X11117 | Cathédrale de l'Immaculée Conception et Palais épiscopal, rue Waterloo, Saint John, N.-B.

 
La plus récente version du plugin Flash doit être installée
Get Flash Player
Photographie
Cathédrale de l'Immaculée Conception et Palais épiscopal, rue Waterloo, Saint John, N.-B.
Vers 1865, 19e siècle
6.3 x 10.8 cm
X11117
Cet artefact appartient au : © Musée du Nouveau-Brunswick
Description
Mots-clés : 
Sélectionner l'image (Votre sélection d'image est vide)

Commentaires des visiteurs

Ajouter un commentaire

Clefs pour l'histoire

Dès la fin des années 1820, la composition religieuse et ethnique de l'immigration irlandaise au Nouveau-Brunswick subit une profonde transformation. À la veille de la grande famine, les immigrants irlandais qui débarquent à St. Andrews, à Miramichi et à Saint John sont en grande majorité catholiques. Des églises, des couvents et des écoles catholiques commencent à émailler le paysage néo-brunswickois. Cette expansion de l'Église catholique au Nouveau-Brunswick semble donner raison aux mises en garde de la loge orangiste contre le « catholicisme rampant ».

La communauté catholique irlandaise grandissante se manifeste par sa volonté et son projet de construire une cathédrale à Saint John durant les années 1850. L'évêque Thomas Louis Connolly en surprendra plusieurs en choisissant William Smith, un orangiste en vue, pour superviser les travaux.

Source : circuit web 'Ils sont venus d'Irlande' de Musée du Nouveau-Brunswick (Voir sous l'onglet Liens)

  • Quoi

    Trois mille personnes assistent à la première messe de Noël en 1855, pendant laquelle l'évêque Thomas Louis Connolly, né en Irlande, inaugure la cathédrale.

  • Des carrières locales fournissent la pierre utilisée pour la construction de la cathédrale.

  • Quand

    On commence à creuser le 28 mars 1853, et à Noël 1855, l'extérieur est terminé.

  • Qui

    On estime à pas moins de 221 le nombre de tailleurs de pierre qui seront embauchés à un moment ou à un autre des travaux.