VIEW-1980 | Protestant Insane Asylum, Hôpital Douglas, Verdun, QC, vers 1890

 
La plus récente version du plugin Flash doit être installée
Get Flash Player
Creative Commons License
Photographie
Protestant Insane Asylum, Hôpital Douglas, Verdun, QC, vers 1890
Wm. Notman & Son
Vers 1890, 19e siècle
Plaque sèche à la gélatine
20 x 25 cm
Achat de l'Associated Screen News Ltd.
VIEW-1980
© Musée McCord
Description
Mots-clés :  Architecture (8647) , médicale (125) , Photographie (77678)
Sélectionner l'image (Votre sélection d'image est vide)

Commentaires des visiteurs

Ajouter un commentaire

Clefs pour l'histoire

Malgré le fait que le gouvernement ait joué un rôle plus important à l'égard des déficients mentaux, souvent considérés comme une menace à l'ordre social, qu'à l'égard des démunis, il reste que la philanthropie remplissait encore une mission non négligeable en ce domaine. C'est au milieu du XIXe siècle que s'amorça en Occident le mouvement de création d'asiles d'aliénés. Au Québec, le modèle mis en place était différent de ce qui se faisait ailleurs, puisque le gouvernement versait à des institutions privées des sommes pour chaque patient pris en charge plutôt que de gérer lui-même des asiles publics. Comme de coutume, l'asile catholique de Montréal était sous la direction de religieuses. Les philanthropes protestants organisèrent une rencontre en 1881 afin de mettre sur pied un asile distinct. Cet hôpital, qui ouvrit finalement ses portes en 1890, fut largement financé par des dons et des contributions du public. Les médecins y administraient les types de soins répandus à cette époque et qui, dans bien des cas, se résumaient en un amalgame de travail (surtout des travaux agricoles), de loisirs, de religion et de saine alimentation. À mesure que les gens acceptèrent l'idée de confiner l'un de leurs proches dans un asile, le nombre de patients de l'établissement ne cessa de s'accroître, passant de cent trente-neuf en 1890 à mille deux cents en 1936.

  • Quoi

    Voici une photographie du premier édifice de l'asile Protestant Hospital for the Insane. Les dons privés étaient indispensables à sa survie, car les subventions gouvernementales ne permettaient jamais de couvrir les coûts réels.

  • L'hôpital fut construit à la campagne, sur une terre de cent dix acres située sur la route Lower Lachine Road (l'actuel boulevard LaSalle-Wellington), en surplomb du fleuve Saint-Laurent. Plus tard, on y annexa une autre terre de soixante acres. Ce site fait aujourd'hui partie de Verdun.

  • Quand

    La loi constitutive fut accordée en 1881, et l'on procéda alors à l'élection du premier conseil d'administration. La terre fut acquise en 1887, mais l'hôpital ne fut en mesure d'accueillir ses premiers patients qu'à compter de 1890.

  • Qui

    En 1965, l'établissement fut officiellement rebaptisé Douglas Hospital-Hôpital Douglas, à la mémoire du Dr James Douglas (1800-1886), pionnier de la psychiatrie au Québec et dont le fils fut, pour l'institution, l'un des principaux donateurs au début du XXe siècle.