X8957 | Sac

 
La plus récente version du plugin Flash doit être installée
Get Flash Player
Sac
Vers 1860, 19e siècle
25 x 11 x 20 cm
X8957
Cet artefact appartient au : © Musée du Nouveau-Brunswick
Description
Mots-clés : 
Sélectionner l'image (Votre sélection d'image est vide)

Commentaires des visiteurs

Ajouter un commentaire

Clefs pour l'histoire

Les Wolastoqiyik sont d'adroits menuisiers, potiers, constructeurs de canot, fabricants d'outils et artisans. Ils produisent des articles à la fois durables, pratiques et sûrs dont ils ont besoin pour maintenir un mode de vie actif. Des artisans compétents produisent également pièges, toboggans, raquettes, canots, pagaies, marmites en bois et en céramique, haches, couteaux, wigwams, filets de pêche, paniers, harpons, arcs, instruments de musique, vêtements variés, et plus encore. On a retrouvé des outils en pierre qui datent d'aussi loin que 10 000 ans!

À la fin du XIXe siècle, la colonisation européenne et les avancées technologiques bouleversent le mode de vie traditionnel de la population autochtone du Nouveau-Brunswick. Le gibier se fait plus rare, et il devient nécessaire pour les Wolastoqiyik de faire du troc avec les fermiers pour obtenir de la nourriture, ou alors de chercher de l'emploi sur les fermes, dans les camps de bûcherons ou comme guide de chasse ou de pêche. D'autres se tournent vers la production d'objets décoratifs traditionnels comme les paniers, dont la vente ou le troc leur procurent une source de revenu régulière.

Source : circuit web 'Une fenêtre sur le monde : Les rivières du Nouveau-Brunswick' de Musée du Nouveau-Brunswick (Voir sous l'onglet Liens)

  • Quoi

    Pour confectionner les paniers, les Wolastoqiyik utilisent du frêne qu'ils martèlent puis qu'ils laissent tremper avant le tressage, afin de rendre les éclisses de bois plus faciles à travailler.

  • Les Wolastoqiyik recueillent le frêne employé pour le tressage des paniers dans les nombreuses îles qui parsèment la rivière Saint-Jean.

  • Quand

    Aujourd'hui, quelque 4 000 Wolastoqiyik continuent d'utiliser les ressources et de profiter des attraits de la vallée de la Wolastoq; 1 500 autres vivent au sein de communautés du Maine et du Québec.

  • Qui

    Les techniques des Wolastoqiyik sont transmises de génération en génération. Les parents et les grands-parents assurent la formation pratique des enfants.