Mots-clés :
 
 Inclure images des partenaires







Fonds Hélène Baillargeon-Côté (P132)

Test

Chez Helene, extrait de scénario (détail), 1959-1960. Don de Mme Hélène Baillargeon-Côté, Fonds Hélène Baillargeon-Côté P132, P132/A.1 © Musée McCord

Avant Elmo, Cookie Monster et Big Bird, il y avait « Chez Hélène »

« HELENE SPEAKS THROUGH THE LITTLE WINDOW

MOUSE
Helene, this is my new friend, her name is Diana.

HELENE
Diane - c'est un joli nom! Moi, je m'appelle Hélène. Bonjour Diane. (OFFERING HER HAND)

DIANA
(CURTSY) Hello, Helene.

HELENE
(TO AUDIENCE) Bonjour mes petits amis. (GESTURING) Entrez, entrez - vous êtes les bienvenus chez moi! »

Bien avant que « Sesame Street » ne fasse son entrée dans l'imaginaire des enfants d'âge préscolaire, l'émission « Chez Hélène », produite dans les studios montréalais de CBC, relève avec brio le défi d'apprendre aux enfants anglophones à parler français. C'est le 26 octobre 1959 qu'est diffusée pour la première fois l'émission animée par la comédienne et chanteuse Hélène Baillargeon-Côté.

L'approche de « Chez Hélène » repose sur une méthode pédagogique d'apprentissage des langues qui prône la compréhension plutôt que la simple répétition. Tous les matins de la semaine, pendant 15 minutes, les enfants sont invités dans la maison d'Hélène et de ses amis à apprendre la langue de Molière au moyen de conversations simples où s'alternent des dialogues français et anglais, ainsi que de chansons et d'histoires, dans un esprit d'accueil et de bonne humeur. Le succès de cette approche ne se dément pas tout au long des quatorze années de diffusion de l'émission.


P132 Fonds Hélène Baillargeon-Côté. - 1960-1989. - 30 cm de documents textuels. - 5 photographies. - 17 enregistrements sonores.

Notice biographique

Née à Saint-Martin de Beauce, Hélène Baillargeon-Côté (1916-1997) commence sa carrière comme chanteuse « folklorique » et comédienne. Cette mère de trois enfants est surtout connue comme le principal personnage de l'émission de télévision « Chez Hélène », produite et diffusée par CBC.

Cette émission enregistrée dans les studios montréalais du réseau national est la première consacrée à l'apprentissage de la langue française aux enfants anglophones d'âge préscolaire. Elle s'appuie sur les travaux du Dr Wilder Penfield, un neurochirurgien de grande renommée, selon qui l'âge idéal pour l'apprentissage d'une langue seconde se situe entre trois ans et sept ans. Le contenu et l'approche pédagogique de « Chez Hélène » reposent également sur la méthode « Tan-Gau », qui favorise la compréhension plutôt que la simple répétition, au moyen de conversations simples où s'alternent des dialogues français et anglais.

Pendant quatorze ans, soit de 1959 à 1973, Hélène et ses amis Peter, Louise, Susie la souris et Compère L'Heureux connaissent un grand succès populaire. L'émission n'est pourtant pas reconduite après 1973, les dirigeants de CBC jugeant qu'elle est parvenue à son terme et que « Sesame Street », qui incorpore cinq minutes de contenu français, remplit adéquatement ce créneau pédagogique.

De 1973 à 1985, Hélène Baillargeon-Côté occupe la fonction de juge à la Cour de la citoyenneté canadienne, à Montréal. Elle s'implique également dans de nombreuses causes, notamment à titre de directrice générale de la Fédération des centres d'action bénévole du Québec.

Portée et contenu

Ce fonds porte sur la vie professionnelle d'Hélène Baillargeon-Côté, en particulier sur son travail au sein de l'émission télévisée « Chez Hélène ». Les nombreux scénarios d'émission annotés (couvrant les années 1959 et 1960), les cahiers de partitions, les livres d'histoires et les disques sonores témoignent du contenu de la populaire émission jeunesse et de l'implication d'Hélène Baillargeon-Côté dans sa production.

Des coupures de presse traduisent l'impact social et culturel de l'émission « Chez Hélène », à la fois comme outil pédagogique, comme instrument de rapprochement entre les cultures anglaise et française, et enfin, comme démonstration de la réussite professionnelle d'une femme québécoise au cours des années 1960. Elles documentent également les occupations professionnelles d'Hélène Baillargeon-Côté après 1973.

Le fonds contient aussi quelques photographies d'Hélène Baillargeon-Côté captées dans le cadre de la production de « Chez Hélène ».

Langue des documents : Les documents sont en anglais et en français.


