VIEW-2548.1 | Hôpital général de Montréal, rue Dorchester, QC, vers 1890

 
La plus récente version du plugin Flash doit être installée
Get Flash Player
Creative Commons License
Photographie
Hôpital général de Montréal, rue Dorchester, QC, vers 1890
Wm. Notman & Son
Vers 1890, 19e siècle
Sels d'argent sur papier monté sur papier - Papier albuminé
15 x 17 cm
Achat de l'Associated Screen News Ltd.
VIEW-2548.1
© Musée McCord
Description
Mots-clés :  Architecture (8647) , médicale (125) , Photographie (77678) , scène de rue (1738) , Scène urbaine (3948)
Sélectionner l'image (Votre sélection d'image est vide)

Commentaires des visiteurs

Ajouter un commentaire

Clefs pour l'histoire

À partir des années 1870, tous les grands centres urbains du Canada sont munis d'hôpitaux généraux, de confessions protestante ou catholique, dont la fonction principale est de soigner les malades pauvres. Issus respectivement des traditions britannique et française, les hôpitaux généraux et les hôtels-Dieu sont administrés par des laïcs ou par des soeurs hospitalières.

Les nurses, les matrons et les house maids sont faiblement rémunérées, mais elles sont parfois logées et nourries. Dans les hôpitaux francophones, les soeurs hospitalières sont bénévoles.

Les médecins traitent gratuitement les indigents et tirent leur rétribution des quelques patients aisés admis à l'hôpital. La pratique hospitalière leur permet en outre d'accroître leur prestige.

Pour diminuer les frais de nourriture, on fait appel à la générosité des bouchers, boulangers, maraîchers et laitiers qui acceptent de baisser leurs prix. Dans certains hôpitaux on cultive un jardin maraîcher et on entretient quelques vaches. C'est une économie supplémentaire.

  • Quoi

    L'Hôpital général de Montréal, fondé en 1819 par des médecins, est une institution laïque qui offre des soins médicaux aux malades pauvres. Il est rapidement doté de nouveaux pavillons, ce qui accroît considérablement ses capacités d'accueil, et il noue des liens très étroits avec la faculté de médecine de l'université McGill.

  • Le premier bâtiment de l'Hôpital général de Montréal, qui ne contient que 24 lits, est situé à l'intersection des rues Craig et Saint-Laurent. Trois ans après sa fondation, l'hôpital emménage dans un nouvel édifice plus spacieux, rue Dorchester, qui contient 72 lits.

  • Quand

    L'ouverture de l'Hôpital général de Montréal a lieu le 1er mai 1819. L'histoire de l'institution coïncide en quelque sorte avec le développement de la faculté de médecine de l'université McGill. Les deux organismes conserveront tout au long de leur histoire des liens très étroits.

  • Qui

    Les débuts de l'Hôpital général de Montréal sont tumultueux. Certains parlementaires préfèreraient l'agrandissement de l'Hôtel-Dieu à la création d'un nouvel hôpital. Une vive polémique éclate dans les journaux entre un certain O'Sullivan et le docteur William Caldwell, directement engagé dans la mise en oeuvre du projet. S'ensuit alors un duel au pistolet où tous deux sont blessés.