Mots-clés :
 
 Inclure images des partenaires







Collection Seconde Guerre mondiale (C311)

Extrait du livret What of the Faith and Fire within You (détail), 1942. Collection Seconde Guerre mondiale C311, C311/C2.1 © Musée McCord

Finance et propagande : la formule de la victoire

« La fibre héroïque sommeille en vous. À l'écoute de récits poignants, où l'on fait preuve d'un grand courage ou d'une conduite hors du commun, c'est cet instinct héroïque qui vous murmure à l'oreille : "C'est ce que j'aurais fait aussi."

Ce murmure vous incite à prendre conscience de votre courage et de votre volonté, non pas à devenir célèbre, mais à rendre hommage à l'héroïsme d'autrui.

Et cet appel du plus profond de l'être est encore plus fort en temps de guerre. Parce que chaque jour et, même, chaque heure, vous apprenez qu'un jeune Canadien fait preuve de bravoure, sans penser à la gloire, et atteint ainsi l'immortalité. »


La Seconde Guerre mondiale représente un défi financier pour le Canada, qui se relève à peine d'une décennie de profonde crise économique. Pour répondre aux exigences de ce conflit, le gouvernement met en place un programme d'emprunts de la Victoire. L'initiative connaîtra neuf vagues successives entre 1941 et 1945.

Il s'avère cependant difficile, dès la deuxième vague de cette campagne, de convaincre les Canadiens de renouveler leurs emprunts. Le Bureau de l'information publique et son successeur, la Commission d'information en temps de guerre, publient du matériel de propagande, souvent richement illustré, qui vise à rallier les citoyens à l'effort de guerre.

Cette brochure nous fournit un exemple du ton utilisé. Vraisemblablement éditée en 1942, elle en appelle aux sentiments de sacrifice, d'héroïsme, d'abnégation et de courage de la population. Elle interpelle directement le lecteur en associant ces valeurs au fait de participer au programme d'emprunts, l'érigeant, de façon bien transparente, en héros.

La production industrielle et le soutien financier du Canada seront d'importants facteurs dans le succès des Alliés. Au total, les emprunts de la Victoire rapporteront environ 12 milliards de dollars au Canada pendant les hostilités.

Source
Norman Hillmer, « Emprunts de la Victoire », dans L'Encyclopédie canadienne, 2015.


C311 Collection Seconde Guerre mondiale. - 1942-1946. - 5,5 cm de documents textuels.

Histoire administrative

La Seconde Guerre mondiale a fait rage entre 1939 et 1945, opposant les Alliés (principalement la France, la Grande-Bretagne, le Canada, les États-Unis et l'URSS) à l'Axe (l'Italie, le Japon et l'Allemagne). C'est le conflit militaire le plus dévastateur de l'histoire en termes de pertes de vies humaines et de destructions matérielles.

Plus encore que les conflits antérieurs, la Seconde Guerre mondiale implique la mobilisation de la totalité des ressources humaines et économiques des nations engagées, le mépris de la distinction entre soldats et civils, ainsi que le déploiement de vastes efforts de propagande. Elle est caractérisée par des atrocités d'une ampleur sans précédent contre les populations civiles, dont le génocide des peuples juifs, tsiganes et slaves auquel se livrent les nazis, ainsi que l'utilisation d'armes nucléaires à Hiroshima et à Nagasaki.

Entre 1939 et 1944, les forces de l'Axe conquièrent et occupent la majorité de l'Europe de l'Ouest, ainsi que de vastes territoires en Europe de l'Est, en Méditerranée, en Asie, en Afrique et dans le Pacifique. Une série de défaites subies par l'Axe, dont celle du siège de Stalingrad (aujourd'hui Volgograd, Russie) en 1943, font tourner la tendance générale au profit des Alliés, menant éventuellement à leur victoire en 1945.

Au Canada, la guerre est une période de changement social, industriel et économique. Le gouvernement libéral de William Lyon Mackenzie King (1874-1950) adopte d'abord une approche prudente, encourageant le développement de l'industrie canadienne afin d'approvisionner les forces alliées. Pour soutenir l'effort de guerre, le gouvernement utilise des tactiques telles que l'organisation du programme d'emprunts de la Victoire, la constitution de sociétés de la Couronne (l'équivalent de sociétés d'État) et l'inclusion des femmes dans les manufactures.

