VIEW-3514 | Intérieur du magasin, Laurentide Pulp Mills, Grand-Mère, QC, vers 1900

 
La plus récente version du plugin Flash doit être installée
Get Flash Player
Creative Commons License
Photographie
Intérieur du magasin, Laurentide Pulp Mills, Grand-Mère, QC, vers 1900
Wm. Notman & Son
Vers 1900, 19e siècle ou 20e siècle
Plaque sèche à la gélatine
20 x 25 cm
Achat de l'Associated Screen News Ltd.
VIEW-3514
© Musée McCord
Description
Mots-clés :  Architecture (8647) , commerciale (1510) , Photographie (77678)
Sélectionner l'image (Votre sélection d'image est vide)

Commentaires des visiteurs

Ajouter un commentaire

Clefs pour l'histoire

Même à l'extérieur des grands centres, les travailleurs et leurs familles peuvent avoir accès à une diversité de produits manufacturés. Le marchand général du village ainsi que les détaillants des bourgs plus populeux s'approvisionnent auprès des grossistes des villes. Dans les régions minières et forestières, en pleine croissance à l'aube du XXe siècle, le commerce est souvent aux mains d'un magasin appartenant à la compagnie minière ou papetière qui contrôle l'économie locale. Même ces magasins de compagnie sont attentifs à l'évolution des pratiques commerciales. Le décor peut être assez frustre, mais on semble se soucier de la variété et de l'étalage des marchandises, de même que du confort des clients.

References
Sources imprimées



Jorge Niosi, « La Laurentide (1887-1928) : pionnière du papier journal au Canada », Revue d'histoire de l'Amérique française, 29, 3 (décembre 1975), p. 375-415.



René Hardy et Normand Séguin, Forêt et société en Mauricie, Montréal, Boréal Express/Musée national de l'Homme, 1984, p. 191-197.

Source : circuit web 'La consommation : une passion victorienne' de Joanne Burgess, Université du Québec à Montréal (Voir sous l'onglet Liens)

  • Quoi

    Cette photographie présente l'intérieur du magasin de la Laurentide Pulp Mills à Grand-Mère vers 1900. Il est fréquent de trouver des magasins de compagnie dans les petites villes canadiennes dont l'économie repose sur la transformation des ressources naturelles.

  • La municipalité de Grand-Mère compte environ 2 500 personnes en 1900. C'est alors une ville de compagnie en pleine croissance, qui dépend de son principal employeur, la Laurentide.

  • Quand

    Fondée en 1887, la compagnie Laurentide Pulp Mills est une pionnière de l'industrie papetière canadienne. En 1900, elle possède la plus grosse usine canadienne de pâtes et papiers.

  • Qui

    La Laurentide contrôle l'économie locale - par son usine, ses activités forestières, ses chantiers de construction et ses activités commerciales. Elle appartient alors à un nombre restreint d'hommes d'affaires, dont les Montréalais William Van Horne et R. B. Angus.