VIEW-20563 | Square Phillips, Montréal, QC, 1922

 
La plus récente version du plugin Flash doit être installée
Get Flash Player
Creative Commons License
Photographie
Square Phillips, Montréal, QC, 1922
Wm. Notman & Son
1922, 20e siècle
Gélatine argentique
20 x 25 cm
Achat de l'Associated Screen News Ltd.
VIEW-20563
© Musée McCord
Description
Mots-clés :  Photographie (77678) , scène de rue (1738) , Scène urbaine (3948)
Sélectionner l'image (Votre sélection d'image est vide)

Commentaires des visiteurs

Ajouter un commentaire

Clefs pour l'histoire

Un instrument de modernisation du paysage urbain

À la fin du 19e siècle, parmi les arguments invoqués pour mettre en valeur les avantages du téléphone par les compagnies actives dans ce secteur, on avance que ce nouvel outil de communication interpersonnelle est l'un des équipements sans lesquels l'innovation architecturale que constitue le gratte-ciel est inconcevable . Comment faire circuler des milliers de messages sans encombrer les ascenseurs qui desservent les immeubles en hauteur ? Les promoteurs du téléphone prétendent que la livraison des messages par les courriers rend les grands bâtiments des villes modernes non viables sur le plan économique : la superficie de plancher réservée à leurs déplacements est beaucoup trop grande ! Le service de téléphone résout ce problème. Il achemine les milliers de communications qui circulent dans les grandes métropoles. Véritable instrument de modernisation du paysage urbain, le téléphone facilite la concentration des activités économiques dans les centres-villes.

  • Quoi

    Cette photographie présente de nouveaux immeubles construits au tournant du 20e siècle dans le nouveau quartier des affaires de Montréal. De gauche à droite, on peut voir le Canada Cement Building (1921-1922), le New Birks Building (1912) et la joaillerie Birks (1894 et 1906).

  • Aménagé entre 1842 et 1844, le square Phillips à Montréal est d'abord entouré d'habitations. Il attire plusieurs édifices de prestige comme les sièges sociaux des grandes sociétés ou les commerces de renom comme le joaillier Birks et le grand magasin Morgan, aujourd'hui La Baie.

  • Quand

    Cette photographie a été prise en 1922, peu de temps après l'inauguration du Canada Cement Building qui dispose du premier stationnement intérieur souterrain pour les automobiles à Montréal.

  • Qui

    Ces grands immeubles abritent plusieurs centaines de travailleurs. Le travail de bureau prend de l'ampleur au début des années 1900 et le secteur tertiaire de l'économie devient le moteur du développement des centres-villes au 20e siècle. Dès les années 1920, plus de 50 p. 100 de la main-d'oeuvre montréalaise se trouve dans le secteur des services.