X11694 | Lieu de rencontre du camp, Brown's Flat, N.-B.

 
La plus récente version du plugin Flash doit être installée
Get Flash Player
Photographie
Lieu de rencontre du camp, Brown's Flat, N.-B.
Vers 1900, 20e siècle
17.9 x 23.2 cm
X11694
Cet artefact appartient au : © Musée du Nouveau-Brunswick
Description
Mots-clés : 
Sélectionner l'image (Votre sélection d'image est vide)

Commentaires des visiteurs

Ajouter un commentaire

Clefs pour l'histoire

Le réseau fluvial du Nouveau-Brunswick est très étendu. Durant une bonne partie des XIXe et XXe siècles, les vapeurs fluviaux ou côtiers naviguent sur ses principales voies d'eau, dont les rivières Saint Jean, Miramichi, Sainte-Croix, Petitcodiac et Kennebecasis. Les vallées intérieures de ces rivières sont jalonnées de docks ou de quais à encaissement rudimentaires qui facilitent le déplacement des passagers et des marchandises. Ici, les produits du cultivateur sont entassés dans des barils, des barillets et des caisses, en attente du prochain bateau à vapeur qui les transportera pour qu'ils soient vendus au quai d'une ville riveraine ou dans un port océanique.

Parmi les passagers qui embarquent aux quais, on trouve aussi bien un cultivateur ou un homme d'affaires de la campagne en route pour vendre ses produits, ou encore des familles qui rendent visite à des parents dans la communauté avoisinante, que des gens qui ont une correspondance transatlantique dans les ports de Saint John, Chatham-Newcastle ou St. Andrews.

Le quai de la rivière est aussi un point d'arrivée pour les biens manufacturés en provenance des centres urbains et les passagers qui rentrent chez eux.

Source : circuit web 'Une fenêtre sur le monde : Les rivières du Nouveau-Brunswick' de Musée du Nouveau-Brunswick (Voir sous l'onglet Liens)

  • Quoi

    Durant la majeure partie du XIXe siècle, les quais consistent en de grands caissons en bois remplis de roches et de terre.

  • On a construit les quais dans les principales communautés riveraines ainsi que dans des secteurs ruraux situés à d'importants points de jonction et lieux d'échange.

  • Quand

    Dès 1788, on voit apparaître, le long de la vallée de la rivière Saint-Jean, des structures qui s'apparentent à des quais.

  • Qui

    Divers clubs sociaux et groupes embarquent aux quais pour des croisières de plaisance et pour aller pique-niquer à la campagne.