Mots-clés :
 
 Inclure images des partenaires







Fonds John Johnston O'Neill (P244)

1910-1925. - 1 cm de documents textuels.

Histoire administrative - Notice biographique :

John Johnston O'Neill est né à Port Colborne le 12 novembre 1886. Il est le fils de Thomas John O'Neill, immigrant irlandais, et de Mary Jane Henderson de Marshville, Ontario. Il reçoit son éducation primaire et secondaire à Port Colborne et à Welland et obtient ses diplômes universitaires en géologie et en exploitation minière de l'Université McGill en 1909 et 1910. Il obtient ensuite un doctorat de l'Université Yale en géologie structurale et en pétrographie en 1912, et poursuivra des études postdoctorales à l'Université du Wisconsin en 1912-1913.

De 1909 à 1913, il travaille sur le terrain comme étudiant et assistant pour la Commission géologique du Canada. On lui confie ensuite le poste de géologue pour l'Expédition canadienne dans l'Arctique (ECA) de 1913, expédition organisée par l'anthropologue Vilhjalmur Stefansson. O'Neill est assigné au groupe sud de l'expédition, sous la gouverne du zoologue R. M. Anderson. Il travaille ensuite pour la Commission géologique du Canada de 1914 à 1920, explorant notamment les dépôts de cuivre dans le Grand Nord canadien. Son rapport sur la géologie de la côte arctique du Canada est publié en 1924.

En 1920, il démissionne de la Commission et travaille pour la Whitehall Petroleum Co., en Inde, pendant un an. De retour au Canada en 1921, il accepte le poste de professeur adjoint de géologie à l'Université McGill. En 1929, il devient directeur du Département de géologie, puis doyen de la faculté des sciences en 1935. Après avoir accédé au rang de doyen de la faculté des études supérieures, puis à celui de doyen de la faculté d'ingénierie, il termine sa carrière comme vice-recteur de l'université de 1949 à 1952, année où il prend sa retraite.

Parallèlement à sa carrière à McGill, surtout dans les années 1920, O'Neill a aussi offert ses services à titre de consultant en géologie à de nombreuses compagnies, dont la White Beaver Oil (1921-1922), la Pend Oreille Mines and Metals Co. (1928-1930) et la Tiblemont Island Mining Co. (1935-1936). Il étudie également la géologie des mines de charbon du cap Breton en 1923 et 1924. O'Neill publie un grand nombre d'articles pour des revues savantes et pour des bulletins d'information.

Hors de son travail, O'Neill siège comme président du conseil de l'Arctic Institute of North America en 1949, et comme président de la Société royale du Canada en 1950-1951. Il est aussi membre des francs-maçons et est d'allégeance conservatrice.

Il épouse Lillian May à Ottawa le 9 décembre 1918. Le couple a deux enfants, Gordon Campbell et Melville Henderson. O'Neill demeure à Westmount pendant plusieurs années, mais déménage à Ottawa où il décède en 1966. En 1999, une nouvelle espèce de minéral provenant du mont Saint-Hilaire est baptisée « Oneillite » pour souligner la contribution d'O'Neill à l'étude de la géologie canadienne.

Portée et contenu :

Le fonds John Johnston O'Neill porte sur l'intérêt de ce dernier pour l'exploration dans les régions polaires. Le fonds est constitué de la correspondance qu'il a reçue de M. N. Anderson du Victoria Memorial Museum, où il est question du monde des explorateurs, d'une invitation à une conférence prononcée par Roald Amundsen à New York (accompagnée d'une coupure de journal sur la conférence), de copies dactylographiées d'articles de journaux portant sur l'exploration dans l'Arctique, d'un exemplaire dédicacé d'un ouvrage sur les sédiments dans l'Arctique, et enfin de plusieurs coupures de journaux portant sur le même sujet. Le fonds contient aussi une liste descriptive de la « Collection J. J. O'Neill » donnant une énumération d'objets liés à l'exploration polaire (appartenant aujourd'hui à la collection du McCord) et divers documents composant le présent fonds. Enfin, le fonds contient une copie d'une allocution prononcée par le colonel William B. Melish ayant pour titre « The Ladies ».

Le fonds est divisé selon les séries suivantes :

  • P244/A : Exploration polaire
  • P244/B : Documents divers