Mots-clés :
 
 Inclure images des partenaires







La boîte d'érable: stéréogrammes de William Notman, vers 1860

Par Robert G. Wilson

Le chemin de fer connaît un véritable essor au Canada dans les années 1850, alors que plusieurs compagnies construisent des lignes au Canada-Ouest (Ontario) et au Canada-Est (Québec). À la fin de 1858, des voies ferrées partent de Windsor et de Sarnia au Canada-Ouest pour se rendre jusqu'au port libre de glaces de Portland, dans le Maine. Le dernier lien de cette ligne ininterrompue vers l'océan est achevé le 17 décembre 1859, lorsqu'un premier train franchit officiellement le tout nouveau pont Victoria qui enjambe le Saint-Laurent à Montréal.

Une inauguration royale

À l'été 1860, le fils de la reine Victoria, Albert Edward, S.A.R. le prince de Galles et héritier du trône britannique, est en visite au Canada pour procéder à l'inauguration officielle du pont. En souvenir de l'événement, le gouvernement canadien remet au prince un portfolio de photographies prises par William Notman.

En bon homme d'affaires, Notman flaire le potentiel de ces photographies comme outils de promotion, et il produit donc un double du portfolio qu'il conserve pour lui-même. Il réalise également des stéréogrammes des photographies qu'il inclut dans son catalogue de 1860 où ils sont offerts à 40 cents l'unité ou 4,50 $ la douzaine. En 1862, Notman envoie son exemplaire du portfolio à l'Exposition universelle de Londres, où on lui décerne la médaille d'« excellence pour une importante série de photographies ». Après l'exposition, le portfolio revient à Montréal où Notman l'expose dans son studio en 1864. Le portfolio restera dans la collection de Notman, survivant aux nombreux déménagements du studio. Lorsque la famille Notman vend la compagnie en 1935, elle décide de conserver le portfolio. Au milieu des années 1950, la famille en fait don au Musée McCord d'histoire canadienne où il est aujourd'hui conservé aux Archives photographiques Notman.

L'exemplaire du Musée McCord

Le portfolio que possède le Musée McCord contient 40 pages détachées mesurant 21 x 28,5 pouces (53,3 x 72,4 cm), plus six pages qui ont été ajoutées ultérieurement. Les feuilles originales comprennent une impression réalisée sur une plaque mammouth de 18 x 22 pouces (46 x 56 cm) du pont Victoria terminé, 18 photographies de 10 x 12 pouces (25,4 x 30,5 cm) disposées deux par page (principalement sur la construction du pont Victoria) et 270 stéréogrammes (neuf par page). Les stéréogrammes sont représentatifs des vues du Canada réalisées par Notman avant la visite du prince de Galles, et couvrent un vaste territoire allant de Rivière-du-Loup et du Saguenay à l'est jusqu'à London et Niagara Falls à l'ouest. L'ensemble comprend 27 stéréogrammes du pont Victoria, portant principalement sur les différentes étapes de la construction. La plupart des stéréogrammes sont titrés et numérotés à l'encre à la main, et sauf quelques exceptions, ces inscriptions correspondent à celles qui figurent dans le catalogue de 1860 de Notman.

Outre ces feuilles originales, le portfolio du McCord comprend trois autres impressions sur plaque mammouth (une vue de Montréal et deux copies de la vue du pont Victoria mentionnée précédemment), ainsi que trois autres feuilles de stéréogrammes (une feuille regroupant des vues de la province du Québec et deux feuilles comprenant des images du Great Eastern lors de sa visite à Québec en juillet 1861). On présume que celles-ci ont été ajoutées plus tard, puisque la pellicule est différente de celle des autres feuilles, qu'il y a des vues en double et que les vues du Great Eastern sont datées.

Les feuilles sont conservées dans deux portfolios en cuir maroquin de couleur bourgogne. Le premier porte le titre de Canada East en lettres dorées sur la couverture, et l'autre est intitulé Canada West. Un motif détaillé en or figure sur le dos et sur la bordure interne et externe de chaque portfolio. Deux fermoirs vermeils fabriqués avec soin en argentan, un alliage de cuivre et de nickel, permettent de fermer chacun des portfolios. Ceux-ci sont rangés à la verticale dans une boîte plaquée en érable moucheté. Des poignées ont été fixées aux extrémités de la boîte qui présente des ornements - également en argentan - sur les bords et dans les coins. Ces ferrures ont été peintes de manière à ressembler à de l'argent terni. Un stéréoscope à main en acajou est rangé dans la partie supérieure de la boîte dans un compartiment spécialement aménagé à cet effet. Mesurant 10 pouces 3/16 (25,9 cm), ce stéréoscope est muni de lentilles de 1 pouce 3/8 (3,5 cm) dont la distance focale est de 6 pouces (15,2 cm). La boîte et les portfolios ont été fabriqués par d'autres entreprises de Montréal : la boîte par J. & W. Hilton, les pièces d'orfèvrerie par R. Hendery et les portfolios par J. Lovell.

L'exemplaire du prince de Galles

L'ensemble de photographies offert au prince de Galles a été décrit dans la correspondance de William Notman avec différents représentants du gouvernement (certaines de ces lettres ont survécu et se trouvent maintenant aux Archives nationales du Canada), ainsi que dans deux comptes rendus publiés à l'époque. Malgré tout, plusieurs questions demeurent encore sans réponse au sujet de l'ensemble original présenté au prince de Galles. Où se trouve-t-il aujourd'hui? À quoi ressemblait-il vraiment? Où et quand la présentation a-t-elle eu lieu?

À la demande de Stanley Triggs, auparavant conservateur des Archives photographiques Notman, une recherche approfondie a été effectuée dans les collections royales, mais la boîte originale présentée au prince de Galles n'a pu être retrouvée. On ne sait donc pas vraiment à quoi l'ensemble original ressemblait. Puisque celui qui se trouve au Musée McCord a été présenté comme étant un double, nous pouvons présumer que l'original ressemblait à celui dont il est question ici (N-0000.193.1-319).

 

Source : Article « Notman's Maple Box », Stereo World, janvier/février 1997, volume 23,
numéro 6

Références

Pour une description du pont Victoria et de la visite du prince, voir : Robert G. Wilson, « The Victoria Bridge: William Notman's Stereo Perspective », History of Photography, été 1996.

Notman, William. [Catalog of Stereo Views of] Victoria Bridge, Niagara Falls, Principle Cities and Places of Interest Throughout Canada, Montréal, W. Notman, [1860], p. 3 et 26.

Miles, Henry H. Canada East at the International Exhibition, London, 1862, p. 12 et 19.

Montreal Business Sketches, 1864, p. 25, cité dans Stanley G. Triggs. Le studio de William Notman. Objectif Canada, Montréal, Musée McCord d'histoire canadienne, 1992, p. 50.

Lettre de F. P. Rubidge à T. Trudeau, 1er octobre 1860. Les copies de toutes les lettres dont il est question dans cet article sont déposées aux Archives photographiques Notman.

The London Photographic News, 19 octobre 1860.

Logan, Sir W.E. Catalog of Canadian Collection for the International Exhibition, London 1862, Montréal, Longmoore & Co., 1862, p. 60-61.

The Illustrated London News, 22 juin 1861, p. 596-597.

Lettres de W. Notman à John Rose, 12 septembre 1860 et 26 octobre 1860.

Lettre de George Pemberton à W. Notman, 10 septembre 1860.

Lettre de W. Notman à T. Trudeau, 11 octobre 1860.

Lettre de Wiley à G. Pemberton, 15 janvier 1861.


Voir le sommaire 

Voir tous les artefacts (149)