les chemises. Le fonds contient aussi plus de 5 100 photographies.

État de conservation : Plusieurs croquis sont pliés, froissés ou collés sur du carton. On observe des traces d'utilisation d'adhésifs ou d'attaches métalliques corrodées sur plusieurs documents. De nombreuses coupures de journaux sont fragiles et présentent des traces de détérioration.

Source immédiate d'acquisition : Le fonds a été offert par Marc Warden, fils unique de John Warden, en deux versements, en 2009 et 2010.

Langue des documents : Les documents sont principalement en anglais, mais certains textes sont en français, en italien, en espagnol et en allemand.

Restriction à la consultation, à l'utilisation et à la publication : Le dossier « P741/A1,3 Maladie et décès » fait l'objet d'une restriction à la consultation jusqu'en 2037.

Documents connexes : Archives de l'École supérieure de mode de Montréal, ESG, UQAM : Fonds Montréal Mode

Groupes de documents reliés : Le Musée McCord possède les archives de nombreux créateurs de mode, tels que le Fonds Jean-Claude Poitras (P689), le Fonds Betty Guernsey (Gaby Bernier) (P349), le Fonds Lawrence Sperber (P753), le Fonds Jacques De Montjoye (P768), le Fonds Claude Gagnon (P765), la Collection Marie-Paule Nolin (C726), le Fonds Jane Harris (P563), le Fonds Edith Strauss (P584), le Fonds France Davies (P703), et le Fonds Rita Simard (P749).

Note générale : D'autres croquis et photographies liés à John Warden sont conservés dans les collections Archives photographiques Notman et Peintures, estampes et dessins du Musée McCord. Le musée conserve également des vêtements signés John Warden dans sa collection Costume et textiles.


Le fonds est divisé selon les séries, sous-séries, sous-sous-séries et dossiers suivants :

  • P741/A Activités personnelles

  • P741/B Activités professionnelles
    • P741B1 Lignes John Warden
      • P741/B1.1 John Warden Boutique (prêt-à-porter)
        • P741/B1.1,1 Collections régulières. - 1967-1989. - 50 cm de documents textuels et iconographiques.
          Documents numérisés : Partie 01 - Partie 02 - Partie 03 - Partie 04 - Partie 05 - Partie 06 - Partie 07 - Partie 08 - Partie 09
        • Portée et contenu : Ce dossier nous informe sur les collections régulières développées par John Warden pour la ligne de prêt-à-porter John Warden Boutique entre 1967 et 1989, au rythme habituel de deux collections par année.

          Il renferme principalement des dessins réalisés au crayon, à l'encre et à l'aquarelle, annotés pour la plupart. Ces dessins se présentent sur divers supports et dans de multiples formats. Des échantillons de tissu, des boutons et ornements, ainsi que des feuilles de notes manuscrites sont fixés à plusieurs de ces dessins.

          Des affiches et articles promotionnels, des fiches techniques de vêtements, des programmes d'événements, des coordonnées de collaborateurs et des photographies de défilés complètent cet ensemble.

          Source du titre: Basé sur le contenu du dossier.

          Collation: Le dossier est composé de plusieurs documents iconographiques, dont 96 photographies n&b et couleur.

          Langue des documents : Les documents du dossier sont principalement en anglais. Certains textes sont en français.

        • P741/B1.1,2 Collections spéciales et attributions incertaines
        • P741/B1.1,3 Promotion et publicité
        • P741/B1.1,4 Commandes spéciales
        • P741/B1.1,5 Couverture médiatique
      • P741/B1.2 John Warden Collection privée (haute couture)
      • P741/B1.3 Island to Island
      • P741/B1.4 John Warden International
    • P741/B2 Collections pour manufacturiers
        • P741/B2,3 Auckie Sanft. - [1963-1968]. - 10,5 cm de documents textuels et iconographiques.
          Documents numérisés: Partie 01 - Partie 02 - Partie 03 - Partie 04 - Partie 05 - Partie 06 - Partie 07
        • Portée et contenu : Ce dossier documente la production de John Warden alors qu'il était à l'emploi du manufacturier montréalais Auckie Sanft, entre 1964 et 1966. Cette collaboration peut être documentée au moyen de dessins réalisés à l'encre, au crayon et à l'aquarelle, dont certains sont réunis dans des cahiers. Plusieurs sont signés et annotés, et de nombreux échantillons de tissu y sont fixés. Les qualités esthétiques de certains de ces dessins méritent d'être soulignées et témoignent des talents de dessinateur de Warden. Ce dossier contient également des cartons d'invitation pour des défilés et présentations de collections, de la correspondance et une étiquette entoilée.

          Source du titre : Basé sur le contenu du dossier.

          Langue des documents : Les documents du dossier sont principalement en anglais. Certains textes sont en français.

        • P741/B2,36 Molyclaire. - [1973-1984]. - 16,5 cm de documents textuels et iconographiques.
          Documents numérisés: Partie 01 - Partie 02 - Partie 03 - Partie 04 - Partie 05
        • Portée et contenu : Ce dossier documente plus d'une décennie de collaboration entre John Warden et le manufacturier Molyclaire, pour lequel le designer a créé plusieurs collections de sous-vêtements et de vêtements de nuit à partir de 1965. Il contient des dessins à l'encre et au crayon, dont certains ont été réalisés sur du papier portant le logo de John Warden Boutique, ou même de Carelle. Ces dessins contiennent des annotations et des échantillons de tissu et de dentelle. Des croquis de défilés, des communiqués de presse, des cartons d'invitation pour des présentations de collections et de la correspondance d'affaires complètent cet ensemble.

          Source du titre : Basé sur le contenu du dossier.

          Langue des documents : Les documents du dossier sont principalement en anglais. Certains textes sont en français.

    • P741/B3 Créations ponctuelles, collaborations et événements
    • P741/B4 Implications professionnelles
    • P741/B5 Honneurs et reconnaissances
    • P741/B6 Administration générale
    • P741/B7 Autres

  • P741/C Photographies

 

Dernière mise à jour : 30 août 2017