Mots-clés :
 
 Inclure images des partenaires







Fonds Junior League of Montreal (P685)

Programme The Patchwork Girl of Oz, extrait du spicilège de la Junior League of Montreal (détail), vers 1931. Don de la Junior League of Montreal, Fonds Junior League of Montreal P685, P685/E2,1.1 © Musée McCord

Du théâtre au service des plus démunis

« La Junior League of Montreal présente -
The Patchwork Girl of Oz -
Théâtre Victoria Hall »

La fille en « patchwork », l'oncle Nunkie, Ojo le malchanceux et bien d'autres personnages du pays d'Oz créés par L. Frank Baum, ont pris vie le temps de deux représentations théâtrales, pour le bonheur des familles réunies au Victoria Hall de Westmount. La production de The Patchwork Girl of Oz s'inscrivait dans la campagne de financement 1930-1931 de la Junior League of Montreal, organisme féminin de bienfaisance fondé en 1912. Les fonds récoltés devaient permettre de financer un camp d'été pour enfants défavorisés, une clinique dentaire de Griffintown et les cantines de l'Hôpital général de Montréal et du Royal Victoria, pour ne nommer que quelques-unes des entreprises de la prolifique ligue.

Le milieu communautaire québécois doit beaucoup à la Junior League of Montreal. Pendant près d'un siècle, son action bénévole s'est traduite par de nombreux projets d'aide aux enfants et aux familles, réalisés en collaboration avec divers organismes des secteurs hospitalier, éducatif, muséal et communautaire. La ligue a toutefois mis fin à ses activités en 2006.


P685 Fonds Junior League of Montreal. - 1913-2007. - 6 m de documents textuels et autres documents.

Histoire administrative

La Junior League voit le jour à New York en 1901. Cet organisme de bienfaisance formé de femmes a pour mandat de promouvoir le volontariat et de favoriser, dans le cadre de l'action bénévole, le développement personnel de ses membres. Celles-ci sont encouragées à jouer un rôle prépondérant dans leurs communautés, par le biais de projets développés par la Junior League puis confiés à des groupes communautaires locaux. La Junior League est ouverte à toutes les femmes de moins de 40 ans, quelles que soient leur religion, leur langue ou leur origine ethnique.

C'est en 1912 qu'est fondée la branche montréalaise de l'organisme américain, sous le nom de « Debutante League of Montreal », bientôt remplacé par « Junior League of Montreal ». Madame A. C. Macdougall en est la première présidente. L'organisme, qui s'incorpore officiellement en 1940, occupe jusqu'en 1968 des locaux de l'hôtel Ritz-Carlton, sur la rue Sherbrooke. Il déménage ensuite au 366, rue Victoria. Au fil des ans, divers comités y sont mis sur pied, dont le Interview committee, le Admissions committee, le Finance committee, le Placement committee, et même le Garden Club.

Dès 1917, la Junior League of Montreal offre à ses membres des cours visant à les sensibiliser aux grands enjeux de santé publique, ainsi qu'à la contribution qu'elles peuvent apporter. L'organisme vient en aide à la communauté par le biais de divers projets, dont certains sont élaborés en partenariat avec d'autres regroupements des milieux communautaire, hospitalier ou universitaire. En 1922, par exemple, la Junior League dote en livres et en personnel la bibliothèque des patients de l'Hôpital général de Montréal. De plus, elle est activement impliquée dans les mouvements de bienfaisance de la Grande Dépression et des deux Guerres mondiales.

Parmi les projets réalisés par la Junior League of Montreal au fil des ans, soulignons également la mise sur pied du Centre d'action bénévole de Montréal (1937), la création de jardins communautaires pour enfants, en collaboration avec la Ville de Montréal, la création d'une diathèque pour le Musée des beaux-arts de Montréal (années 1960), l'ouverture de la Garderie Villeneuve (années 1970), la formation de guides bénévoles pour oeuvrer dans des musées montréalais tels que le Château Ramezay, le Musée Redpath ou le Musée McCord, ou encore le soutien au refuge pour femmes Chez Doris (années 1990). Un des projets les plus populaires de la Junior League est son camp d'été. Fondé en 1921, le camp accueille plus de 300 jeunes filles de milieux défavorisés au début des années 1960. En tout, c'est près de 12 000 jeunes filles qui sont passées par le camp, dont la mission se perpétue aujourd'hui via le Camp Amy Molson.

Les activités de financement de la Junior League lui confèrent une certaine notoriété. Des événements d'envergure tels que les revues musicales, les spectacles de vaudeville ou de danse, se tiennent dans de grands théâtres comme le Monument national. À l'origine, toutefois, les collectes de fonds sont plus modestes, prenant la forme de déjeuners et de soirées de thé. Des fonds sont également récoltés par le biais de la friperie « The Bargain Box », ouverte depuis 1927, puis, à partir de 1972, du « Turnabout Shop », qui prendra le nom de « La Ligue » dans les années 1980. En 1980, l'organisation se soumet à la Loi 101 et adopte officiellement un nom français, « La Jeune Ligue de Montréal, Inc. ».

