Mots-clés :
 
 Inclure images des partenaires







Fonds Catharine et Edward Horton Bensley (P643)

1937-1994. - 15 cm de documents textuels. - 24 photographies. - 4 cartes.

Histoire administrative - Notice biographique :

Née le 27 juin 1915, Mme Catharine Bensley, née Speid, était originaire de Lennoxville. Son père, Arthur Theodore Speid, est né à Montréal. Il était professeur à Lennoxville. La famille Bensley était originaire d'Écosse, où elle possédait cinq fermes et une résidence. Mme Bensley a d'ailleurs fait un séjour en Écosse dans une des maisons que la famille y possédait encore, nommée « Ardovie ». Elle y demeura de l'automne 1938 à l'été 1939, soit juste avant le début de la Deuxième Guerre mondiale. La maison était alors occupée par un colonel de l'armée britannique à la retraite, un certain M. Adler.

Mme Bensley a étudié au Collège Bishop en littérature anglaise et française. Elle a obtenu son diplôme en 1936. Elle a épousé le major Edward Horton Bensley en 1944, alors que ce dernier avait quitté le front européen pour revenir temporairement au Canada. Officier médical dans l'armée canadienne, il avait fait la connaissance de Catharine lors de son entraînement militaire dans la région de Sherbrooke. M. Bensley a ensuite fait carrière comme médecin en toxicologie au Montreal General Hospital. À la fin de sa carrière, il a aussi travaillé à la bibliothèque Osler de l'Université McGill. Il est décédé en 1996. Mme Bensley demeure aujourd'hui (2004) dans sa résidence de Ville Mont-Royal. Le couple n'a pas eu d'enfants.

Portée et contenu :

Ce fonds porte sur la vie et les activités de Mme Catharine Bensley, née Speid, notamment avant la Seconde Guerre mondiale, alors qu'elle a voyagé en Écosse en 1938-1939. Le fonds contient aussi des renseignements sur son époux, Edward Horton Bensley, major dans l'armée canadienne pendant la Seconde Guerre mondiale.

Le fonds comprend différents documents créés, reçus ou acquis au fil des ans par Mme Bensley : des cartes et des brochures touristiques de Montréal, du Québec et de l'Ontario (v. 1950), des cartes postales, de la correspondance avec son mari lorsqu'il était en Europe pendant la guerre et un exemplaire du Canada's Weekly - Review of the Canadian Army Overseas (1942). Il y a également des programmes de théâtre, dont celui d'une pièce intitulée Hay Fever, où la donatrice tenait le rôle principal, et un programme de l'Open Air Playhouse publié lors de la présentation à Montréal de la pièce Cymbeline de Shakespeare, mettant en vedette l'acteur William Shatner et dont Mme Bensley faisait partie de l'équipe de la production. On y trouve aussi une brochure sur les facteurs d'orgues Casavant de Saint-Hyacinthe.

Le fonds contient aussi les journaux personnels tenus par Mme Bensley en 1938-1939. Ceux-ci documentent son séjour en Écosse dans une des maisons que la famille Bensley y possédait encore. Elle y demeura de l'automne 1938 à l'été 1939, soit juste avant le début de la Deuxième Guerre mondiale. Elle y a consigné ses impressions, allant du climat écossais à ses activités sociales. On y trouve également quelques commentaires sur l'actualité mondiale. Le journal se termine par sa traversée en bateau et son retour au Canada, dans les Cantons de l'Est. Quelques documents accompagnent ses journaux, dont des cartons d'invitation à des soirées en Écosse, des carnets de bal, etc. Enfin, le fonds contient quelques photographies, la plupart illustrant des scènes familiales prises à l'extérieur.

Le fonds est divisé selon les séries et sous-séries suivantes :

  • P643/A : Journaux personnels
  • P643/B : Correspondance et documents personnels
    • P643/B01 : Correspondance personnelle
    • P643/B02 : Cartons d'invitation et carnets de bal
  • P643/C : Documents imprimés
    • P643/C01 : Cartes
    • P643/C02 : Autres documents imprimés
  • P643/D : Photographies et cartes postales