Mots-clés :
 
 Inclure images des partenaires







Fonds Honoré Beaugrand (P675)

Lettre écrite par Julie De la Gimodière Riel à Honoré Beaugrand (1848-1906) (détail), 1897. Don du Dr. William Beaugrand Donohue, Fonds Honoré Beaugrand P675, M2005.114.5.2.2 © Musée McCord

L'héritier de Louis Riel

« Il aura 15 ans le 9 de mai. Son caractère est ferme, avec une force de volonté remarquable, mais vous comprenez il est encore enfant, car il n'a aucun rapport avec le monde. »

L'exécution de Louis Riel, chef charismatique des rébellions des Métis des Prairies, est l'un des événements les plus controversés de l'histoire canadienne du dernier quart du 19e siècle. Présenté tantôt comme un héros incarnant la résistance du peuple métis, tantôt comme un traître et un déséquilibré doublé d'un fanatique religieux, Louis Riel bénéficie du soutien des libéraux du Québec, qui voient en lui un martyr canadien-français.

L'un des plus éloquents est certainement Honoré Beaugrand, libéral et anticlérical notoire, directeur du journal La Patrie et maire de Montréal de 1885 à 1887. D'abord hostile à la rébellion armée des Métis, il est profondément choqué par le verdict de culpabilité et l'exécution de Riel. En compagnie d'hommes publics tels que le journaliste Alfred Pelland et le politicien Honoré Mercier, Beaugrand décide alors de prendre en charge le fils de Louis Riel, né en 1882, en qui l'on voit l'héritier du libérateur métis. L'éducation de Jean-Louis Riel est au coeur de cette touchante lettre adressée à Honoré Beaugrand par Julie De la Gimodière Riel, en 1897. « Il est très intelligent, sérieux pour son âge, il s'occupe de politique et les questions du jour l'intéressent », y souligne la grand-mère de l'adolescent de 14 ans à son bienfaiteur, auprès duquel elle souhaite obtenir les fonds permettant d'engager un professeur français.

Celui en qui tant d'espoirs étaient fondés meurt prématurément en 1908, à l'âge de 26 ans, sans avoir pu accomplir la mission à laquelle on le destinait.


P675 Fonds Honoré Beaugrand. - 1593-1959. - 39,1 cm de documents textuels. - 61 documents iconographiques.

Notice biographique

Honoré Beaugrand (1848-1906) est une figure marquante de l'univers politique, économique et culturel du Québec de la fin du 19e siècle. Pour ce libre-penseur qui s'affiche notamment comme un anticlérical, la politique, le journalisme et la littérature sont d'importants canaux de transmission de ses idées libérales.

Fils du navigateur Louis Beaugrand, dit Champagne, et de Marie-Josephte Marion, Honoré Beaugrand voit le jour à Saint-Joseph-de-Lanoraie le 24 mars 1848. Il a 17 ans à peine lorsqu'il quitte le Canada, d'abord pour le Mexique où il combat dans l'armée de l'empereur Maximilien. Ses voyages le mènent ensuite en France, puis aux États-Unis et de nouveau au Mexique.

La décennie 1870, dont il passe la plus grande partie aux États-Unis, voit Honoré Beaugrand s'affirmer comme un libéral de plus en plus radical. Il fonde de nombreux journaux à vocation libérale, républicaine et patriotique, dans le Nord-est américain puis au Canada, où il est de retour en 1878. Le plus connu est La Patrie, quotidien fondé en 1879, et dont il est le propriétaire jusqu'en 1897.

Avec son retour au Canada s'amorce l'activité politique d'Honoré Beaugrand. Marquée par ses fortes convictions libérales et progressistes, sa carrière politique culmine avec son élection à la mairie de Montréal (1885-1887). Il est également un auteur prolifique, qui publie de nombreux essais et récits, dont « La chasse-galerie : légendes canadiennes ». Très impliqué dans le milieu culturel, Honoré Beaugrand est membre de différentes associations, telles que l'Alliance française, la Société des traditions populaires et la Canadian Folklore Society.

Il passe les dernières années de sa vie à voyager à l'étranger, pour tenter d'améliorer sa santé pulmonaire fragile, mais également par intérêt culturel. Il réalise diverses études sur les lieux visités et publie plusieurs textes sur ses voyages. Honoré Beaugrand meurt le 7 octobre 1906 à Montréal, à l'âge de 58 ans.

C'est en 1873 qu'Honoré Beaugrand épouse une jeune Américaine, Eliza Walker. Le couple s'installe à Montréal en 1878, rue Sherbrooke, puis à Westmount, rue Metcalfe. Il possède également une résidence d'été à North Hatley, dans les Cantons-de-l'Est. Eliza Walker décède le 8 avril 1934, à l'âge de 80 ans.

Les Beaugrand ont une enfant, Estelle (1881-1918), qui quitte sa famille en 1915 pour tenter une carrière d'actrice à New York. De son mariage avec Arthur Vaillancourt (célébré en 1902) naissent trois enfants : Marcelle (décédée vers 1977), Renée (1905-1979) et Beaugrand (décédé vers 1999).