Ces mesures sont appuyées de campagnes de propagande menées par la Commission d'information en temps de guerre. Le gouvernement King met également en place des camps de détention destinés aux dissidents politiques, aux personnes d'origines japonaise, italienne ou allemande, et aux prisonniers de guerre.

Sous la pression des conquêtes allemandes, les libéraux mobilisent une force militaire de plus en plus conséquente en établissant dès juin 1940 la conscription pour la défense nationale, puis, après maints débats et un plébiscite national tenu en 1942, pour service outre-mer. Plus d'un million de Canadiens, hommes et femmes, servent dans l'armée au cours du conflit, dont plus de 44 000 qui y perdent la vie.

L'armée canadienne participe à de nombreux engagements, dont ceux de Dieppe, d'Ortona et du débarquement de Normandie. Son implication dans les combats aériens et maritimes est aussi considérable.
Le Canada ressort de la guerre transformé, son économie plus stable, dans un monde maintenant dominé par les États-Unis et l'URSS.

Sources
« Dossiers de service de la Deuxième Guerre mondiale - victimes de guerre, 1939-1947 », Bibliothèques et Archives Canada, 2019.
C. P. Stacey et Richard Foot, « Deuxième Guerre mondiale », dans L'Encyclopédie canadienne, 2015.

Portée et contenu
La collection Seconde Guerre mondiale porte sur l'expérience de civils et de militaires canadiens pendant le conflit et après son dénouement. Elle rassemble principalement des informations sur la situation au Canada et en Grande-Bretagne.

D'abord, elle contient des certificats de mobilisation, de démobilisation et des instructions de permission qui font état des procédures entourant l'enrôlement dans l'armée canadienne. Ensuite, des télégrammes d'un soldat canadien (Winston Rose), des dépliants, une affiche et un guide de la ville de Londres à l'intention des troupes canadiennes nous renseignent sur la vie au front et les activités de diffusion et de contrôle de l'information par la Commission d'information en temps de guerre. Des livrets de rationnement, des obligations de la Victoire et des formulaires pour y cotiser, un buvard publicitaire ainsi qu'un poème contiennent des informations sur les activités liées à l'effort de guerre. Enfin, la collection comprend aussi trois éditions commémorant la victoire, parues en 1946 dans les journaux The Sphere, Montreal Daily Herald et London Illustrated News.

Source du titre propre : Basé sur le contenu de la collection.

Restauration / Conservation : Un exemplaire du journal Montreal Daily Herald présente des signes de moisissure et a été placé dans une pochette de plastique inerte. Il n'a pas pu être numérisé pour cette raison.

Source immédiate d'acquisition : Les documents qui constituent cet ensemble ont été offerts au Musée McCord par différents donateurs, tels Mme Nicole Charrette, Mme Joyce McKee, M. François Angers, Mme Suzanne Lapointe et la famille de Harry Mayerovitch.

Langue des documents : Les documents sont en anglais et en français.

Groupes de documents reliés : Plusieurs fonds du McCord incluent des documents liés à la Seconde Guerre mondiale : le Fonds Montreal Thistle Curling Club (P148), le Fonds Canadian Prisoners of War Relatives' Association (P188), le Fonds Victoria Rifles of Canada (P190), le Fonds John Wardrop Ross (P217), le Fonds Famille Will (P621), le Fonds Famille Ryan-Kelly (P629), le Fonds Catharine et Edward Horton Bensley (P643), le Fonds Lawrence P. Byrne (P646), le Fonds Famille Sifton (P671), le Fonds Richard Henry Stevenson (P681), le Fonds Famille McEuen (P745), le Fonds Willie Eckstein (P767) et le Fonds Famille Des Islets (P792). La collection Corley-Murchison (C340) est aussi liée à la Seconde Guerre mondiale.


La collection est divisée selon les séries, sous-séries et dossiers suivants :


Auteur : Philippe-Olivier Boulay-Scott
Réviseurs : Eugénie Marcil, Mathieu Lapointe
Dernière mise à jour : 28 avril 2020