VIEW-566.1 | À l'île Sainte-Hélène, Montréal, QC, vers 1875

 
La plus récente version du plugin Flash doit être installée
Get Flash Player
Creative Commons License
Photographie
À l'île Sainte-Hélène, Montréal, QC, vers 1875
William Notman (1826-1891)
Vers 1875, 19e siècle
Sels d'argent sur papier monté sur papier - Papier albuminé
10 x 8 cm
Achat de l'Associated Screen News Ltd.
VIEW-566.1
© Musée McCord
Description
Mots-clés :  Parc (163) , Paysage (2227) , Personne (1283) , Photographie (77678) , Scène urbaine (3948)
Sélectionner l'image (Votre sélection d'image est vide)

Commentaires des visiteurs

Ajouter un commentaire

Clefs pour l'histoire

Le manque d'espaces verts et les conditions générales d'insalubrité dans les villes soulevaient d'autres préoccupations en matière de santé publique. Dans ce domaine, les autorités municipales s'impliquaient beaucoup plus qu'elles n'en avaient l'habitude. S'inspirant de l'exemple de Central Park, à New York, le conseil municipal de Montréal se fit octroyer un prêt par le gouvernement et commença à acquérir du terrain sur le mont Royal. Conçu par le même architecte que Central Park, ce parc « rural » fut inauguré en 1876, mais son accessibilité limitée en fit plutôt une enclave réservée à l'élite anglophone pendant une bonne partie du XXe siècle. La ville ouvrit deux autres parcs destinés aux classes ouvrières, soit celui de l'île Sainte-Hélène, en 1874, et le Parc Lafontaine, dans les années 1880. Tous deux se trouvaient sur des terrains appartenant au gouvernement fédéral (Vancouver utilisa la même méthode pour son Stanley Park, en 1884). Cependant, cela ne constituait qu'une solution très partielle au manque de parcs à l'intérieur de la ville. En 1902, un organisme appelé Montreal Parks and Playgrounds Association vit le jour et se donna pour mandat de superviser les terrains de jeu, afin de contribuer à l'amélioration de la santé des enfants et à la réduction du taux de délinquance. Cette association privée organisa de nombreux programmes récréatifs en période estivale et fit pression pour que la Ville construise des parcs dans les quartiers.

  • Quoi

    Le parc original de l'île Sainte-Hélène, tel qu'on le voit ici, fut créé à l'extrémité sud de l'île. La Ville fit l'acquisition du reste de l'île en 1907, et à l'époque, le parc était accessible par traversier.

  • L'île Sainte-Hélène se trouve dans le fleuve Saint-Laurent, au sud de Montréal.

  • Quand

    La ville inaugura le parc de l'île Sainte-Hélène en 1874. Peu de temps après, on y implanta des équipements récréatifs, afin l'activité des visiteurs ne se limite pas à l'observation de la nature.

  • Qui

    La Ville joua un rôle majeur en fournissant des espaces pour l'aménagement de parcs. En 1912, soixante petits parcs de quartier avaient vu le jour et la Ville consacrait 10 000 $ par année aux terrains de jeu.