Portée et contenu

Le fonds témoigne de la vie d'Honoré Beaugrand, de sa femme Eliza Beaugrand (née Walker) et de leur fille Estelle. Il permet de brosser un tableau d'une famille de la bourgeoisie libérale de Montréal au tournant du 20e siècle, par le biais d'informations sur leur patrimoine mobilier et immobilier, ainsi que sur leurs activités sociales, culturelles et mondaines.

Le fonds porte également sur la production littéraire et journalistique d'Honoré Beaugrand, les honneurs et reconnaissances qu'il a reçus, de même que sur la collection de documents anciens qu'il a constituée. Il permet, en outre, de retracer les relations qu'il a entretenues avec des personnalités politiques, économiques et artistiques de renom parmi lesquelles figurent l'ancien premier ministre canadien sir Wilfrid Laurier, l'ancien gouverneur général du Canada le marquis de Lansdowne, l'ex-président des États-Unis Rutherford B. Hayes, de même que les écrivains Louis Herbette, Benjamin Sulte et Mark Twain. La vie des ancêtres d'Honoré Beaugrand et celle de ses nombreux descendants, dont ses petites-filles Renée Vaillancourt et Marcelle Beaugrand-Vaillancourt (enfants d'Estelle Beaugrand) y sont également documentées. Les archives font référence à plusieurs pays, dont le Canada, les États-Unis, la France, l'Algérie, la Tunisie et la Chine.

Le fonds renferme principalement des documents textuels, parmi lesquels se démarque une abondante correspondance envoyée et reçue, dont une partie est assemblée en recueils. Il contient des textes inédits d'Honoré Beaugrand, des actes notariés, des invitations à une variété d'événements, des coupures de presse, des livrets, un spicilège, ainsi que des notes généalogiques et une collection de documents anciens portant sur plusieurs ancêtres de la famille. On y retrouve également des photographies.

État de conservation : Certains documents sont endommagés, écornés ou pliés; quelques imprimés fragiles ont été copiés aux fins de consultation.
Langue des documents : Les documents sont en français, en anglais, en allemand et en japonais, mais surtout en français.


Le fonds est divisé selon les séries, sous-séries et dossiers suivants :

  • P675/A Généalogie et Famille

  • P675/B Activités d'Honoré Beaugrand et de sa famille
    • P675/B1 Activités mondaines et artistiques
    • P675/B2 Activités professionnelles

  • P675/C Correspondance personnelle et professionnelle d'Honoré Beaugrand et sa famille
    • P675/C1 Correspondance envoyée par Honoré Beaugrand
    • P675/C2 Correspondance reçue par Honoré Beaugrand et Eliza Walker
      • P675/C2,2 Correspondance reçue par Honoré Beaugrand et Eliza Walker. - 1889-1907. - 4 cm de documents textuels.
        Documents numérisés : Partie 1 - Partie 2

      • Portée et contenu : Ce dossier porte sur les échanges d'Honoré Beaugrand avec sa famille, ses divers amis et connaissances dans les milieux artistique, politique et économique au Canada et à l'étranger. Son contenu témoigne de ses relations étroites avec des parlementaires fédéraux et provinciaux tels que Wilfrid Laurier ou Lomer Gouin, mais aussi avec des élus de la République française. La correspondance témoigne également des rapports courtois, parfois même affectueux, qu'entretenaient les Beaugrand avec leur famille élargie, ainsi que des échanges d'Honoré Beaugrand avec de nombreux amis à l'étranger, dont F. A. Bartholdi, Roland Napoléon Bonaparte et Benjamin Sulte. Il contient des lettres manuscrites et tapuscrites, dont de nombreuses lettres d'amitié et des requêtes de nature diverse, ainsi que des accusés de réception, des cartes postales et des cartes de souhaits.

      • Langue des documents : Les documents sont en français et en anglais.

    • P675/C3 Correspondance reçue par les autres membres de la famille

  • P675/D Écrits sur Honoré Beaugrand et sa famille

  • P675/E Écrits d'Honoré Beaugrand
    • P675/E,1 Ébauches et notes. - s.d. - 1 cm de documents textuels.
      Documents numérisés

    • Portée et contenu : Le dossier documente l'ébauche de plusieurs œuvres littéraires et historiques par Honoré Beaugrand, tout au long de sa vie. Il témoigne autant du vaste éventail des sujets touchés par son œuvre écrite que de son processus de création littéraire. Il contient des brouillons d'écrits littéraires, historiques et biographiques, notamment un tapuscrit annoté portant sur les civilisations sud-américaines et un manuscrit sur l'histoire de l'Europe, ainsi que des ébauches de lettres et des notes personnelles.

    • Langue des documents : Les documents sont en français.


  • P675/F Bibliothèque et collection de la famille Beaugrand

  • P675/G Photographies

 

Dernière mise à jour : 30 août 2017