Le membership de l'organisme décline progressivement à partir des années 1960. La prise en charge graduelle des services sociaux par le gouvernement et la transformation de la place des femmes dans la société contribuent au déclin d'organisations comme la Junior League of Montreal. En 2006, celle-ci met un terme à ses activités, à l'exception de la friperie La Ligue. L'Association of Junior Leagues International (AJLI) continue néanmoins à prospérer et regroupe aujourd'hui 294 organismes régionaux répartis dans le Canada, les États-Unis, le Mexique et le Royaume-Uni.

Portée et contenu

Ce fonds documente près d'un siècle d'existence de la Junior League of Montreal. Il porte sur l'histoire de cette organisation, sur son administration et ses finances, sur les projets dans lesquels elle s'est impliquée au fil des ans, sur ses membres, sur ses relations et échanges avec les autres Junior Leagues d'Amérique du Nord, sur ses publications et ses interventions médiatiques et, finalement, sur sa dissolution.

Le fonds contient des textes historiques, des documents constitutifs (charte et règlements), des rapports annuels, des procès-verbaux de réunions du conseil d'administration et du comité exécutif, ainsi que des documents comptables et financiers tels des registres de chèques ou de dépenses, des relevés bancaires et des états financiers. Le fonds contient aussi des dossiers consacrés aux nombreux projets développés ou soutenus par la Junior League of Montreal, des listes et examens témoignant du membership, divers documents attestant des relations avec les autres branches de la Junior League au Canada et aux États-Unis, de la correspondance, des dépliants publicitaires, ainsi que des bulletins d'information produits par la Junior League of Montreal et par l'Association of Junior Leagues International. On retrouve, enfin, quelques spicilèges témoignant des diverses activités de l'organisme montréalais. Cet ensemble textuel est complété par des documents audiovisuels, un document numérique, quelques objets et des photographies illustrant des projets, des cérémonies, commémorations et spectacles, ou encore le camp d'été de la Junior League.

Source du titre : Basé sur le contenu du fonds.

Collation : Contient approximativement 850 photographies, 12 documents audiovisuels, 1 disquette et 9 objets : marteau de président de réunion, affiche métallique portant les initiales « J. L. », plaque remise par l'Association of Junior Leagues International, plaque nominative en métal avec l'inscription « The Junior League of Montreal Inc », sceau, macaron, tablier et deux cuillères en argent.

État de conservation : Quelques articles de journaux sont décollés des pages des spicilèges. Certains imprimés plus anciens sont très friables. Des photographies sont encore dans des albums à pages autocollantes.

Source immédiate d'acquisition : Le fonds a été offert au Musée McCord par la Junior League of Montreal par l'entremise de Mme Norma Morgan, en novembre 2005. Des ajouts ont été faits en 2006, 2007, 2008 et 2016.

Langue des documents : Les documents sont surtout en anglais, mais quelques textes sont en français.

Restrictions à la consultation : L'accès à une partie des documents de la série P685/F Membership est restreint à cause des informations nominatives qu'elle contient.

Documents connexes :

City of Vancouver Archives : Junior League of Greater Vancouver fonds (AM1439)

Glenbow Museum : Junior League of Calgary fonds

BAnQ (Vieux-Montréal) : Fonds Conrad Poirier (P048)

BAC compte plusieurs fonds dont le contenu témoigne de la Junior League of Montreal, dont les suivants : Fonds Maurice Sauvé (R6339-0-8-F); Fonds Montreal Young Women's Christian Association (R2866-06E); Fonds Brooke Claxton (R3306-0-1-E)

Note générale : La collection Archives photographiques Notman contient plusieurs photographies montrant des membres de la Junior League lors de diverses activités.


Le fonds est divisé selon les séries, sous-séries et dossiers suivants :

  • P685/A Documents historiques et constitutifs

  • P685/B Rapports annuels

  • P685/C Procès-verbaux : Conseil d'administration et Comité exécutif

  • P685/D Documents financiers et comptables

  • P685/E Activités, services à la communauté et projets spéciaux
    • P685/E1 Projets dans le milieu et service à la communauté
    • P685/E2 Pièces de théâtre, spectacles et revues. - 1929-1963. - 23 cm de documents textuels.
    • Portée et contenu : Cette sous-série documente les revues, pièces de théâtre, concerts et autres activités sociales tenues dans le cadre de campagnes de financement de la Junior League of Montreal. Elle contient des programmes, des cahiers de partitions et de paroles, des scénarios, de la correspondance, des spicilèges, ainsi que des documents administratifs et financiers produits par les divers comités associés aux activités de financement.

      Source du titre : Basé sur le contenu de la sous-série.

      Langue des documents : Les documents sont en anglais.

    • P685/E3 Autres activités du Junior League

  • P685/F Membership

  • P685/G Relations avec organismes de même nature

  • P685/H Correspondance et documents divers

  • P685/I Communications et marketing

  • P685/J Bulletins d'information
  • P685/K Spicilèges

  • P685/L Documents audiovisuels

  • P685/M Objets

  • P685/N Photographies

 

Dernière mise à jour : 30 août 2017