VIEW-2945 | Vapeur « Empress of Japan » du CP, Vancouver, C.-B., vers 1891

 
La plus récente version du plugin Flash doit être installée
Get Flash Player
Creative Commons License
Photographie
Vapeur « Empress of Japan » du CP, Vancouver, C.-B., vers 1891
Mayo & Weed
1885-1915, 19e siècle ou 20e siècle
Plaque sèche à la gélatine
20 x 25 cm
Achat de l'Associated Screen News Ltd.
VIEW-2945
© Musée McCord
Description
Mots-clés :  maritime (666) , Photographie (77678) , port (627) , Transport (2518)
Sélectionner l'image (Votre sélection d'image est vide)

Commentaires des visiteurs

Ajouter un commentaire

Clefs pour l'histoire

Le Canadien Pacifique nourrissait des ambitions qui dépassaient largement les frontières du Canada. Il voulait s'emparer du marché du transport de passagers et de marchandises de luxe entre la Grande-Bretagne et les pays du Pacifique. Lorsqu'il obtient le contrat de livraison de la Poste royale de l'Asie vers la Grande-Bretagne, il construit trois paquebots rapides: l'Empress of India, l'Empress of China et l'Empress of Japan. Ces paquebots transportent du courrier, des voyageurs et des marchandises de valeur comme la soie et le thé. Un nouvel Empress of Japan entre en fonction en 1930, mais tous les paquebots de la flotte Empress sont retirés quand la guerre du Pacifique éclate en décembre 1941. D'autres Empress ont aussi assuré le service entre le Canada et la Grande-Bretagne. L'une des plus grosses catastrophes maritimes de l'histoire canadienne s'est produit en 1914, lorsque l'Empress of Ireland a coulé à la suite d'une collision dans le fleuve Saint-Laurent, faisant plus de mille victimes.

Source : circuit web 'Sur les rails du rêve national' de William R. Morrison, University of Northern British Columbia (Voir sous l'onglet Liens)

  • Quoi

    Il s'agit de l'Empress of Japan, un bateau à vapeur du Canadien Pacifique.

  • Le paquebot a été photographié dans le port de Vancouver.

  • Quand

    L'inauguration du paquebot a eu lieu à Barrow, au Royaume-Uni, en décembre 1890. La photographie a probablement été prise au cours de l'année suivante.

  • Qui

    Fleuron de la flotte, le paquebot a détenu durant 22 ans le record de vitesse transpacifique. À son retrait du service en 1922, il avait traversé le Pacifique 315 fois et parcouru quatre millions de kilomètres.