Le fonds est divisé selon les séries suivantes :

  • P132/A Scénarios d'émissions. - 1959-1960. - 24 cm de documents textuels.
    Portée et contenu :
    Cette série est composée de cinq recueils dans lesquels sont rassemblés des scénarios de l'émission « Chez Hélène », produite et diffusée par CBC. Le premier recueil regroupe les scénarios des émissions 1 à 25, diffusées du 26 octobre au 27 novembre 1959, le deuxième, ceux des émissions 26 à 60, diffusées du 30 novembre 1959 au 15 janvier 1960, le troisième, ceux des émissions 62 à 85, diffusées du 19 janvier au 19 février 1960, le quatrième, ceux des émissions 86 à 110, diffusées du 22 février au 25 mars 1960, et le cinquième, ceux des émissions 111 à 135, diffusées du 28 mars au 29 avril 1960.
  • La série témoigne du contenu de la populaire émission jeunesse consacrée à l'apprentissage de la langue française et destinée aux enfants anglophones d'âge préscolaire. À l'aide de dialogues alternant entre l'anglais et le français, les émissions visent l'enseignement d'un vocabulaire simple lié à des concepts tels que les couleurs, les animaux, les aliments, les meubles et les pièces de la maison, les vêtements, les éléments de la nature, les contraires (chaud/froid, grand/petit, propre/sale) et les verbes d'action (manger, boire, sauter, se cacher, courir, voler, rire, danser). Des notions plus abstraites telles que la faim, la soif, les odeurs, la tristesse, la peur, la surprise et le secret y sont aussi abordées. Le contenu des émissions s'articule autour de thèmes qui se déclinent pendant plus d'un épisode, souvent inspirés de contes pour enfants (par exemple, Les trois petits cochons, Boucle d'or et les trois ours, Cendrillon, Le Petit Chaperon rouge) ou de chansons connues (Sur le pont d'Avignon, Frère Jacques, Quand les poules vont au champ, Au clair de la lune, Promenons-nous dans les bois, Il était une bergère). À la barre de l'émission se trouve Hélène Baillargeon-Côté, qui en assure le rôle-titre. En plus des dialogues qui la mettent en scène en compagnie de ses comparses Susie la souris, Diana et son frère Peter, Compère L'Heureux, le papillon Pamela et le chien Riquet, elle prend soin de bien illustrer ses propos à l'aide de mimes, d'images, de figurines et de modèles réduits. Elle se livre également à diverses démonstrations (préparation de biscuits, bricolages, casse-tête).

    Les scénarios nous renseignent par ailleurs sur les collaborateurs de l'émission, parmi lesquels figurent J. J. Faure, Mervyn Rosenzveig, Lise Bourgeois, Simone Poitras, Raymond Duplantie, Marie Brewer, Paul Jodoin (Jodouin), Marion C. Demish, Maurice Gagnon et L. Shapiro. Les nombreuses annotations manuscrites témoignent quant à elles de l'implication d'Hélène Baillargeon-Côté dans la production. Quelques coupures de presse apposées sur la page de garde du premier recueil, dont un article de Thelma Dickman publié en mars 1960 intitulé « Is Canadian TV harming your child? », attestent du succès populaire et critique de l'émission. La série comprend en outre un exemplaire des Débats du Sénat du 27 janvier 1960, dans lesquels il est fait mention de programmes télédiffusés ou radiodiffusés favorisant l'apprentissage de la langue française auprès des publics anglophones canadiens, dont l'émission « Chez Hélène ».

    Source du titre : Titre basé sur le contenu de la série.
    Langue des documents : Les documents sont en anglais et en français.

    • P132/A.1 Chez Hélène. No 1-25 [scénario]. - 1959-1960. - 1 document textuel ; 36 x 23 cm.
      Documents numérisés :Partie 1 - Partie 2

    • Portée et contenu : Ce recueil contient les scénarios des émissions 1 à 25 de « Chez Hélène », diffusées à CBC du 26 octobre au 27 novembre 1959. Il renseigne sur le contenu de la populaire émission jeunesse, alors que les nombreuses annotations témoignent de l'implication d'Hélène Baillargeon-Côté dans la production. Quelques coupures de presse sont apposées sur les pages de garde et attestent du succès populaire et critique de « Chez Hélène ».

    • Source du titre propre: Titre officiel propre.
    • Langue du document:Le document est en anglais et en français.

