Mots-clés :
 
 Inclure images des partenaires







Collection Nouvelle-France (C003)

Déposition concernant un homicide dans un champ de houblon (détail), date inconnue. Don anonyme, Collection Nouvelle-France C003, M2008.76.5 © Musée McCord

La justice en Nouvelle-France

« Monsieur,

Je lé tué dans mon chan d'oublon quelle me ruinet antierement apres les avoir averti plusieurs fois... jay suivi les ordonnance de Monsieur Lintendan et les vôtre Monsieur, qui permette de les tué. »

i.e. [Je les ai tués dans mon champ de houblon qu'ils me ruinaient entièrement après les avoir avertis plusieurs fois... J'ai suivi les ordonnances de Monsieur l'Intendant et les vôtres Monsieur, qui permettent de les tuer.]

À quel intendant cette lettre fait-elle référence? Serait-ce au fameux Jean Talon, premier intendant de la Nouvelle-France à avoir encouragé la culture du houblon? Pourtant, l'objectif de l'arrêt qu'il fit publier le 5 mars 1668 par le Conseil souverain consistait à inciter les colons à écouler leurs surplus de houblon, et non à les autoriser à se faire justice de la sorte! Avec cet arrêt, Jean Talon voulait justement mettre un frein à la criminalité qui régnait en Nouvelle-France. Très inquiet des effets dévastateurs de l'eau-de-vie sur la population, il pensait qu'en limitant la consommation d'alcool fort, il favoriserait la fabrication de la bière et diversifierait par la même occasion l'agriculture et l'économie de la colonie. Ce document anonyme et non daté laisse place à interprétation, mais il n'en demeure pas moins un poignant témoignage d'une société sans demi-mesure.


C003 Collection Nouvelle-France. - 1610-1827. - 23 cm de documents textuels. - 1 plan.

Portée et contenu

La collection Nouvelle-France porte sur l'histoire du Canada de 1610 jusqu'au début du régime anglais, après la Conquête britannique de 1763. Elle traite de l'administration économique, sociale et militaire des colonies françaises d'Amérique du Nord, en particulier de celle du Canada, de l'Acadie et de la Louisiane. Cette collection témoigne notamment du système seigneurial de la Nouvelle-France, hérité du régime français, de l'organisation commerciale autour de la traite des fourrures, de la fin de la guerre de Sept Ans en Acadie et du rôle de l'appareil judiciaire dans la population de l'époque.

L'ensemble comprend une centaine de documents financiers, lettres, actes notariés, permis et certificats militaires, religieux ou civils, dont la plupart ont été produits entre 1652 et 1760. La collection contient également un plan du château de Vaudreuil et quatre cahiers manuscrits, publiés en 1838 et attribués à Louis-Léonard Aumasson de Courville, aussi connu sous le titre de « sieur de Courville ».

Source du titre propre : Basé sur le contenu de la collection.

État de conservation : Bon état général. Certains documents sont effrités ou fragilisés au niveau des pliures.

Source immédiate d'acquisition : Les documents de cette collection sont de provenances diverses. Certains sont issus de la collection originale de David Ross McCord. D'autres sont des donations de particuliers ou de collectionneurs.

Classement : En 2016, les documents de la collection ont été reclassés et intégrés suivant un nouveau cadre de classification. Un document provient de la collection Canadiana (C002).

Langue des documents : Les documents sont en français.

Versements complémentaires : D'autres versements sont attendus.

Groupes de documents reliés : D'autres documents liés à la collection Nouvelle-France sont conservés dans les collections Époque coloniale (S001) et Canadiana (C002) ainsi que les fonds Seigneurie de Rouville (P107) et Seigneurie de Sorel (P109).


Cette collection est divisée selon les séries et sous-séries suivantes :

  • C003/A Administration. - 1664-1758. - 6 cm de documents textuels.
  • Portée et contenu : Cette série porte sur l'administration civile en Nouvelle-France. Elle témoigne particulièrement de la place prépondérante du gouvernement dans les procédures judiciaires, l'aménagement du territoire et le quotidien des émigrés français au Canada et en Louisiane. On y trouve plusieurs lettres signées par de hauts fonctionnaires du roi tels que les intendants Bégon et Bigot et les gouverneurs de Bienville et de Courcelles. La série est essentiellement constituée de correspondance, dont deux lettres écrites par Pierre Le Moyne d'Iberville à son frère au sujet de son voyage en Louisiane, de notes et de décisions de justice. Elle se compose également de déclarations et requêtes de civils, d'un édit du roi, d'une ordonnance et d'une lettre de nomination.

    Source du titre : Basé sur le contenu de la série.

  • C003/B Économie. - 1610-1734. - 1 cm de documents textuels.
  • Portée et contenu : Cette série porte sur les transactions économiques et financières en Nouvelle-France. Elle témoigne notamment de la traite des fourrures, du système d'imposition et de rentes, des dépenses de la colonie française liées à l'administration militaire du Canada ainsi que des activités de crédit au sein de la population. La collection est essentiellement composée de promesses et reçus de paiement, souvent signés par des figures historiques telles que Nicolas Perrot, Pierre Dugua de Monts, Augustin Le Gardeur de Courtemanche et Luc de La Corne. Elle contient également des contrats d'engagement, une obligation, trois lettres d'autorisation et une note.

    Source du titre : Basé sur le contenu de la série.

  • C003/C Militaire. - 1690-1753. - 10 cm de documents textuels.
  • Portée et contenu : Cette série porte sur l'administration militaire en Nouvelle-France avant et pendant la guerre de Sept Ans, aussi appelée guerre de la Conquête en Amérique du Nord (1756-1763). Elle témoigne notamment de la défense des postes de traite autour des Grands Lacs et dans la baie du Nord, des opérations d'escorte de marchandises et des dysfonctionnements dont souffre la population militaire et civile. Outre les plans de villes fortifiées d'Acadie et du Canada présents dans les Mémoires du sieur de Courville, l'ensemble contient de la correspondance, des commissions, des instructions et des lettres de nomination ou de reconnaissance officielle.

    Source du titre : Basé sur le contenu de la série.

  • C003/D Seigneuries et propriétés terriennes. - 1652-1827. - 5 cm de documents textuels. - 1 plan.
  • Portée et contenu : Cette série porte sur le partage des terres et l'organisation seigneuriale en Nouvelle-France, en particulier sur les fiefs concédés, dès le début de la colonisation jusqu'à la Confédération, aux représentants du gouvernement, militaires, civils ou religieux reconnus pour leurs mérites, comme Charles Le Moyne de Longueuil. La série témoigne également de transactions terriennes, d'activités d'arpentage et de constitutions de rentes réalisées dans les régions de Québec et Montréal. L'ensemble se compose essentiellement d'actes de concession et de documents légaux tels que des brevets de confirmation de propriété, des actes de vente, des baux, des aveux, des procès-verbaux et des papiers terriers. Il comprend également de la correspondance, un plan et une autorisation de bornage.

    Source du titre : Basé sur le contenu de la série.

  • C003/E État civil et vie privée. - 1665-1804. - 1 cm de documents textuels.
  • Portée et contenu : Cette série porte sur les usages religieux et civils en Nouvelle-France et témoigne particulièrement des pratiques légales autour du mariage et du patrimoine privé. Elle comprend plusieurs autorisations et contrats de mariage ainsi que des extraits, copies conformes ou certificats de baptême qui prouvent des liens familiaux et une procuration qui a probablement servi dans le cadre d'une succession.

    Source du titre : Basé sur le contenu de la série.

 

Dernière mise à jour : 30 août 2017