Mots-clés :
 
 Inclure images des partenaires







Fonds Elizabeth Leighton Brown (P721)

Vers 1850-1927. - 6,4 cm de documents textuels. - 868 photographies.

Histoire administrative - Notice biographique :

Elizabeth Leighton Brown (1891-1958) était la fille de Fayette Brown, un athlète américain qui remporta lors de ses études à l'Université Yale le record du cent mètres à la course à pied. Fayette Brown quitta les États-Unis pour s'établir à Montréal avec sa famille (en 1900, ils demeuraient au 283, rue de la Montagne) afin d'y diriger une compagnie d'assurances. Elizabeth, surnommée Libby, voyagea tout au long de son enfance et de son adolescence en Europe et en Amérique. Elle avait une soeur, Dorothy (née en 1887).

En juin 1915, Elizabeth a épousé Harold Hingston (1888-1965). Le père de son époux, William Hales Hingston (1829-1907), était un médecin diplômé de l'Université McGill et du Royal College of Surgeons d'Édimbourg. Ses opérations innovatrices en firent l'un des plus célèbres chirurgiens de son époque. De plus, il fut maire de Montréal de 1875 à 1877 et la reine Victoria lui décerna le titre de Chevalier en 1895. Malgré leurs confessions différentes (il était catholique et elle était protestante) Harold Hingston était déterminé à épouser Libby sans qu'elle n'ait à se convertir au catholicisme. Sa mère, Margaret Joséphine McDonald, obtint de l'archevêque Paul Bruchési une dérogation pour qu'ils puissent se marier. Enceinte de leur premier fils, Elizabeth déménagea à Londres pour se rapprocher de son mari qui s'était engagé dans les Irish Canadian Rangers pendant la Première Guerre mondiale. Elle y donna naissance à ses deux enfants : Harold William, surnommé Pat, et Fayette Williams Brown George, surnommé Billy.

Blessé à l'avant-bras, Harold quitta le front pour finalement revenir auprès d'Elizabeth en 1917. Toutefois, il revint du front alcoolique et traumatisé par la guerre. Leur mariage ne tint pas le coup. Elizabeth se remaria avec M. Stewart Merrett après la Grande Guerre.

Portée et contenu :

Ce fonds est principalement constitué d'albums photographiques datant de 1900 à 1920. Les photographies sont généralement identifiées et parfois commentées. Les albums illustrent la vie familiale d'Elizabeth Leighton Brown (1891-1958) de l'âge de 3 ans à 36 ans. Elizabeth étant membre par alliance d'une des familles les plus connues de l'histoire de Montréal, les Hingston, le contenu du fonds témoigne du style de vie que menait la haute société au début du siècle.

En plus des nombreuses photographies, le fonds comprend un album de découpures qui retrace son voyage en Europe en 1906, ainsi qu'un portrait à l'huile de sa grand-mère.

Le fonds est divisé selon les séries suivantes :

  • P721/A : Album de découpures, 1906
  • P721/B : Photographies, vers 1850-1927