Mots-clés :
 
 Inclure images des partenaires







Fonds John McKee (P181)

1863-1865. - 20 cm de documents textuels.

Histoire administrative - Notice biographique :

Homme d'affaires de Baltimore, John McKee (fl. 1855-1865) est arrêté par le gouvernement américain en 1863 pour avoir fait parvenir de la marchandise aux Confédérés. Il est emprisonné à Fort Lafayette, situé dans le port de New York. Libéré de prison au printemps de l'année 1864, ses anciens codétenus lui écrivent pour lui demander de leur faire parvenir des provisions, solliciter son aide pour des questions d'affaires ou encore lui donner des nouvelles sur la vie en prison. Peu après, il s'installe à Montréal. En 1865, il est agent d'expédition et marchand à commission à Liverpool.

(Source : Guide to Archival Resources at McGill University: Private Papers At McGill University. McGill University Archives. 1985. Vol. 3, p. 198)

Portée et contenu :

La majorité des papiers de John McKee porte sur l'expérience des prisonniers de guerre à Fort Lafayette, New York. D'autres documents ont trait à sa vie privée. Il s'agit de la correspondance envoyée à John McKee et à une amie de la famille, Mme Henry Barling, par des prisonniers de guerre comme George M. D. Stoll, J. William Davis et John T. Prichard (1864). Les lettres des prisonniers et un manuscrit intitulé « Fort Lafayette Life, 1863-1864 by a Young Lady » donnent davantage de détails sur la vie en prison. Il y a également de la correspondance reçue de sa fille, Mary T. McKee, lorsqu'elle étudiait au Couvent de la Visitation, en 1855, ainsi que des reçus personnels pour des vêtements et des notes d'hôtel, datant de 1864-1865.

Le fonds John McKee se compose de deux séries : correspondance et journaux.

(Source : Guide to Archival Resources at McGill University: Private Papers At McGill University. McGill University Archives. 1985. Vol. 3, p. 198)