  • P132/B Livres d'histoires. - [1959-1973]. - 3,5 cm de documents textuels.
  • Portée et contenu : Les deux volumes qui constituent cette série, probablement des accessoires ayant servi lors du tournage de « Chez Hélène », nous renseignent sur les procédés scénographiques de cette émission télévisée consacrée à l'apprentissage de la langue française auprès des jeunes anglophones d'âge préscolaire et dont le contenu s'articule souvent autour de la lecture de contes pour enfants.
  • Le premier est une édition belge du conte de Pinocchio. La première de couverture de ce livre illustré pour enfants a été complètement recouverte d'un collage fait de papier construction arborant le titre « Chez Hélène » et sur lequel est apposé le découpage d'une illustration coloriée à la main représentant un garçon tenant un seau. La quatrième de couverture arbore un collage du même genre sur lequel figure un poisson dans un plan d'eau bordé de grandes herbes et de quenouilles. L'ouvrage est incomplet et certaines de ses pages sont détachées et ont été placées dans un ordre différent. Quelques pages comportent des annotations ainsi que des traces de ruban adhésif qui révèlent la présence passée de fragments de documents qui y ont été collés.

    Le deuxième est un cahier de notes à couverture rigide sur lequel est imprimé en lettres dorées le titre Helene's Storybook. Il contient, sans ordre apparent, des notes manuscrites, parmi lesquelles apparaissent, entre autres, l'adresse d'Hélène Baillargeon-Côté, au 3792 Wilson, à Montréal, et les noms des Ateliers Legault, de l'artiste Jordi Bonet, de Pierre Garneau, et de Daryl et Delissa Novak. Il renferme aussi un fragment de scénario, ainsi que quelques croquis au stylo à bille et des dessins d'enfants faits à l'aide de crayons de couleur. Des marques et des traces de ruban adhésif permettent de croire que des documents autrefois collés sur certaines pages auraient été retirés depuis. Il s'agissait peut-être d'illustrations. Ces pages, en effet, portent souvent des annotations manuscrites dans le bas qui semblent en indiquer le sujet (par exemple, « 6 lapins », « bateau », « saute dans la rue ? », « passagers ? ») et dont certaines pourraient renvoyer à des personnages, des thèmes ou des chansons de l'émission (« Pour Susie », « Le petit chasseur », « Tintin »). Dans l'ensemble, toutefois, une grande part du cahier demeure vierge et plusieurs de ses pages n'affichent que des traces de ruban adhésif.

    Source du titre : Titre basé sur le contenu de la série.
    Langue des documents : Les documents sont en français et en anglais, mais surtout en français.

  • P132/C Partitions musicales. - 1960-1990. - 2 cm de documents textuels.
    Portée et contenu :
    Un premier recueil intitulé Vive la Canadienne (Éditions du Jour, 1963) propose une sélection de « 77 belles chansons du Canada français » puisées dans le répertoire de la chanteuse et comédienne, parmi lesquelles figurent, par exemple, les très connues À la claire fontaine, Partons la mer est belle, Alouette, gentille alouette et Ah! Si mon moine voulait danser. Marius Barbeau, folkloriste au Musée national d'Ottawa (le Musée national du Canada, dont la division consacrée à l'anthropologie devient en 1969 le Musée national de l'Homme, aujourd'hui le Musée canadien de l'histoire), en signe la préface. L'ouvrage est divisé en près d'une douzaine de sections (par exemple, chansons d'enfance, d'amour, de métiers, de curés, d'avirons, de danse), dont une consacrée aux « chansons de maumariées » qui racontent, sur un ton léger et joyeux, les tourments de jeunes gens pris dans de mauvais mariages. Il rassemble des chansons de plusieurs régions du Québec (Beauce, Gaspésie, Bas-Saint-Laurent, Mauricie, Lanaudière, Outaouais, Charlevoix, Montérégie, Montréal, L'île Jésus, Kahnawake, Isle-aux-Coudres, Portneuf, Témiscouata, Île d'Orléans, Saguenay-Lac-Saint-Jean, Québec, Lotbinière). Quelques-unes proviennent aussi de l'Ontario (Sudbury, Werner, Lafontaine), de l'Île-du-Prince-Édouard et des régions acadiennes. Mis à part quelques mots en anglais dans I went to the market et la berceuse iroquoise Ho! Ho! Watanay, toutes les chansons proposées sont en français. Le recueil a été autographié par Hélène Baillargeon-Côté en juillet 1990.
  • Le recueil intitulé Chantez, les petits (Gordon V. Thompson, 1960) regroupe quant à lui 57 courtes chansons en français écrites et composées par Joseph Beaulieu. L'ouvrage se présente entre autres comme un outil s'adressant aux élèves anglophones qui apprennent le français. Sur la couverture, une étiquette autocollante au nom d'Hélène Baillargeon-Côté et le timbre de la Musicothèque de CBC permettent de penser que des chansons qu'il contient ont pu être utilisées dans le cadre de l'émission « Chez Hélène ». On y trouve d'ailleurs plusieurs annotations, dont des marques qui pointent vers certains titres dans la table des matières. Une photocopie de la chanson Les petits oiseaux, tirée de Chansons, rondes et jeux d'autrefois et de toujours (Éditions Bourrelier), a été collée à l'aide de ruban adhésif sur la deuxième de couverture.

