VIEW-3267 | Le port de Saint John, N.-B., vers 1898

 
La plus récente version du plugin Flash doit être installée
Get Flash Player
Creative Commons License
Photographie
Le port de Saint John, N.-B., vers 1898
Wm. Notman & Son
Vers 1898, 19e siècle
Plaque sèche à la gélatine
20 x 25 cm
Achat de l'Associated Screen News Ltd.
VIEW-3267
© Musée McCord
Description
Mots-clés :  Industrie (1055) , Photographie (77678) , port (627) , Scène urbaine (3948) , vue (1386)
Sélectionner l'image (Votre sélection d'image est vide)

Commentaires des visiteurs

Ajouter un commentaire

Clefs pour l'histoire

Le port de la ville de Saint-Jean, au Nouveau-Brunswick, que l'on voit ici, est l'un des plus anciens du Canada, avec ceux de Québec, Montréal, Toronto et Halifax. Au 19e siècle, il constitue une importante porte d'entrée au pays pour les immigrants des îles britanniques, qui débarquent en grand nombre entre 1815 et 1865. Ainsi, entre 1846 et 1851, le Nouveau-Brunswick accueille 38 900 immigrants. Malheureusement, plusieurs d'entre eux sont porteurs de maladies contagieuses.

La station de quarantaine de l'île Partridge, face au port, existe déjà depuis 1785. Comme à la station de la Grosse Île, près de Québec, les navires transportant les immigrants doivent y accoster pour une inspection médicale. La plus importante épidémie de choléra et de typhoïde sur l'île Partridge a lieu en 1845-1847. Un jour, un médecin rapporte avoir plus de 2 500 immigrants en quarantaine. Une autre grande épidémie frappe également dans les années 1890.

Source : circuit web 'Désastres et calamités' de Nathalie Lampron (Voir sous l'onglet Liens)

  • Quoi

    Au 19e siècle, le port de Saint John permet l'acheminement du bois d'oeuvre de la vallée de la rivière Saint-Jean vers le Royaume-Uni.

  • Le port de Saint John est situé sur la côte sud du Nouveau-Brunswick, à l'embouchure de la rivière Saint-Jean. Dans les années 1850, un service de traversier permet de relier les parties est et ouest de la ville.

  • Quand

    La station de quarantaine de l'île Partridge, en face du port, ferme ses portes en 1942.

  • Qui

    Au milieu du 19e siècle, ce sont des milliers d'immigrants irlandais fuyant la famine dans leur pays qui débarquent au port de Saint John. À la fin du siècle, plusieurs juifs d'Europe de l'Est et de Russie s'y arrêtent.