    Un dernier recueil rassemble des chansons de l'émission « Chez Hélène ». Il contient des chansons empruntées au répertoire traditionnel (par exemple, Frère Jacques, Savez-vous planter des choux, Fais dodo, Il était un petit navire), ou écrites ou composées par Francine Cockenpot, Hélène Baillargeon-Côté et Joseph Beaulieu, dont certaines ont probablement été créées spécialement pour l'émission (par exemple, Susie, la souris et Susie est blottie).

    Source du titre : Titre basé sur le contenu de la série.
    Langue des documents : Les documents sont en anglais et en français, mais surtout en français.

    • P132/C.1 Les chansons de "Chez Hélène" / édité par Gordon V. Thompson Limited. - 1969. - 1 document textuel ; 25.5 x 17.5 cm.
      Document numérisé

    • Portée et contenu : Ce cahier destiné aux élèves du préscolaire et du primaire contient les partitions de chansons chantées par Hélène, personnage principal de l'émission « Chez Hélène ». Les 61 chansons sont écrites et composées par Hélène Baillargeon-Côté ou empruntées au répertoire traditionnel français. Ce document témoigne du rôle central de la chanson dans la méthode d'apprentissage du français de « Chez Hélène ».

    • Source du titre propre : Titre officiel propre.
    • Langue : Le document est en anglais et en français, mais surtout en français.

  • P132/D Coupures de presse. - [1960]-1989. - 1 cm de documents textuels.
  • Portée et contenu : Cette série permet de retracer la carrière d'Hélène Baillargeon-Côté, en particulier à titre de comédienne dans le rôle-titre de l'émission « Chez Hélène » pendant les quatorze années de sa diffusion. Elle démontre par ailleurs l'impact social et culturel de cette émission télévisée produite dans les studios montréalais de CBC à l'intention des enfants anglophones d'âge préscolaire souhaitant apprendre le français.

  • La série est principalement composée de coupures de presse tirées de quotidiens anglophones et francophones, dont The Gazette, The Globe and Mail, La Presse et Le Devoir. Elle contient également des articles de magazines et de journaux régionaux. Plusieurs articles publiés dans les années 1960 témoignent du succès populaire et critique de l'émission. Dans une lettre ouverte publiée dans le Montreal Star le 17 octobre 1966, par exemple, Kathleen Macpherson, de l'organisation Voice of Women, salue la présence sur les ondes de CBC d'émissions comme « Chez Hélène » contribuant à offrir aux enfants un espace de développement « exempt de violence et de discrimination ». Thelma Dickman en vante également les mérites dans un article intitulé « Is Canadian TV harming your child? », publié en mars 1960. Une page du TV Radio Mirror nous montre en outre l'émission au deuxième rang des finalistes de la 5e édition des Liberty All-Canada TV Talent Awards dans la catégorie « Émission pour enfants », derrière « The Friendly Giant ».
  • Plusieurs auteurs se penchent dans leur article sur les principes de la méthode d'apprentissage des langues Tan-Gau sur laquelle s'appuient les concepteurs de l'émission. La plupart s'entendent pour attribuer une grande part du succès de l'émission à sa dimension ludique et à la personnalité chaleureuse de son animatrice. Ils évoquent aussi les nombreux témoignages reçus par Hélène Baillargeon-Côté de tous les coins du pays et des États-Unis et révèlent par le fait même la grande portée de l'émission qui s'étend au-delà du public auquel elle était initialement destinée en rejoignant des téléspectateurs de tous les âges. Certains auteurs choisissent de faire valoir la réussite professionnelle de la comédienne et soulignent les défis que pose la conciliation d'une telle carrière avec le rôle exigeant de mère. Un article publié en 1963 dans The Gazette nous apprend que la comédienne poursuit parallèlement sa carrière de chanteuse et de folkloriste en participant, entre autres, à des événements internationaux.

    La série documente en outre les occupations professionnelles d'Hélène Baillargeon-Côté après le retrait des ondes de l'émission en 1973. Son nom apparaît dans un programme du Jour de la citoyenneté de 1979 en tant que juge de la Cour de la citoyenneté. Des articles publiés dans le cadre de la Semaine de l'action bénévole de 1986, dont elle est cette année-là la présidente d'honneur, rapportent son implication auprès de différentes causes caritatives. Elle se confie enfin dans deux articles, publiés à la fin des années 1980, issus d'entrevues dans lesquelles elle pose un regard sur sa vie et sa carrière et souligne, en rétrospective, le caractère novateur de l'émission « Chez Hélène ».

    Source du titre : Titre basé sur le contenu de la série.
    Collations : Certains documents sont des photocopies.
    Langue des documents : Les documents sont en français et en anglais.

  • P132/E Photographies

  • P132/F Enregistrements audio

 

Dernière mise à jour : 25 février 2019